LES CAMPS PARACHUTISTES

Paris. Bientôt un monument à la mémoire des soldats morts en opérations extérieures

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

06012017

Message 

Paris. Bientôt un monument à la mémoire des soldats morts en opérations extérieures




Paris. Bientôt un monument à la mémoire des soldats morts en opérations


François Hollande a annoncé vendredi la création d’un monument dédié aux soldats français morts en opération extérieure. La première pierre sera posée le 23 mars à Paris. François Hollande présentait ce vendredi ses vœux aux forces armées.

« J’ai voulu que le 23 mars une cérémonie puisse marquer le lancement d’un projet de monument des opérations extérieures. Il sera érigé à Paris en mémoire de nos 600 soldats, aviateurs et marins morts pour la France en opération extérieure depuis 50 ans », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours à la Base aérienne 118 à Mont-de-Marsan, dont environ 800 militaires sont actuellement engagés sur des opérations extérieures au Sahel, en Irak et Syrie. Ce monument doit être érigé au Parc André Citroën à Paris.
« La place et l’honneur de nos armées »

« Les Français savent ce qu’ils vous doivent, ils mesurent les risques que vous prenez et les sacrifices que vous acceptez. En leur nom, je veux vous témoigner ma gratitude », a lancé aux armées François Hollande, saluant la mémoire de tous les militaires français « morts au champ d’honneur » en opération extérieure et tous « ceux qui ont donné leur vie pour la France toutes ces dernières années ».

« C’est un prix du sang très élevé, mais c’est aussi la place et l’honneur de nos armées que d’être en première ligne dans le combat que nous menons pour la paix, pour la liberté et pour les valeurs de la République », a-t-il ajouté.

Le chef des armées a aussi eu une pensée pour « les familles marquées par le chagrin ». « Je suis toujours saisi par leur dignité, et même par leur fierté, avec le sacrifice de leurs enfants. Ils savent pourquoi ils sont morts, c’était le sens même de ce qu’ils avaient voulu donner en s’engageant pour nos armées », a souligné François Hollande.

Par ailleurs, le président a annoncé une augmentation du budget des Armées......


Le président François Hollande a défendu vendredi l’engagement extérieur continu d’une France « qui doit se préoccuper du monde, » affirmant que la part du budget consacré à la défense, actuellement « au-dessus de 1,8 % » de la richesse nationale, devra « aller vers 2 % » sur les cinq prochaines années.

« Nous devons aller vers 2 %. À quel horizon ? Sûrement sur les cinq prochaines années », a déclaré le chef de l’Etat, dans ses vœux aux armées à la Base aérienne 118 à Mont-de-Marsan (Landes), dont environ 800 militaires sont engagés sur des opérations extérieures au Sahel et en Irak et Syrie. Il a rappelé que le budget de la Défense pour 2017 serait déjà augmenté de 600 millions d’euros.

Source : Ouest-France

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4777
Points : 29839
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Paris. Bientôt un monument à la mémoire des soldats morts en opérations extérieures :: Commentaires

avatar

Message le Sam 7 Jan 2017 - 8:09 par charly71

Paris. Bientôt un monument à la mémoire des soldats morts en opérations

J'applaudis très fort à cette annonce, ils méritent au moins ça ...
Et cette fois, pas de fnaca pour opposer une autre date fantoche !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 9 Jan 2017 - 18:44 par Invité

Reste à savoir quand..... Président démissionnaire, il est facile de faire des promesses que l'on n'aura pas à tenir !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 22 Mar 2017 - 18:55 par Charbonnier

Cela fait maintenant plus de cinq ans qu’il en est question… La première pierre du monument dédié aux militaires français tués lors d’opérations extérieures sera posée le 23 mars, au parc André-Citroën, dans le 15e arrondissement de Paris.
« J’ai voulu que le 23 mars, une cérémonie puisse marquer le lancement d’un projet de monument des opérations extérieures. Il sera érigé à Paris en mémoire de nos 600 soldats, aviateurs et marins morts pour la France en opérations extérieures depuis 50 ans », avait déclaré le chef de l’État, à l’occasion de ses voeux aux Armées.
L’idée d’ériger un monument dédié aux militaires morts lors d’opérations extérieures a vu le jour en octobre 2011, après la remise d’un rapport rédigé par le général Bernard Thorette, ancien chef d’état-major de l’armée de Terre, aujourd’hui président de « Terre Fraternité » attaché à la cause des blessés de guerre.
Le parc André Citroën est situé à l’emplacement de l’ancienne usine parisienne de Citroën. Inauguré en 1992, d’une superficie de 14 hectares, il est l’un des parcs les plus récents de la capitale. Cette oeuvre futuriste, réalisée par des paysagistes et des architectes de renom (Alain Provost, Gilles Clément, Patrick Berger, Jean-Paul Viguier et François Jodry), offre une très belle perspective sur la Seine et, est le seul espace vert parisien directement ouvert sur le fleuve. Le parc se divise en trois parties thématiques : le jardin Blanc, le jardin Noir et un grand parc central.



Source Amicale du 1° RCP

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 22 Mar 2017 - 19:09 par Lothy

Il y aura eu tant de rebondissement dans ce projet, que pour ma part, j'y croirai lorsque j'en verrai une photo..

Aucun écho dans la presse région IDF....

La 1ère pierre, c'est bien... reste à ériger le mémorial !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 12:31 par Charbonnier

Inauguration d'un monument aux soldats morts en opex : les vraies raisons de l'annulation



Info VA.

La véritable raison pour laquelle l’inauguration du monument aux soldats morts en opération extérieure a été annulée serait, selon nos informations, le refus d’Anne Hidalgo de financer une partie de la construction. Le cabinet de la mairie de Paris avance une autre explication.

Valeurs actuelles révélait ce mercredi après-midi que François Hollande avait décidé d’annuler, au dernier moment, l’inauguration à Paris d’un monument aux soldats morts en opération extérieure, laissant 800 personnes sur le carreau. En cause : l’opposition entre Anne Hidalgo, la maire de Paris, et le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, soutiens respectifs de Benoit Hamon et d’Emmanuel Macron pour la prochaine élection présidentielle.

D’après nos informations, la maire de Paris Anne Hidalgo, dont la présence n’était pas prévue lors de l’inauguration, aurait finalement décidé de venir, au dernier moment. En annonçant sa venue, elle aurait fait savoir que “la mairie de Paris refuse de financer une partie de la construction du monument”, nous indique une source de la mairie du XVe arrondissement. Effectivement, elle souhaiterait que le ministère de la Défense prenne à sa charge une plus importante partie du budget de la construction du monument. En contradiction avec ce qui avait été décidé initialement, d’après nos informations.

Excédé par le comportement d’Anne Hidalgo, qui devient de plus en plus “incontrôlable à l’approche de la présidentielle”, d’après une source élyséenne, François Hollande a décidé de différer l’inauguration du monument à la mi-avril. Au passage, il s’agit, selon un organisateur de l’inauguration annulée, de “l’annulation la plus tardive à laquelle il ait eu à faire face”…
Au cabinet de la maire de Paris, on tient à préciser que “l'annulation de demain est à notre connaissance le fait d'une contrainte d'agenda coté État”. Et de poursuivre : “Vérification faite auprès de l'Elysée : l’événement de demain a été annulé car le Président tenait à faire la première pierre avec la maire. Une nouvelle date a été arrêtée pour la seconde quinzaine d'avril. Il est écrit que l'annulation de la première pierre du monument, demain, est causée par la Maire de Paris qui menaçait de s'y inviter et de souligner son désaccord sur le financement. Cela est factuellement faux : la maire est depuis cet après-midi en déplacement en Afrique, comme cela était prévu et annoncé de longue date, et ne pouvait donc pas assister à cette cérémonie. Sur le fond du dossier, il n'y a pas aujourd'hui de désaccord entre la Ville de Paris et l'Etat sur le financement du monument. Les seuls opposants aux projets sont à ce jour les élus du 15e arrondissement, qui refusent qu'une partie de l'enveloppe allouée par la Ville à la rénovation du parc soit fléchée pour la création de ce monument

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 16:25 par charly71

M'sieur, c'est pas moi, c'est lui ....
Mais voyons !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 16:29 par Lothy

@charly71 a écrit:M'sieur, c'est pas moi, c'est lui ....
Mais voyons !

Idem....

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum