LES CAMPS PARACHUTISTES

Le colonel Rondet prend la tête des Hussards

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

03072016

Message 

Le colonel Rondet prend la tête des Hussards





Le colonel Rondet à la tête des hussards

Les hussards de Bercheny ont un nouveau chef de corps. À 43 ans, le colonel Renaud Rondet succède au colonel Aumonnier. Entre recrutement et projections sur le territoire, les défis ne manquent pas.

C'est une place d'armes qu'il connaît parfaitement pour l'avoir fréquentée pendant huit ans. Hier, le colonel Renaud Rondet est devenu le 96e chef de corps du 1er RHP, succédant ainsi au colonel Aumonnier (lire notre édition d‘hier). «C'est une joie de retrouver le régiment, avouait le colonel à l'issue de sa prise de commandement. Je connais les lieux, les hommes, les femmes, la ville et sa région. C'est aussi une fierté de prendre la tête d'un régiment aussi prestigieux, le seul blindé de la brigade parachutiste et l'un des tout meilleurs en France. Mais j'éprouve aussi un sentiment de sérénité de part la qualité des hommes remarquables ici. Il y en avait 650 quand j'ai quitté le régiment en 2012.» Aujourd'hui, avec la création du 5e escadron, on compte plus de 800 hussards et près de 200 réservistes. «Sur les derniers mois et les prochains, ce sont 150 militaires que nous allons recruter. Qui en fait autant sur le département ? Il y a une vraie remontée en puissance de l'armée de terre», se félicite le chef de corps qui cible d'autres priorités, comme l'implantation d'une section équestre au haras. «On en parlait déjà quand j'étais lieutenant, en 1998. Je suis heureux de voir ce projet avancer.» Mais le premier défi sera le volet opérationnel, à commencer par la défense du territoire dans le cadre de l'opération «Sentinelle» pour laquelle deux escadrons sont mobilisés actuellement. «C'est notre devoir de mener ces opérations, en mettant en œuvre nos savoir-faire militaires, avec des modes d'action dynamiques.» Quant aux déploiements en opérations extérieures, il ne devrait pas intervenir dans l'immédiat.

Un peu plus tôt, la cérémonie de passation fut l'occasion pour le général Éric Bellot des Minières, commandant de la 11e BP, de saluer l'œuvre du colonel Aumonnier pour son temps de commandement «en tout point remarquable». Le général a loué sa «volonté d'accroître la force morale et la capacité opérationnelle du 1er RHP, son caractère exigeant et attentif, son charisme et sa franchise. Au cours d'un mandat exceptionnel, malgré «Sentinelle», vous avez su maintenir la capacité du régiment dans son cœur de métier, tout en lançant une manœuvre de recrutement intense». Un flambeau déjà repris par le colonel Rondet.

Deux médailles militaires

Avant de procéder à la passation de commandement, le général Éric Bellot des Minières et le colonel Aumonnier ont décoré de la Médaille militaire l'adjudant-chef Jonathan et le brigadier-chef Jérôme pour leur exemplarité.

Sourece : La Dépêche / Photo Laurent Dard.




Le colonel Benoit Aumonnier quitte le 1er RHP

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4777
Points : 29869
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum