LES CAMPS PARACHUTISTES

29 mars-08 avril 1961 La convocation.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29 mars-08 avril 1961 La convocation.

Message par Geresp le Lun 4 Avr 2016 - 23:16

Bonsoir,
"Rebelle" je le fus, pour l'honneur et le respect de la parole donnée !. Geresp.
La convocation.
================================================

Commandant "Rebelle" Georges ROBIN,

Le 29 mars 1961.
De retour à Alger, je retrouve mes chefs de commandos afin de leur exposer les raisons pour lesquelles je me suis rendu à Paris.
Évoquant devant eux l'éventualité d'une révolte, ainsi que les conditions que j'ai posées à ma participation,
je rencontre de la part de Forhan et de bien d'autres une large approbation.

Le 06 avril 1961.
Je suis convoqué par le général adjoint au commandant de la zone Orléansville et me vois tendre pour lecture une instruction personnelle et secrète de Michel Debré, alors Premier ministre.
Il y est annoncé un prochain cessez-le-feu.
Je fais alors observer au général qu'il n'est pas dans mes habitudes de déposer les armes devant un adversaire battu.
La capitulation dans la victoire est une folie idiote. De plus, je ne me sens pas autorisé à livrer ce que mes supérieurs m'ont demandé de garder.
Je requiers, par conséquent, une relève de mon commandement.
Je le préviens aussi qu'il me faudra informer mes subordonnés de la situation afin qu'ils comprennent les raisons de ma décision.
Je termine en lui laissant entendre que je ne saurais garantir leur réaction.

Devant ma réponse, le général pondère quelque peu le tableau en soulignant qu'il s'agit d'une hypothèse, en rien inéluctable.
Il croit bon d'ajouter qu'en tout état de cause le GCP sera envoyé sur les zones de non-application du cessez-le-feu et notamment sur les frontières.

Je ne sais s'il se joue de moi ou s'il cherche à me rassurer, mais cette possibilité de zone protégée de combat me semble hors de propos.
On croit nous éviter un traumatisme moral en nous réservant des occasions de guerre, comme s'il fallait nous occuper de la sorte !
Pour ma part, je n'ai aucune raison de ne pas vouloir rester entier.

Le 08 avril 1961.
Le PC Opérationnel du GCP est déplacé au sud d'Affreville. Voir ICI

Le général adjoint m'informe que le général Vésinet a parfaitement compris ma réaction.
Une zone de non-application du cessez-le-feu a donc été créée pour le GCP dans l'Ouarsenis, semblable aux zones longeant les frontières marocaine et tunisienne.
Les commandos du GCP sont ainsi mis à l'écart afin qu'ils ne puissent d'aucune manière contaminer les troupes de quadrillage. Je rêve......
======================================================================================
Amicalement.  Geresp.
http://www.camps-parachutistes.org/t5739-le-11-19-avril-1961-l-honneur-par-l-insoumission#20741
http://www.camps-parachutistes.org/t5269-le-19-20-avril-1961-les-preparatifs
http://www.camps-parachutistes.org/t5271-le-21-avril-1961-alger
http://www.camps-parachutistes.org/t5272-le-22-avril-1961-le-palais-d-ete
http://www.camps-parachutistes.org/t5274-le-23-24-avril-1961-le-temps-des-discours
http://www.camps-parachutistes.org/t5277-le-25-avril-1961-l-impasse
http://www.camps-parachutistes.org/t5282-le-26-avril-1961-l-epilogue#18410

_________________
"Rebelle" je le fus, pour l'honneur et le respect de la parole donnée !. Geresp.
avatar
Geresp

Messages : 238
Points : 15991
Réputation : 232
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum