LES CAMPS PARACHUTISTES

17 janvier 2017

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16012017

Message 

17 janvier 2017





_________________

seule la mission compte
avatar
béret bleu
6eme RG

Messages : 306
Points : 24477
Réputation : 2349
Date d'inscription : 25/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

17 janvier 2017 :: Commentaires

avatar

Message le Lun 16 Jan 2017 - 21:44 par béret bleu

17 janvier 1945 L'Armée Rouge entre dans Varsovie en ruines. La capitale polonaise est libérée après plus de cinq ans d'occupation allemande. Les Juifs qui constituaient une grande partie de la population ont été exterminés par centaines de milliers dans les camps de concentration ou à l'intérieur même du ghetto. Varsovie compte à sa libération dix fois moins d'habitants qu'à la veille de la guerre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 17 Jan 2017 - 16:59 par Lothy

Saint-Antoine - Patron de la Légion....


Saint Antoine le Grand (251-356) (qu'il ne faut pas confondre avec saint Antoine de Padoue, franciscain du XIIIe siècle), est né en Haute-Egypte dasn une famille chrétienne. Vers l'âge de 20 ans, il entend l'évangile du jeune homme riche (Mat. 19, 16-21) et le reçoit comme un appel personnel: "Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres...puis, viens et suis-moi".

Il se retire alors dans le désert de la Thébaïde pour y mener une vie d'ermite dans la prière, où il trouve la force de lutter contre les tentations et de sortir finalement vainqueur de ces combats spirituels contre les pièges de Satan.

Très vite, il va attirer de nombreux disciples ; à son école, se créent des groupes d'ermites, qui se rassemblent autour d'un abbé, les anachorètes. En cela, il est le véritable père du monachisme chrétien.

Avec son ami Athanase, évêque d'Alexandrie, qui écrira ensuite sa vie, il travaillera aussi à réduire l'hérésie arienne. Il terminera sa vie à plus de 100 ans, dans son ermitage auprès de la mer Rouge où se trouve aujourd'hui le monastère copte qui porte son nom.

Saint Antoine jouit très rapidement d'une grande popularité et devint le protecteur de nombreuses confréries et métiers. Certainement que son caractère de lutteur victorieux (dans la vie spirituelle), d'ascète qui vit de manière frustre et dépouillée dans la solitude, d'homme qui a changé de vie pour une vie nouvelle au service de Dieu, a de quoi largement toucher le légionnaire.

A vrai dire, la célébration des combats de Camerone (30 avril) et l'importance prise à la Légion par la veillée de Noël (avec la création de crèches) tendent à éclipser quelque peu la fête de saint Antoine.

Source : Diocèse aux Armées

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum