LES CAMPS PARACHUTISTES

situation allemande début 1916

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

situation allemande début 1916

Message par judge le Mer 11 Jan 2017 - 22:49

Au début de 1916, la carte de guerre est très favorable à l'Allemagne mais les responsables du Reich doivent tenir compte de l'existence de difficultés au sein de la Duplice (Allemagne et Autriche - Hongrie) et surtout d'une menace d'asphyxie économique.

Des divergences entre Berlin et Vienne se manifestent principalement à propos du règlement de la question polonaise.
Berlin voudrait à la fois renforcer l'influence allemande dans la Double Monarchie et garder une place prépondérante dans une Pologne devenue autrichienne.
Comme l'Autriche -Hongrie refuse de jouer le rôle de "marche germanique à l'Est", les dirigeants du Reich préparent une solution favorisant la création d'un État polonais lié étroitement à l'Allemagne.
La menace d'asphyxie économique se précise à partir du printemps 1915.

Les Alliés essaient d'imposer un véritable blocus à l'Allemagne qui ne peut guère compter que sur son économie de guerre et les ressources des territoires occupés.
Le service des matières premières joue un rôle déterminant dans l'industrie; l'ingéniosité des chimistes est mise à contribution pour la mise au point de produits synthétiques.
Dans le domaine alimentaire, les mauvaises récoltes de 1915 viennent aggraver la situation; le rationnement, les queues font leur apparition dés la fin de 1915.

Toutes ces difficultés ne laissent aux dirigeants allemands que deux possibilités : conclure rapidement la paix ou rechercher d'urgence une victoire militaire décisive.
Mais le gouvernement allemand a défini, dès septembre 1914, un ambitieux programme de buts de guerre.
Ce programme est largement soutenu par les partis, les milieux d'affaires, les intellectuels.

Dans ces conditions, comment engager des négociations de paix ? Le chancelier allemand Bethmann-Hollweg tente à plusieurs reprises, en 1915, de conclure une paix séparée avec la Russie; c'est l'échec.
Le seul bruit de ces tractations provoque de vives réactions des annexionnistes et le chancelier doit promettre que les buts de guerre seront poursuivis.
Il tente aussi de résoudre la question belge par une paix séparée, mais les conditions allemandes sont telles que le roi Albert 1er ne peut que refuser.
Il faut donc continuer la guerre.
Quelle guerre ? Imposer à la France une guerre d'usure ? Falkenhayn prépare ainsi la Bataille de Verdun qui, à bien des égards, semble être pour l'Allemagne la Bataille de la dernière chance.


Source : "Colloque international sur la bataille de Verdun. 6-7-8 juin 1975. Résumé de l'intervention de Raymond Poidevin"
avatar
judge

Messages : 23
Points : 472
Date d'inscription : 20/10/2016
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: situation allemande début 1916

Message par charly71 le Jeu 12 Jan 2017 - 8:16

Merci de cette page d'histoire Judge
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3763
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum