Passation de commandement au 1er RCP

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

21072017

Message 

Passation de commandement au 1er RCP




Le 27 juillet 2017 à 11 heures, à Pamiers, aura lieu la passation de commandement entre le colonel Olivier VIDAL (quittant) et le colonel Sébastien CHENEBEAU (prenant)
en présence des Autorités civiles et Militaires.
avatar
Rapace
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Passation de commandement au 1er RCP :: Commentaires

avatar

Message le Sam 29 Juil 2017 - 9:58 par revue de paquetage

27 juillet 2017

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 29 Juil 2017 - 16:44 par ANSELME

27 juillet 2017 à Pamiers quartier capitaine BEAUMONT

C’est devant un régiment entièrement rassemblé, soit quelque 1200 soldats, que le colonel Chênebeau a pris son commandement ce 27 juillet au matin. Il succède au colonel Olivier Vidal, dont le général Eric Bellot des Minières, patron de la 11e brigade parachutiste, aura fait l’éloge avant d’installer, comme le veut le protocole, le nouveau chef de corps.

Sébastien Chênebeau est en terrain connu, lui qui est devenu un “Rapace” une première fois en 1999, et qui est très attaché à l’Ariège – son oncle Alain, lui aussi ancien du 1er RCP, a été maire d’Ax-les-Thermes (2001-2008). Venant de l’état-major de la brigade parachutiste, le colonel a fait part, “plus que d’une satisfaction, d’un honneur et d’une fierté devant cette charge qu’on me confie – c’est la responsabilité de 1200 hommes à envoyer sur les différentes opérations”.

Ce régiment, qui a pris une dimension supérieure en intégrant l’an passé une nouvelle compagnie, doit “rester le régiment de l’Ariège”, insiste le colonel Chênebeau, qui entend relever le défi “quotidien d’être toujours prêt à répondre aux missions qui nous sont assignées. Le 1er RCP est le régiment de l’urgence, c’est notre marque de fabrique, et il faut la maintenir”.


"Antoine Cochet"

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 30 Juil 2017 - 19:25 par Rapace

Mercredi, en fin d'après-midi, à l'occasion de la passation de commandement au 1er RCP, se sont déroulées une cérémonie religieuse suivie d'une cérémonie militaire. La messe a été célébrée en l'église Notre-Dame par le père Christophe, curé de la paroisse, le padre Richard Kalka, aumônier, et Jean-Marc Eychenne, évêque de Pamiers. Puis, place du Général-de- Gaulle, ont eu lieu les prises de paroles.

Le colonel Olivier Vidal, à la tête du 1er RCP depuis deux ans, a retracé le bilan de son action au sein du régiment, rappelant que ce dernier avait été marqué par le décès tragique d'un soldat et concluant en expliquant qu'il fallait faire preuve d'humilité car «un jour, on est tout, et le lendemain, on n'est rien».

Louis Marette, maire de Mazères, s'est réjoui du maintien des deux cérémonies, dont la première est issue de la tradition judéo-chrétienne.

Le maire Philippe Calléja, dans sa longue intervention, a corroboré les propos de Louis Marette, précisant qu'il fallait de la grandeur d'âme dans la mission du militaire. Après avoir félicité le colonel pour son action au sein du 1er RCP et souhaité la bienvenue au nouveau chef de corps, le colonel Sébastien Chenebeau, il concluait «Nous sommes fiers du 1er RCP».

L'apéritif dînatoire a réuni l'ensemble des participants, dont les généraux à la retraite, Michel Roquejoffre et Frédéric Thuet.


La Dépêche du Midi

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 31 Juil 2017 - 11:02 par sous-off

bonjour
je connaissais cette tradition, mais je pensais qu'elle avait, comme beaucoup de choses disparue avec le temps. Je suis heureux de voir qu'il en est rien. J'étais dans des régiments TAP mais il y a bien des années maintenant et si l’esprit demeure, les jambes (et le reste) ne suivent plus. Je suis contant de voir que les traditions survivent.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum