LES CAMPS PARACHUTISTES

La « Voie Sacrée », artère vitale de Verdun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La « Voie Sacrée », artère vitale de Verdun

Message  Lothy le Sam 9 Avr 2016 - 16:04

La « Voie Sacrée », artère vitale de Verdun


Verdun, 1916. La bataille qui oppose Français et Allemands est le théâtre de violents combats. Pour ravitailler le front côté français en munitions, nourriture, matériels et hommes, une route entre Baudonvilliers et Verdun devient l’unique moyen pour permettre aux troupes de tenir. Axe vital, cette voie rentra dans la légende sous le nom de Voie Sacrée.
Le 21 février 1916, les forts et les tranchées de Verdun sont bombardés par une offensive de l’armée allemande. Le sort de cette bataille dépend de la seule départementale qui relie l’arrière au front. Cet axe stratégique de 75 km permet l’acheminement des matériels, munitions, vivres et troupes, mais aussi l’évacuation des blessés et des unités relevées. Deux lignes de chemin de fer ont en effet été détruites ou sont sous le feu de l’ennemi. Quant à la troisième, sa capacité de transport est limitée. C’est donc une question de vie ou de mort pour les troupes françaises que cet axe soit praticable.


Le village de Souilly est traversé par la Voie Sacrée qui relie Verdun à la gare de Bar-le-Duc. Souilly voit transité de grandes quantités de matériels et de soldats. On distingue à l'arrière la mairie.

Pendant 10 mois, du 21 février au 15 décembre 1916, l’artère est exploitée au maximum de ses capacités. Dans la boue, le froid, de jour comme de nuit, les camions roulent sans discontinuer pour ravitailler la ligne de front. Quotidiennement, ce sont 13 000 combattants, 7 000 tonnes de matériel, 2 000 tonnes de munitions convoyées. Plus de 6 000 véhicules se succèdent en 24h, soit un véhicule toutes les 14 secondes, voire toutes les cinq secondes aux moments les plus forts. Un million de kilomètres sont parcourus hebdomadairement.
La circulation incessante, cumulée au dégel du mois de février, détériore cette route de calcaire tendre. Elle devient vite un véritable bourbier. 8 200 hommes sont affectés alors à son entretien. Plus de 700 000 tonnes de pierres sont déversées sous les roues des camions et bus qui font office de rouleaux compresseurs. Une discipline novatrice est instaurée permettant la « noria » en double sens des camions. Seuls les véhicules automobiles y sont admis. La circulation se fait en convois. Une vitesse maximale est imposée. Aucun doublement ni stationnement ne peut s’effectuer. En cas de panne, ceux qui ne sont pas remorquables sont poussés dans le fossé. Rien ne doit freiner la circulation.


La circulation routière et l'organisation du ravitaillement sur la "Voie Sacrée"

Origine de son appellation

La « Voie Sacrée » doit son appellation à l'écrivain et homme politique français Maurice Barrès. C’est en avril 1916 qu’il la baptise en ces termes en référence à l’antique Via sacra romaine menant au triomphe. Il dira d’elle qu’elle est la route sacrée. « Elle deviendra légendaire, elle continuera à parler à jamais à cette longue plaine meusienne qui vit passer tant d’invasions ».


Sources : Defense.gouv - Photos : ECPAD/France/1916/TETART Jules-Louis, MOREAU Albert

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4357
Points : 8791
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: La « Voie Sacrée », artère vitale de Verdun

Message  Geresp le Sam 9 Avr 2016 - 22:35

Bonsoir,

Les conditions de vie de nos "Anciens" partant pour le front, respect.

Sur la photo 2, il me semble reconnaitre un Aéroplane,  démonté pour le transport. (appareil de reconnaissance)

Merci Lothy pour ce document photographique.  Very Happy

Amicalement.  Geresp.
avatar
Geresp

Messages : 239
Points : 1888
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: La « Voie Sacrée », artère vitale de Verdun

Message  Lothy le Dim 10 Avr 2016 - 0:42

Bonsoir Geresp...

Même déduction : un Aéroplane replié, ou démonté, sur cette photo d'époque évidemment, amenée jusqu'à nous par son auteur, sa famille peut-être, enfin l'ECPAD !

La seule trace concrète qu'il nous reste de cette "voie" pas comme les autres, ce sont les bornes kilométriques -dernière photo- très impressionnantes lorsqu'on les voit sur le bord de la route....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4357
Points : 8791
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: La « Voie Sacrée », artère vitale de Verdun

Message  charly71 le Dim 10 Avr 2016 - 9:39

Il faut la parcourir cette voie sacrée pour ressentir un je ne sais quoi de trop plein d'émotion, de respect et d'humilité devant ce "qu'ils" ont fait, par rapport à ce que nous avons fait ...
avatar
charly71

Messages : 1312
Points : 3408
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: La « Voie Sacrée », artère vitale de Verdun

Message  BriseLance13 le Mer 13 Avr 2016 - 11:14

Merci Lothy pour ces documents .

Il est évident que des hommes ou matériels divers sont passés par là pour réapprovisionner le

35ème Régiment d'Artillerie de Campagne dont nous suivons les combats et conditions de vie .....

(ou de mort)
avatar
BriseLance13

Messages : 224
Points : 1996
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum