LES CAMPS PARACHUTISTES

FLASH Algérie / Macron

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

17022017

Message 

FLASH Algérie / Macron




En copie, un courriel reçu.

Je vous demande de lui donner la plus large diffusion possible, le plus vite possible.
Et que celles et ceux qui géographiquement sont proches de la "scène du crime", s'y rendent à pied, à cheval ou en voiture.

Merci pour la mémoire des Nôtres et de toutes celles et tous ceux qui ont fait l'Algérie !

Bien sûr, je possède l'identité de l'auteur, elle a été authentifiée !



De : H... C...
Envoyé : jeudi 16 février 2017 16:55
Objet : Fwd: ANNONCE VAR-MATIN et AFP et FR3 Toulon

DERNIÈRE NOUVELLE!
A diffuser, même sur les réseaux sociaux

H... C...

h....c....@bbox.fr

06.00.00.00.00

Bonjour
Suite aux dernières déclarations à Alger d'Emmanuel MACRON, concernant "le crime contre l'Humanité de la France en Algérie"
le Collectif National NON au 19 mars 1962, des associations de Harkis et Pieds-Noirs ainsi que tous les Patriotes défenseurs du Drapeau
Français et de son Œuvre, organisent une "haie d'Horreur" au Candidat Macron, à partir de 15 heures Samedi 18 février devant
l'entrée du Zénith de Toulon.
N'ayant pas pu bénéficier des 3 jours pour déclarer cette manifestation improvisée, le CNN19M1962 demande la bienveillance de Monsieur le Préfet du VAR.
La France a été insultée d' un pays étranger, par un ancien Ministre Français; nous ne pouvons pas laisser passer une telle forfaiture.


Cordialement

avatar
Cerbère

Messages : 841
Points : 5343
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

FLASH Algérie / Macron :: Commentaires

avatar

Message le Ven 17 Fév 2017 - 15:10  Cerbère

Lu sur le blog du Père Michel Viot - 16 février 2017 by michelviot

Prêtre catholique au service du Diocèse de Versailles – Aumônier national des anciens combattants



Dernière minute : Judas ressuscite à Alger !

C’est la France, dont il prétend être un des « apôtres », qu’Emmanuel Macron vient de doublement trahir en Algérie ! Lui qui aspire à la magistrature suprême n’a pas hésité à critiquer son pays de l’étranger !
...



la suite de l'article ICI

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Fév 2017 - 16:16  Lothy

Partagé ! Sans la moindre hésitation !

Merci Cerbère...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Fév 2017 - 19:04  Béghin Bernard

Je serai tenté de dire des gros mots, mais ce n'est " pas beau".
 Je reconnais que, suite à son " divorce " avec son président, j'avais un peu, juste un peu, d'admiration à son égard. (sans pour autant lui offrir mon bulletin)

 Mais là, depuis cette nouvelle apprise pendant le match PSG Barcelone, je suis dégoûté de voir que nous en sommes encore à ce point. C'est déjà dur d 'apprendre qu' un français tue des autres Français, ( merci la non suppression de nationalité), mais là, un prétendant à la plus haute marche du podium, trahir ainsi la mémoire des soldats français, tués au combat ou assassinés, des Français d'Algérie qui ont continué l'oeuvre de leurs aïeux pour faire de cette terre un pays digne de ce nom, et enfin des soldats musulmans qui ont continué à servir la France, et sans oublié des populations musulmanes des campagnes qui refusaient de payer "l'impôt". Quelle honte ce type.

 Bien sûr que je suis pour la bonne relation entre nos deux pays, mais là , ça suffit le genou à terre et baisser les yeux.
 Les Arabes du Moyen Orient ont ils dû s'excuser auprès des Berbères d 'Afrique du Nord de les avoir soumis à toute  
 sorte de trucs bizarres .....?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Fév 2017 - 21:59  BriseLance13

Pourtant, on peut connaître un minimum d'Histoire de France, même en étant financier, le tout c'est de se trouver

du juste côté. Et là, le mec, qui n'est pas" rond ", il a tout faux.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Fév 2017 - 22:41  Lothy

L'Histoire ne doit pas être incluse au programme de l'ENA....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 18 Fév 2017 - 8:04  charly71

il a pensé le gus en disant cela s'attirer des sympathies de certains de gauche (voir fnaca ?)
je ne sais ce qu'il récoltera de ce coté là, mais il doit commencer à voir ce qu'il perdra ...
C'est de moins en moins beau la politique

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 18 Fév 2017 - 10:15  Cerbère

Nous sommes tous mobilisés !


Il faut informer tous les Français et les faire réagir.

Diffusez !  Transmettez !  Battez le tambour !





Lettre ouverte à Emmanuel Macron


Monsieur,

Votre prénom signifie "Dieu avec nous" ! Sans doute ne le saviez-vous pas !

Et pourtant vous avez osé à Alger prononcer cette phrase scandaleuse :

" La colonisation fait partie de l'histoire Française. C'est un crime contre l'humanité ! C'est une vraie barbarie."

Le moins qu'on puisse dire est que cette injure publique portée à la France durant votre petit déplacement clientéliste de boutiquier électoral ne fait pas de vous un ami du Peuple Français que vous avez le 15 février trainé dans la boue et traité plus bas
que terre !

Il  n'excusera et ne pardonnera jamais jamais cette souillure inacceptable de "crime contre l'humanité!"

Vos propos outranciers, génocidaires sont purement et simplement intolérables car vous falsifiez ignoblement l'histoire de même  lorsque vous prétendez qu'il n y a pas de culture Française pour vendre votre vivre ensemble en détruisant la France ancestrale

Visiblement ou vous êtes un illettré ou vous êtes un menteur!

Dites donc la vérité, l'entière vérité !

Parlez des crimes odieux perpétrés par les Barbaresques avant 1830 !

Parlez d une terre chrétienne dont les chrétiens ont été "génocidés" par des gens haineux de votre espèce !

Parlez du 5 juillet 1962 à Oran !

Allez donc vous présenter en Algérie mais de grâce oubliez la France. Vous êtes à jamais indigne de la moindre fonction publique dans notre pays, vous qui portez outrage au Peuple Français.

Alors, en d'autres temps, oui Toulon vous aurait montré la voie du bagne pour haute trahison.

Aussi, j'appelle chaque Français digne de ce nom à porter plainte contre vous pour injure publique à la France et à son Peuple.

Christian PIQUEMAL

Président du Cercle de Citoyens patriotes


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 22 Fév 2017 - 2:20  Lothy

Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel Macron,

Homme politique né d’une PMA
entre le grand capital et les Minotaures de la repentance

Lancé sur le marché politique tel un nouveau smartphone, vous êtes, Monsieur Macron, un ignorant butor dont les propos concernant la colonisation sont doublement inadmissibles.

1-En premier lieu parce qu’ils furent tenus à Alger, devant ces rentiers de l’indépendance qui, pour tenter de cacher leurs échecs, leurs rapines et la mise en coupe réglée de leur pays, mettent sans cesse la France en accusation.

Certains qui, parmi votre auditoire, applaudirent à vos propos d’homme soumis (cf. Houellebecq), et devant lesquels vous vous comportâtes effectivement en dhimmi, sont en effet ceux qui, le 1er novembre 2016, publièrent un communiqué exigeant que la France :

« (…) présente des excuses officielles au peuple algérien pour les crimes commis durant les 132 ans de colonisation et pour les crimes coloniaux perpétrés à l’encontre du peuple algérien afin de rappeler les affres de la répression, de la torture, de l’exil, de l’extermination et de l’aliénation identitaire car l’histoire du colonialisme restera marquée par ses crimes de sang et ses pratiques inhumaines ».

Candidat à la présidence de la République française, vous avez donc donné votre caution à de telles exigences autant outrancières qu’insultantes. Ce faisant, vous vous êtes fait le complice des pressions et chantages que l’Algérie exerce à l’encontre de la France afin d’obtenir d’elle une augmentation du nombre des visas ou tel ou tel avantage diplomatique ou financier. En d’autres temps, vous auriez donc pu être poursuivi pour « Atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ».

2-Ensuite parce que vos propos constituent non seulement un recul de l’état des connaissances, mais également le viol de ce consensus historique auquel étaient arrivés les historiens des deux rives de la Méditerranée. Or, par ignorance ou par misérable calcul électoraliste, vous les avez piétinés.

Au nom de quelle légitimité scientifique avez-vous d’ailleurs pu oser les tenir ? Avez-vous seulement entendu parler des travaux de Jacques Marseille, de ceux de Daniel Lefeuvre ou encore des miens ?

Oser parler de « crime contre l’humanité », maladroitement rectifié en « crime contre l’humain », au sujet de la colonisation revient en réalité à classer cette dernière au niveau des génocides du XXe siècle, ce qui est proprement scandaleux. Sur ce terrain, vous voilà donc encore plus en pointe que Christiane Taubira, ce qui n’est pas peu dire...

Pierre Vidal-Naquet, pourtant militant de la décolonisation et « porteur de valises » assumé du FLN écrivait à ce sujet :

« Assimiler peu ou prou le système colonial à une anticipation du IIIe Reich est une entreprise idéologique frauduleuse, guère moins frelatée que l’identification, à Sétif, (…) de la répression coloniale aux fours crématoires d’Auschwitz et au nazisme (…). Ou alors, si les massacres coloniaux annoncent le nazisme, on ne voit pas pourquoi la répression sanglante de la révolte de Spartacus, ou encore la Saint-Barthélemy, ne l’auraient pas tout autant annoncé… En histoire, il est dangereux de tout mélanger. Un sottisier peut-il tenir lieu d’œuvre de réflexion ? (…) L’air du temps de la dénonciation médiatique (…), le contexte social, économique et politique actuel est encore fécond qui continuera à générer de telles tonitruances idéologiques à vocation surtout médiatique ». J’ajoute électoralistes.

Vous devriez pourtant savoir, Monsieur le candidat à la présidence de la République, qu’en créant l’Algérie, la France donna un nom à une ancienne colonie ottomane, traça ses frontières, unifia ses populations, y créa une administration et toutes ses infrastructures.

Ce faisant, y aurait-elle commis un « crime contre l’humanité » ou « contre l’humain » ? Les chiffres de l’accroissement de la population ne semblent pas l’indiquer puisqu’en 1830, la population musulmane de l’Algérie n’excédait pas 1 million d’habitants alors qu’en 1962 elle avait bondi à 12 millions.

Serait-ce donc en commettant des « crimes contre l’humanité » que la France, ses médecins et ses infirmiers soignèrent et vaccinèrent les populations et firent reculer la mortalité infantile ? Serait-ce parce qu’elle commettait des « crimes contre l’humain » que chaque année, à partir du lendemain du second conflit mondial, 250 000 naissances étaient comptabilisées en Algérie, soit un accroissement de 2,5 à 3% de la population, d’où un doublement tous les 25 ans ? A ce propos, relisons René Sédillot :

« La colonisation française a poussé l’ingénuité - ou la maladresse - jusqu’à favoriser de son mieux les naissances : non seulement par le jeu des allocations familiales, mais aussi par la création d’établissements hospitaliers destinés à combattre la stérilité des femmes. Ainsi, les musulmanes, lorsqu’elles redoutaient d’être répudiées par leurs maris, faute de leur avoir donné des enfants, trouvaient en des centres d’accueil dotés des moyens les plus modernes tout le secours nécessaire pour accéder à la dignité maternelle. (…) » (L’histoire n’a pas de sens, Paris, 1965, page 71).

Enfin, puisque vos propos indécents tenus à Alger obligent à faire des bilans comptables, voici, Monsieur le candidat à la présidence de la République, celui qui peut être fait au sujet de l’Algérie française : en 132 années de présence, la France créa l’Algérie, l’unifia, draina ses marécages, bonifia ses terres, équipa le pays, soigna et multiplia ses populations, lui offrit un Sahara qu’elle n’avait jamais possédé après y avoir découvert et mis en exploitation les sources d’énergie qui font aujourd’hui sa richesse.

Comme je ne cesse de l’écrire depuis des années, en donnant l’indépendance à l’Algérie, la France y laissa 70 000 km de routes, 4 300 km de voies ferrées, 4 ports équipés aux normes internationales, une douzaine d’aérodromes principaux, des centaines d’ouvrages d’art (ponts, tunnels, viaducs, barrages etc.), des milliers de bâtiments administratifs, de casernes, de bâtiments officiels qui étaient propriété de l’Etat français ; 31 centrales hydroélectriques ou thermiques ; une centaine d’industries importantes dans les secteurs de la construction, de la métallurgie, de la cimenterie etc., des milliers d’écoles, d’instituts de formations, de lycées, d’universités. Dès l’année 1848, et alors que la conquête de l’Algérie était loin d’être achevée,

16 000 enfants en majorité musulmans étaient scolarisés. En 1937 ils étaient 104 748, en 1952 400 000 et en 1960 800 000 avec presque 17 000 classes, soit autant d’instituteurs dont les 2/3 étaient Français (Pierre Goinard, Algérie : l’œuvre française. Paris, 1986).

En 1962, il y avait en Algérie, un hôpital universitaire de 2 000 lits à Alger, trois grands hôpitaux de chefs-lieux à Alger, Oran et Constantine, 14 hôpitaux spécialisés et 112 hôpitaux polyvalents, soit le chiffre exceptionnel d’un lit pour 300 habitants.

Tous ces équipements, toutes ces infrastructures, tous ces établissements ainsi que les personnels qui les faisaient fonctionner avaient été payés par la France et avec l’argent des Français.

Monsieur le candidat à la présidence de la République, je vous poste ce jour en RAR mon dernier livre « Algérie, l’histoire à l’endroit » [1], afin que vous puissiez mesurer l’abîme séparant la réalité historique de vos inacceptables propos.


Bernard LUGAN
Historien africaniste français

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 26 Fév 2017 - 14:57  Lothy

Un envoi d'Alain Hautrive

Lettre ouverte à monsieur Macron
Du général de Corps d’Armée (2S) Michel Franceschi

Ancien Inspecteur des Troupes de Marine, héritières des Troupes Coloniales, j’ai l’impérieux devoir de prendre es qualité leur défense morale, en réaction à votre diabolisation de la colonisation. Ma carrière d’officier colonial épanoui, à la charnière de la colonisation et de la décolonisation de l’Afrique, me confère le double caractère d’acteur de terrain et de témoin privilégié. Je me sens donc parfaitement qualifié pour vous administrer une salutaire leçon d’histoire que vous n’aurez pas volée.

Tout d’abord, je dois vous rappeler que la conception de l’épopée coloniale de la France fut l’oeuvre de grands Républicains appartenant au Panthéon de votre obédience politique. N’est-ce pas Jules Ferry qui a voulu « porter la civilisation aux races inférieures » ? Albert Sarraut a défini notre « politique indigène comme étant la Déclaration des Droits de l’Homme interprétée par Saint Vincent de Paul » (sic). De son côté, Léon Blum a déclaré en 1925 à la tribune du Palais Bourbon « il est du devoir des races supérieures de venir en aide aux races inférieures ». Et honni soit qui mal pense de ce vocabulaire !!!

Les prestigieux artisans de cette grande oeuvre humaniste s’appelèrent Gallieni, Lyautey, Savorgnan de Brazza, Auguste Pavie, Charles de Foucauld et autre docteur Schweitzer, figures de proue d’une nombreuse cohorte de valeureux exécutants plus humbles. Résumons leur oeuvre à l’essentiel. Ils ont d’abord libéré les populations autochtones du joug sanguinaire de ce que l’on a appelé les « rois nègres », à la source de l’immonde chaîne de l’esclavage qu’ils ont aboli. Ils ont mis un terme aux perpétuelles guerres tribales qui saignaient à blanc le continent africain, apportant un siècle de « paix française ». A défaut d’une totale liberté qui n’était pas l’aspiration prioritaire, ils ont apporté l’Ordre et la Justice de nos admirables administrateurs coloniaux. Ils ont éradiqué les épidémies qui anéantissaient des tribus entières. Ils ont fait disparaître les endémiques famines qui aggravaient la dépopulation.

Libre à vous, monsieur Macron, de penser que les conquêtes de la Liberté, de la Paix et de la Santé sont des crimes contre l’humanité !

Il est de notre devoir de Français d’honorer la mémoire de tous ceux qui ont laissé leur vie dans cette grandiose aventure humaine dont nous devons être fiers. J’ai pu me recueillir sur bon nombre de leurs sépultures, qui jalonnent notre épopée coloniale. J’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour remédier à leur état lamentable, jusqu’à m’attirer les foudres d’une administration lointaine. En ces lieux émouvants, cadres et simples soldats côtoient leurs frères d’armes du service de santé, particulièrement éprouvés par leur place en première ligne des épidémies. Ces Français de condition modeste avaient votre âge, monsieur Macron. Ils avaient quitté courageusement le cocon métropolitain pour servir la France au loin sans esprit de lucre et au mépris des dangers encourus. Alors, de grâce, daignez leur accorder un minimum de respect.

Voilà, monsieur Macron, ce que j’ai eu à coeur de vous dire. Au Tribunal de l’Histoire devant lequel je vous ai fait comparaître, je laisse à votre conscience et au suffrage universel le soin de prononcer le verdict.

Général de Corps d’Armée (2S) Michel Franceschi

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 27 Fév 2017 - 15:08  BriseLance13

Ben dis donc, il va avoir de la lecture monsieur Macron !!

Surtout, qu'il ne lise pas "entre les lignes". Et encore, il n'est écrit que ce que la France a apporté.

Pas ce que le FLN a démoli. ( le mot est faible).

Jamais vu l'Algérie, mais je suis sûr qu'il y a un potentiel touristique important, et que les algériens ne savent

ou ne veulent pas exploiter. Quel dommage pour des gens qui aimeraient pourtant bien tourner la page, et ne

pas avoir à crier au scandale de ceci, à l'injustice de cela.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 27 Fév 2017 - 15:19  Lothy

D'après ce que beaucoup s'accordent à dire, l'Algérie est le plus beau et le plus riche des pays du Maghreb par sa diversité de paysages, montagnes, côte (et pas n'importe laquelle), arrière-pays et bien sûr le désert !

Hélas, si le Club Med s'y installa un temps, il y a longtemps qu'il en est reparti !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 27 Fév 2017 - 16:03  charly71

Lothy a écrit:D'après ce que beaucoup s'accordent à dire, l'Algérie est le plus beau et le plus riche des pays du Maghreb par sa diversité de paysages, montagnes, côte (et pas n'importe laquelle), arrière-pays et bien sûr le désert !
Pour avoir eu le privilège d'y user qq paires de pataugas, je plussoie !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 27 Fév 2017 - 16:07  Lothy

Tu ne me surprends pas Charly : vous êtes unanimes !

Sans oublier les photos et films que nous pouvons voir ici et là !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 27 Fév 2017 - 18:52  MF46

Lettre d’une fille de harki à Emmanuel Macron



25 Février 2017

Fière de promouvoir la culture française à l’étranger, mais aussi d’être fille de harki, Jeannette Bougrab la directrice de l’Institut français de Finlande répond à Emmanuel Macron.


Cher Monsieur Macron, nous ne nous connaissons pas. Nous ne nous sommes même jamais croisés. Alors vous trouverez peut‐être ma lettre incongrue, voire malvenue. Mais nous avons des amis communs, pour lesquels j’ai une profonde estime et qui voteront pour vous. Je respecte leur choix et il m’est même arrivé d’acquiescer, par un simple hochement de tête. Pour Mickaël et d’autres de mes amis, vous incarnez une relève. Il se trouve que, depuis l’élimination de deux personnalités que j’apprécie particulièrement, et elles sont pourtant de bords opposés, je ne regarde plus que du coin de l’oeil la campagne présidentielle. Mais, depuis quelques jours, je la regarde à nouveau. Je ne sais pas si je fais bien. Pour tout vous dire, je suis tombée de ma chaise lorsque vous avez déclamé qu’il n’y avait pas de culture française.

Récupération électorale

Moi, je vis en Finlande et la culture française y est portée aux nues. Le réalisateur multirécompensé Aki Kaurismäki aime tellement la poésie française qu’il n’a pas hésité à publier à ses frais la traduction en finnois de Paroles de Jacques Prévert. Susanna Mälkki, le chef de l’Orchestre philharmonique d’Helsinki, se fait un devoir de diriger les oeuvres des plus grands compositeurs français, de Ravel à Boulez. Faut‐il croire, Monsieur Macron, que seuls les étrangers savent apprécier à sa juste valeur la richesse de notre patrimoine culturel français ?

Une autre fois, vous êtes allé en Algérie pour y tenir des propos ahurissants qui assimilent la colonisation française à un crime contre l’humanité et dont la seule justification semble être de vous aider à gagner quelques voix à gauche ou chez des Franco‐Algériens à un moment où des quartiers s’embrasent avec l’affaire Théo.

Déclarations incompréhensibles

Ces déclarations sont incompréhensibles de la part de quelqu’un qui veut être le chef de l’État français et qui doit avoir une vision de la France et de sa politique étrangère. Si vous voulez traiter de vrais sujets, vous, ancien ministre de l’Économie, rendez donc visite à Theresa May pour parler du Brexit et de l’avenir de notre coopération bilatérale avec les Etats‐Unis et Trump. En Algérie, la situation politique est illisible, le président est invisible, les droits de l’homme et les principes démocratiques sont bafoués, et c’est aussi un des pays les plus corrompus au monde. Quel peut donc être le sens autre qu’électoraliste de cette tirade absurde dans laquelle vous vous êtes lancé, dépréciant la notion de crime contre l’humanité qui avait été introduite à Nuremberg pour juger les criminels du IIIe Reich dont le dessein macabre était d’exterminer les juifs d’Europe ou encore les Tsiganes.

Le crime contre l’humanité n’est pas un accident de l’histoire, c’est un crime intentionnel, des atrocités délibérées. Je n’ose imaginer un seul instant qu’un brillant énarque, sorti dans la botte et qui a intégré la prestigieuse Inspection des Finances, ignore que l’un des chantres de la colonisation était Jules Ferry. Oui, Jules Ferry, lui, le père de l’école républicaine. Convaincu de la supériorité de notre modèle de civilisation, il jugeait que la France avait un devoir moral de répandre ses lumières à des peuples encore plongés dans l’obscurité. Doit‐on en conclure qu’au même titre que les SS Jules Ferry serait coupable de crime contre l’humanité ? Ou aussi Albert Camus, Prix Nobel de littérature, qui avait eu un cri du cœur pour son Algérie natale ?

Vous n’êtes que le premier des populistes post‐modernes

Ce délire est dangereux.
C’est une forme de clientélisme éhonté, qui se pare des oripeaux du droit et de la morale. Je suis une fille de harki, vous ne le savez peut-être pas, de ces soldats musulmans torturés et tués par milliers après l’indépendance de l’Algérie, pour avoir été fidèles à la France. J’entends que vous vouliez faire plaisir à quelques idéologues, mais en cela vous venez de trahir notre héritage républicain. Dès lors, quand Mickaël et les autres de mes amis me parleront de vous, je ne pourrai que m’opposer avec pugnacité en espérant les convaincre de leur erreur de penser que vous incarnez la relève alors que vous n’êtes que le premier des populistes post‐modernes.


Jeannette Bougrab


Source : valeursactuelles.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum