LES CAMPS PARACHUTISTES

L’armée de Terre se dote d’un Pôle national des opérations aéroportées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

19032016

Message 

L’armée de Terre se dote d’un Pôle national des opérations aéroportées




L’armée de Terre se dote d’un Pôle national des opérations aéroportées

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans les années 2000, l’idée de rassembler les composantes indispensables aux opérations aéroportées (OAP) au sein d’une « base de soutien à vocation interarmées (BSVIA) » sur le site de Toulouse-Francazal avait été avancée.

Il était ainsi question de regrouper, sur la base aérienne, l’état-major de la 11e Brigade Parachutiste (BP), la 11e compagnie de commandement et de transmissions parachutiste (CCTP) ainsi que d’autres unités.

Pour des raisons budgétaires (il fallait rénover les infrastructures existantes), ce projet n’obtint pas l’appui de l’État-major de l’armée de Terre (EMAT). Puis, il fut définitivement écarté en 2009, avec l’annonce de la fermeture de la base aérienne 101 de Toulouse-Francazal, dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP) et de la refonte de la carte militaire.

Pour autant, il n’était pas question d’abandonner le principe de cette BSVIA et un nouveau projet, intitulé « pôle national des opérations aéroportées » (PN-OAP), fut relancé en 2011, avec le transfert de la formation LPA (livraison par air) et le groupement aéorporté de la Section technique de l’armée de Terre (STAT-GAP) au quartier « Colonel Edme », où est installé le 1er Régiment du Train Parachutiste (RTP). Mais il aura fallu attendre 4 ans pour qu’il soit validé par le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA).

Conforté par le maintien de la plateforme aéronautique de Francazal, reprise par des acteurs économiques civils, ce projet vise donc, explique l’état-major de la 11e BP, à « regrouper, sur un même site, l’ensemble des moyens et capacités de commandement, de soutien, de conditionnement, de projection, de formation, d’entraînement et d’expérimentation, facilitant ainsi tout déploiement de forces par la 3e  dimension ».

Et d’ajouter : « Dans une totale logique de complémentarité interarmées avec les bases de l’armée de l’Air, s’inscrivant pleinement dans la doctrine des OAP et s’appuyant sur les capacités de ralliement des avions de transport tactiques, le site de Francazal constitue véritablement le centre de gravité des unités de la 11e Brigade Parachutiste, ainsi que des unités et services interarmées qui concourent à la phase de montée en puissance avant projection de l’échelon national d’urgence aéroporté ».

En outre, l’entrée en service de l’avion de transport A400M « Atlas » au sein de l’armée de l’Air permet d’envisager des opérations qu’il n’était pas possible de faire auparavant, notamment en raison du rayon d’action accru de cet appareil. Ainsi, il sera effectivement possible de projeter, depuis la France, un groupement tactique interarmes aéroporté de l’échelon national d’urgence (QRF TAP ENU) sur un théâtre extérieur.

« Le pôle d’excellence 3D conjugué au rayon d’action et à la capacité d’emport accrue de l’A400M, a prédisposé l’aéroport de Francazal à devenir l’une des plateformes dans le lancement d’opérations aéroportées depuis la métropole. La vocation opérationnelle du quartier EDME semble atteindre ici son apogée : il serait alors possible de larguer dans des conditions optimales de discrétion, un GTIA TAP (personnel et matériel), ses appuis et son soutien sur Tessalit à 2600 km en 3h40 de vol », explique le magazine « Béret Rouge », le bulletin de liaison de la 11e BP.

La mise en oeuvre de ce projet de Pôle national des opérations aéroportées est « en cours », a indiqué l’armée de Terre, dans une brève publiée sur son site Internet le 18 mars. Pour autant, il faudra attendre au moins 2022 pour qu’il puisse disposer des infrastructures ad-hoc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dès cette année, un bâtiment abritant le Centre de formation LPA devrait voir le jour au quartier « Colonel Edme » (les financements ont été débloqués en 2013). En 2018, il recevra une maquette d’A400M. Dans le même temps, un hall de conditionnement (ou hall système de livraison par air) sera également construit au profit des 3 escadrons de livraison par air du 1er RTP et du détachement technique des matériels de parachutage et de

largage (DTMPL). Il est également prévu de construire un plateau sportif en 2022 et peut-être un stand de tir en 2025.

Une zone technique, comprenant des ateliers, des garages, des magasins de munitions et des stations de carburant, sera créée en 2018. Enfin, les bâtiments qui accueilleront l’état-major de la 11e BP et la 11e CCTP seront livrés en 2021 tandis que ceux destinés au PC OAP sortiront de terre en 2017.

Source : opex360 - Forces terrestres par Laurent Lagneau

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4800
Points : 9577
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum