LES CAMPS PARACHUTISTES

Les artilleurs français effectuent de plus en plus de tirs de destruction en appui des forces irakiennes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

07032017

Message 

Les artilleurs français effectuent de plus en plus de tirs de destruction en appui des forces irakiennes




Les artilleurs français effectuent de plus en plus de tirs de destruction en appui des forces irakiennes


Ces dernières semaines, les quatre CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie) envoyés dans la région de Mossoul au titre de l’opération Chammal ont été régulièrement sollicités pour appuyer la progression des forces de sécurité irakiennes face aux jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh)

Pour rappel, les CAESAR de la Task Force « Wagram » ont été déployés au nord de Mossoul ainsi que sur la base de Qayyarah [sud de la ville, ndlr], d’où ils harcèlent les positions de l’EI afin de réduire la poche d’Hawijah.

Encore récemment, ces canons de 155 mm effectuaient, en moyenne, une vingtaine de tirs par semaine, avec une part importante de « missions d’éclairement » . Mais depuis le lancement de l’offensive visant à chasser Daesh de la partie occidentale de Mossoul, le rythme s’est accéléré et la nature des missions a évolué.

Ainsi, au cours de la semaine du 17 au 23 février, et alors que les Rafale de l’armée de l’Air ont frappé à trois reprises, les CAESAR ont assuré 45 missions en appui des forces irakiennes, dont 34 missions de destruction. « Une grande partie des appuis fournis a visé l’arrière des défenses de Daesh, afin de désorganiser ses unités, sa logistique et ses communications, et faciliter ainsi la progression des FSI », expliquait, la semaine passée, l’État-major des armées.

La semaine passée, les tirs effectués par la TF Wagram ont été moins nombreux, avec 21 missions de destruction (sur un total de 28, si l’on prend en compte les missions d’éclairement).

Ces missions ont consisté, explique l’EMA, à détruire des positions jihadistes et des pièces de mortier ainsi qu’à empêcher les tentatives d’infiltrations en bordure du fleuve Tigre.

« La reprise de l’offensive sur Mossoul-Ouest a marqué un tournant dans la physionomie de l’activité de la TF. Au cours des 3 dernières semaines, l’intensification des missions confiées à la TF et la proportion croissante de missions de neutralisation ou de destruction
sont significatives », fait valoir l’EMA.

Avec leur canon d’une portée théorique de 38 km, les CAESAR sont très précis. Entre la demande de tir et l’arrivée de l’obus sur sa cible, il faut compter environ 3 minutes. Et cela, quelles que soient les conditions météorologiques. Leur mise en oeuvre suppose le déploiement d’une chaîne d’appui sol-sol, d’observateurs avancés, d’officiers de coordination des feux, de servants, de maintenanciers et d’une force « protection ».

Source : Opex360

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29329
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum