LES CAMPS PARACHUTISTES

11 mars 2017

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

11032017

Message 

11 mars 2017




avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

11 mars 2017 :: Commentaires

avatar

Message le Sam 11 Mar 2017 - 0:14 par Invité

11 mars 1793 : Soulèvement des Vendéens et massacre de Machecoul

Le dimanche 10 mars 1793, l'assemblée de la Convention recourt à la levée en masse autoritaire de 300 000 hommes dans tout le pays, pour suppléer aux insuffisances des engagements volontaires après sa proclamation du 24 février précédent sur la « patrie en danger ». La levée en masse entraîne dès le lendemain le soulèvement des paysans vendéens qui, jusque-là indifférents à l'agitation parisienne, ne supportent pas qu'on leur demande de verser leur sang pour une cause qu'ils exècrent.

Le 11 mars 1793, à Machecoul, en Loire-Inférieure (aujourd'hui Loire-Atlantique), des paysans exaspérés par la conscription militaire massacrent plusieurs gardes nationaux ainsi que quelques bourgeois, connus pour leurs sympathies républicaines, et le curé assermenté (il a approuvé la Constitution civile du clergé). C'est le début des guerres de Vendée...

11 mars 1932 : Premières allocations familiales en France

Confrontée à une grave crise de dénatalité, la France, après la Première Guerre mondiale, ébauche une politique de soutien aux familles avec enfants. À partir de 1919, l'État et quelques entreprises proposent des suppléments salariaux à leurs salariés chargés de famille. Mais cette politique a un effet pervers en dissuadant l'embauche de pères de famille... Quelques entreprises pionnières surmontent cet inconvénient en créant des caisses de compensation financées par l'ensemble des salariés.

La loi du 11 mars 1932, entrée en application le 14 juin suivant, généralise ce système en rendant obligatoire l'adhésion des entreprises à une caisse de compensation. C'est l'amorce d'une politique familiale qui permettra à la France de retrouver une nouvelle jeunesse dans la décennie suivante.

11 mars 1963 : Dernière exécution politique en France

Le 11 mars 1963, le lieutenant-colonel Jean Bastien-Thiry est passé par les armes au fort d'Ivry. Il s'agit de la dernière exécution politique, en France, à ce jour...
Comme beaucoup de militaires de sa génération, Jean Bastien-Thiry ne comprend pas les revirements du général de Gaulle. Il les interprète comme autant de trahisons à l'égard de la Nation, des Français d'Algérie et des musulmans fidèles à la France. Refusant l'inéluctable, il se convainc que le Général est un obstacle à la restauration de la grandeur de son pays. C'est ainsi que sous l'égide d'un mouvement clandestin, le Conseil National de la Résistance (CNR) de Georges Bidault, il organise un attentat contre le cortège du Président.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Mar 2017 - 8:12 par charly71

....

11 mars 1963 : Dernière exécution politique en France

Le 11 mars 1963, le lieutenant-colonel Jean Bastien-Thiry est passé par les armes au fort d'Ivry. Il s'agit de la dernière exécution politique, en France, à ce jour...
Voilà une date qui reste pour moi gravée à jamais....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Mar 2017 - 8:18 par Lothy

Bonjour Charly...
Le contraire  m'aurait étonnée..... Une des pages les plus sombres d'une période de notre Histoire,  qui, à l'époque, n'en manqua pas.....

Dernière édition par Lothy le Sam 11 Mar 2017 - 9:27, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Mar 2017 - 8:23 par Lothy

A noter qu'il y a 5 ans cette ordure de Merah, abattait trois jeunes Paras.... du 17e RGP, avant de poursuive son épopée sanglante devant une école juive.....

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum