LES CAMPS PARACHUTISTES

le général Jean-Paul Paloméros a fait son adieu aux armes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12062016

Message 

le général Jean-Paul Paloméros a fait son adieu aux armes




Le 9 octobre 2015, le général Jean-Paul Paloméros a fait son adieu aux armes dans la cour d’honneur de l’École militaire. La cérémonie était présidée par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.
Le général Jean-Paul Paloméros quitte le service actif après 42 ans au service de la France



Admis à l’École de l’air le 10 septembre 1973, Jean-Paul Paloméros est breveté pilote de chasse le 23 juin 1977. Il débute sa carrière opérationnelle au sein de l’escadron de chasse « Vendée » sur la base aérienne 115 d’Orange, puis dirige l’escadron « Picardie » à Cambrai et participe activement à l’opération Épervier. « Meneur d’hommes, galvanisé par sa vocation aéronautique, il excelle et obtient la totale adhésion et la confiance des aviateurs », a souligné le ministre.
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a présidé la cérémonie

Après une année d’études en Grande-Bretagne, couronnée par le Curtis Prize, prix d’excellence décerné par le chef d’état-major de l’armée de l’air britannique, le général Paloméros rejoint successivement le commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes et l’état-major de l’armée de l’air. « Ses nombreuses participations sur les théâtres extérieurs  (…) confirment son leadership dans les milieux interarmées et interalliés. » En 1996, il prend le commandement de la base aérienne 120 de Cazaux. « Il s’investit dans la création d’un escadron de formation de l’armée de l’air singapourienne, fédère l’ensemble de son personnel et gagne l’estime des civils et militaires qui le côtoient. »

Promu général de brigade aérienne le 1er septembre 2001, Jean-Paul Paloméros n’aura de cesse d’évoluer au plus haut niveau de la hiérarchie militaire.  Major général de l’armée de l’air en 2005, il est nommé chef d’état-major de l’armée de l’air par le président de la République le 25 août 2009. « Dans cette haute fonction, il garantit la préparation opérationnelle de l’armée de l’air, conforte son statut de puissance aérienne de tout premier rang et veille à promouvoir l’arme aérienne comme outil stratégique majeur. »

Pour couronner ce parcours hors du commun « qui lui confère une crédibilité sans faille sur le plan international », il est designé le 28 septembre 2012 pour occuper les fonctions de commandant suprême allié pour la transformation de l’Otan à Norfolk, en Virginie. Général français commandant aux États-Unis, il contribue au renforcement constant du lien transatlantique.

Grand officier de la Légion d’honneur, titulaire de la médaille aéronautique, totalisant plus de 4100 heures et 86 missions de guerre, le général d’armée aérienne Jean-Paul Paloméros « symbolise l’exemple du chef accompli incarnant les plus nobles vertus militaires ».

« Mon général, l’hommage que je vous rends est celui de la France à l’un de ses plus loyaux serviteurs », peut-on lire dans l’ordre du jour signé du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.
avatar
baltique

Messages : 297
Points : 23786
Réputation : 978
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum