LES CAMPS PARACHUTISTES

Disparition de Louis Bégot, l’un des 177 Français libres du commando Kieffer

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Disparition de Louis Bégot, l’un des 177 Français libres du commando Kieffer

Message  Lothy le Mer 30 Mar 2016 - 15:17

Disparition de Louis Bégot, l’un des 177 Français libres du commando Kieffer


Le 6 juin 1944, ils étaient 177 Français libres à débarquer sur la plage « Sword », à Colleville-sur-Orne, sous les ordres du commandant Philippe Kieffer. Et le quartier-maître de 1ere classe Louis Bégot était l’un des leurs. Il vient de nous quitter le 29 mars, à l’âge de 94 ans.

Né à Vannes le 7 mai 1921, Louis Bégot était matelot à bord du croiseur Duguay-Trouin au moment de l’armistice de juin 1940. Refusant la défaite, et alors que son navire était dans la rade l’Alexandrie (Égypte), Louis Bégot quitta le bord pour rallier la France Libre.

Arrivé en Angleterre en 1941, il fut, dans un premier temps, affecté à bord du contre-torpilleur Léopard avant de rejoindre, en décembre 1942, le 1er Bataillon de Fusiliers-Marins Commandos de la France Libre, au sein duquel il suivit le rude entraînement l’école de combat d’Achnacarry, en Écosse.

Après le D-Day, Louis Bégot fut gravement blessé 4 jours plus tard. Il raconte : « Alors que je garde un passage avec une mitrailleuse Brengun, une contre-attaque allemande survient et je reçois des éclats d’obus provenant d’une division SS de Panzers… Je suis touché à la face, défiguré, et tout mon corps est lacéré!… Si je suis en vie, c’est grâce au Père René De Naurois, l’aumônier du 1er Bataillon des Fusiliers-Marins, qui m’a trouvé dans une mare de sang, sur le champ de bataille, il s’est rendu compte que je vivais encore malgré mon visage arraché depuis mon nez jusqu’à ma gorge!… Il me fait sortir de cet enfer. Je suis d’abord soigné en France puis transféré en Angleterre où j’y resterai 2 ans et subirai 32 opérations. Mais j’ai encore des éclats d’obus dans mon crâne! »

Grand invalide de guerre, Louis Bégot avait été élevé au grade de Commandeur de la Légion d’honneur en 2014. Il était également titulaire de la Médaille Militaire, de la Croix de guerre 39-45 avec palme, de la Médaille de la Résistance et de la Médaille de la France Libre.

Selon le Musée des fusiliers marins et commandos de Lorient, il ne reste plus que 7 Français libres du commando Kieffer encore en vie.

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4793
Points : 9566
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Louis Bégot, l’un des 177 Français libres du commando Kieffer

Message  charly71 le Jeu 31 Mar 2016 - 10:46

94 ans ! Malgré ce qu'il a traversé il devait être solide cet ancien.
Paix à son Âme, A Dieu Héros .
avatar
charly71

Messages : 1538
Points : 3722
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Louis Bégot, l’un des 177 Français libres du commando Kieffer

Message  Lothy le Jeu 31 Mar 2016 - 11:08

C'est ce qui m'interpelle chaque fois que je découvre des Anciens ayant résisté ou résistant encore malgré les années après avoir connu des vies très intenses...

Il reste auprès de nous 7 de ses anciens compagnons, ils ne doivent pas être beaucoup plus jeunes que lui !

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4793
Points : 9566
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum