LES CAMPS PARACHUTISTES

Dimitri AMILAKVARI

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dimitri AMILAKVARI

Message  judge le Mar 20 Déc 2016 - 13:36

Né dans la village de Bazorkino en Géorgie (région de Chida Kartlie), Dimitri Amilakvari est Prince de la Maison Zedguinidze et Grand Ecuyer de la Couronne de Géorgie.


Le traité de Brest-Litovsk et la Révolution sonnent le glas de la Russie tsariste et permettent à la nation kartvel de déclarer son indépendance le 26 mai 1918.
La jeune république sociale-démocrate ne tarde pas à vaciller cependant, sous les pressions de Bolcheviks russes et de la menace turque sur la frontière sud-ouest (Erzurum).
Le 25 février 1921, finalement, l'Armée Rouge investit la Transcaucasie, la Fédération transcaucasienne des Républiques socialistes soviétiques (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie) est créée. Les élites tsaristes et républicaines sont pourchassées.

La famille Amilakvari prend alors le chemin de l'exil : Constantinople puis la France ; Dimitri n'est alors âgé que d'une dizaine d'années. En digne descendant de la noblesse d'épée géorgienne (son grand-père, Ivane est général et son père, le prince Giorgi est colonel de l'armée de la République démocratique de Géorgie), Dimitri Amilakvari se fait admettre à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr en 1924.


Il en sort deux ans plus tard et intègre la Légion Etrangère : un premier poste au 1er RE à Sidi-Bel-Abès puis le 4e RE à Marrakech en 1929 au sein duquel il prend part à la campagne du haut-Atlas et se distingue en mai 1932 lors des combats d'Aït-Atto.
Il est cité à nouveau l'année suivante lors des combats du Djebel Baddou.


Capitaine au 1er RE de Sidi-Bel-Abès en 1939 puis au 2e bataillon de groupement de haute montagne en février 1940, il reçoit alors la nationalité française. C'est avec la 13e Demi-brigade de Légion étrangère qu'il est engagé dans la Seconde Guerre mondiale.
Il prend part aux opérations du corps expéditionnaire en Norvège, en qualité de commandant de la compagnie d'accompagnement du 2e Bataillon. Valeureux combattant, Dimitri Amilakvari gagne trois citations supplémentaires qui lui valent d'être élevé à la dignité de Chevalier de la Légion d'Honneur.

Homme d'honneur et de convictions, "Bazorka", comme il aime se faire appeler en hommage à son village natal, décide en juin 1940 de poursuivre le combat aux côtés du général de Gaulle.
Trois jours après son retour sur les côtes bretonnes, il s'embarque le 19 juin de Saint-Jacut de la Mer avec quelques hommes de la 13e, et rejoint l'Angleterre le 21, via l'île de Jersey.

Légionnaire FFL, Dimitri Amilakvari rejoint Dakar au mois de septembre 1940 pour participer à l'opération "Menace", avant de partir à la conquête de l'AOF pétainiste (Gabon, Cameroun), de rallier l'Erythrée puis les territoires du Levant. "Bazorka" est incorporé à la Brigade d'Orient au début de 1941 et prend part, à la tête de la compagnie d'accompagnement du 1er Bataillon de Légion étrangère à la victoire de Keren (mars 1941) et à la prise de Massaouah (8 avril).

Il s'illustre à nouveau pendant la campagne de Syrie en juin 1941 et décroche ses galons de chef de bataillon. Le 16 septembre suivant, il prend le commandement de la 13e DBLE et est promu lieutenant-colonel une semaine plus tard.
Combattant de valeur, meneur d'hommes, il réorganise ses troupes qu'il entraîne à la guerre dans le désert, conduite qui lui vaudra de recevoir des mains du général Catroux le drapeau de la 13e, le 19 octobre 1941, à Homs.

Engagé dès le début de la campagne de Libye, "Bazorka" commande une Jock column : groupement tactique constitué d'éléments d'infanterie motorisée, d'une batterie d'artillerie tractée, d'un peloton d'automitrailleuses, d'une section de canons antichars de 75 mm et d'éléments légers de DCA, du génie et de transmissions radio.
Il fait preuve d'audace et de bravoure aux côtés du général Koenig (1ère BFL) pendant la bataille de Bir-Hakeim (26 mai - 11 juin 1942). Le général de Gaulle lui remet alors en personne la Croix de la Libération au camp de El Tahag (Egypte) le 10 août 1942.

Début octobre 1942, le lieutenant-colonel Amilakvari et ses deux bataillons font face aux divisions de l'Afrika Korps de Rommel dans le secteur d'El Alamein, en Egypte. Ils sont envoyés en tête à l'assaut du piton de l'Himeimat, de 80 mètres de haut.
Cette mission est accomplie au matin du 24 octobre lorsque les panzers allemands mènent une contre-offensive. Ses unités battent en retraite au milieu des champs de mines et des tirs ennemis.

"Bazorka", mitrailleuse au bras, est atteint à la tête par un obus.

A El Alamein, au lieu même de son trépas une croix blanche rappelle le courage et le sacrifice de ce Prince franco-géorgien, figure mythique de la Légion Étrangère et parrain de la 143e promotion de St-Cyriens.
A l'occasion du 100ème anniversaire de sa naissance, Géorgiens et Français ont inauguré, le dimanche 19 novembre 2006, une rue Amilakvari dans la métropole provinciale de Gori ainsi qu'une salle au musée ethnographique local.


"Sources : Ordre de la Libération et MINDEF/SGA/DMPA"

judge

Messages : 22
Points : 281
Date d'inscription : 20/10/2016
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri AMILAKVARI

Message  charly71 le Mar 20 Déc 2016 - 15:11

figure et héroïsme inconnus de la plupart, merci de parfaire notre connaissance

charly71

Messages : 1197
Points : 3015
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri AMILAKVARI

Message  Lothy le Mar 20 Déc 2016 - 23:26


Le Lieutenant-colonel AMILAKVARI


Armoiries du prince

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.

Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4218
Points : 8461
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri AMILAKVARI

Message  charly71 le Mer 21 Déc 2016 - 8:13

C'est mieux avec la photo, belle "gueule" de légionnaire
Edith piaf serait contente ! merci Lothy

charly71

Messages : 1197
Points : 3015
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri AMILAKVARI

Message  Lothy le Mer 21 Déc 2016 - 10:18

charly71 a écrit:C'est mieux avec la photo, belle "gueule" de légionnaire
Edith piaf serait contente ! merci Lothy

Elle avait bon goût "La Môme"..... Wink

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.

Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4218
Points : 8461
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum