LES CAMPS PARACHUTISTES

19 décembre 2016

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

19 décembre 2016

Message par béret bleu le Dim 18 Déc 2016 - 22:31






Le 19 décembre 1946, Ho Chi Minh déclenche une insurrection générale qui marque le début d'une guerre de huit ans avec la France.
Sur le plan militaire, ce fut tout d'abord, pour le Vietminh, une guérilla faite de harcèlements et de coups de main sur tout le territoire.
L'enjeu étant pour lui le contrôle des populations et la démoralisation de l'adversaire autant que la conquête du terrain.



le 19 décembre 1964, André Malraux prononce son plus célèbre discours. Il participe ainsi à la construction de la légende de Jean Moulin. Tombé dans un relatif oubli après la guerre, l'unificateur de la Résistance est érigé en symbole du combat pour la liberté.

Le choix de transférer les cendres de Jean Moulin au Panthéon est soutenu, dès 1963, par André Malraux, alors ministre des Affaires culturelles, puis repris par le chef de l'Etat lui-même. L'époque est troublée, entre les déchirures de la guerre d'Algérie et les affrontements autour de la question du suffrage universel direct. La figure de Jean Moulin suscite un consensus général. Elle permet de ressouder la cohésion nationale derrière le mythe d'une France résistante, unie autour du général de Gaulle. Vingt ans après sa mort en martyr, Jean Moulin connait une canonisation laïque qui célèbre, à travers lui, la Résistance elle-même.

_________________

seule la mission compte
avatar
béret bleu
6eme RG

Messages : 301
Points : 24254
Réputation : 2349
Date d'inscription : 25/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 décembre 2016

Message par charly71 le Lun 19 Déc 2016 - 8:13

Merci Bleu ciel, Urbain, anciens prénom de nos campagnes...
Samantha ... ah ! si j'étais sorcière .....
avatar
charly71

Messages : 1550
Points : 14252
Réputation : 1189
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 décembre 2016

Message par Ardent le Lun 19 Déc 2016 - 11:46

19 décembre 1915

Le général Haig remplace le maréchal French à la tête de l'armée britannique en France et en Belgique.





Le maréchal Douglas Haig est né en Ecosse, à Edimbourg, le 19 juin 1861.
Il décède à Londres le 29 janvier 1928.

Capitaine, et, ensuite promu jusqu'au grade de maréchal, ce militaire fut l'un des officiers britanniques les plus controversés de la Première Guerre mondiale.




En 1884, il entre à l'académie royale militaire de Sandhurst, où il y passe moins d'un an.
Il s'enrôle ensuite dans le 7e Queens Own des Hussars. En sa qualité d'officier de cavalerie il passera 9 ans à voyager en Inde, au Soudan, et, en Afrique du Sud, où il se retrouve sous les ordres de John French, lors de la Guerre des Boers, de 1899 à 1902.

En 1906, directeur de l'instruction militaire, Haig contribue à la mise sur pied d'un corps expéditionnaire britannique (BEF : British Expeditionary Force) pouvant être déployé, au cas où une déclaration de guerre serait lancée à l'encontre de l'Allemagne...

En 1909, il est nommé chef d'état-major de l'armée des Indes.

En 1914, à l'occasion de l'entrée en guerre de l'Angleterre, il est promu Lieutenant Général et est placé à la tête du 1er corps des armées, sur le continent.

Suite aux succès remportés lors des batailles de Mons et d'Ypres, il est élevé au rang de général ; il devient le commandant en second des forces britanniques en France. A ce titre, il devient une seconde fois le subalterne du maréchal John French.

En décembre 1915, Douglas Haig devient commandant en chef des forces britanniques en France (BEF). Il dirige plusieurs campagnes britanniques, dont celle de la bataille de la Somme en juillet 1916, qui se révèlera être un fiasco. 400.000 hommes seront, là, sacrifiés pour quelques kilomètres de territoire repris aux Allemands en cinq mois de combats.

C'est ainsi, qu'à l'image de Haig "colle" celui de "jour le plus sanglant de l'armée britannique" (+/- 25.000 tués en un jour de combat).

Douglas Haig arrivera toutefois à imposer aux Allemands, sur un tiers de longueur du front ouest, une guerre d'usure qui sera propice aux Français, à Verdun et dans l'Aisne.

Il dirigera aussi la campagne de Passchendaele, lors de la 3e bataille des Flandres (Ypres), ainsi qu'à Poelkapelle, où il ne manquera pas d'être critiqué pour ce qu'il envoie les troupes du Commonwealth, de manière inhumaine, à la manière de Nivelle, volontairement "à la boucherie".

Le 20 novembre 1917, lors de la bataille de Cambrai, il fera usage de 476 tanks.
Cette offensive aura pour résultat la mort de +/- 70.000 Britanniques, dont on fera porter l'échec de l'opération à des subalternes désobéissants...
Cette même année 1917, il est promu maréchal (field marshal).

En mars 1918, Haig représente les Britanniques à la Conférence de Doullens. C'est là qu'il sera prié de se soumettre aux ordres, d'un commandement unique interallié des forces, du Maréchal Foch. En contre partie, il obtiendra, appuyé par les Américains, que Philippe Pétain soit exclu de ce même haut état-major.

En 1918, les troupes qu'il commande contribueront en grande partie au succès des forces alliées, après le dernier assaut des Allemands, dans l'Aisne et en Artois.

L'histoire militaire doit toutefois à Haig d'avoir su combiner, lors de la bataille d'Amiens, une offensive audacieuse combinant des éléments de l'infanterie, de l'artillerie, avec l'appui de l'aviation, en un point du front, lors d'une attaque au sol...

Après la guerre, en 1919, Douglas Haig est à nouveau anobli.
Il sera fait premier comte d'Ypres et ensuite baron de Haig Bemersyde en 1921.

Avant de rentrer en Angleterre, il veillera, en sa qualité de commandant en chef des armées britanniques, au bon déroulement des opérations de déminage et d'assainissement des divers champs de bataille.

Il sera commandant en chef des armées jusqu'au moment de sa retraite en 1921.

Il décèdera 7 ans plus tard...
avatar
Ardent
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 décembre 2016

Message par charly71 le Lun 19 Déc 2016 - 16:35

Merci Ardent de cette bio
avatar
charly71

Messages : 1550
Points : 14252
Réputation : 1189
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum