LES CAMPS PARACHUTISTES

WAKRI 2017

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

24072017

Message 

WAKRI 2017




Du 18 au 22 mars 2017 a eu lieu l'exercice amphibie WAKRI 17.

Cet exercice annuel monté par le 5e RIAOM (5e régiment interarmes d'outre mer) permet l'entrainement amphibie tactique et le déploiement sur le territoire Djiboutien d'un GTIA (groupement tactique interarmes).

Le 5e RIAOM a embarqué avec tout son PC, son escadron AMX10 (armée par la compagnie du RICM en  mission courte durée) accompagnée d’une section US Marine (stationnée à Djibouti), du DLOC (détachement de liaison et d’observation au combat, armée par la compagnie du 93e RAM en mission courte durée), sa compagnie d’infanterie (armée par la compagnie du 27e BCA en mission courte durée) et le GAED (groupe aide à l’engagement débarqué) du CECAD (centre d’entrainement au combat et d’aguerrissement au désert) , du DETALAT (détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre), et également les unités embarquées sur le BPC (bâtiment de projection et de commandement) MISTRAL, soit la compagnie VHM (véhicule haute mobilité) du 21e RIMa (régiment d’infanterie de marine) et une section sol-air MISTRAL du 3e RAMa (3e régiment d’artillerie de marine).

EN 2016 WAKRI 16 .
La phase amphibie de l’exercice WAKRI 2016 s’est déroulée les 23 et 24 mars 2016 sur les côtes Djiboutiennes.

Son thème était l’évacuation de ressortissants d’un pays fictif qui, affaibli par des tremblements de terre successifs, n’a pu empêcher l’infiltration par des milices sécessionnistes. Une grave dégradation des conditions sanitaires et sécuritaires a alors entraîné l’évacuation les ressortissants français -et membres de pays alliés- par voie de mer. Le Groupe Jeanne d’Arc a réalisé le débarquement amphibie des troupes au sol afin de mener l’évacuation à partir d’une plage, avec les Forces Françaises stationnées à Djibouti (FFDj).

Cet exercice a mis en œuvre un éventail très large de compétences interarmées et interalliées, plusieurs groupes de combat des US Marines ayant participé à cet entrainement. Ces groupes de combats américains ont embarqué dès le 22 mars, afin de participer au débarquement et à l’exercice à terre aux côtés des soldats du 21ème Régiment d’Infanterie de Marine et du 5ème Régiment Inter Armes d’Outre-mer.

Au total, ce sont plus de 370 hommes et près de 100 véhicules qui ont été projetés depuis la mer vers la terre, grâce aux capacités amphibies du bâtiment de projection et commandement (BPC) Tonnerre.

C’est également à bord de ce bâtiment que les opérations ont été planifiées et conduites par un État-major mixte (Marine nationale et armée de Terre) jusqu’au transfert d’autorité aux FFDj, à l’issue des opérations d’évacuation.

_________________

avatar
bergham
TEAM
TEAM

Messages : 490
Points : 23233
Réputation : 984
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

WAKRI 2017 :: Commentaires

avatar

Message le Mar 25 Juil 2017 - 10:39 par brigadier Georges

bonjour les paras
même à mon époque il y avait de grands exercices de ce type, il y avait l'argent et les hommes. Aujourd'hui l'Armée de terre cela doit être au mieux 80 000 mille hommes et encore avec le roulement des perms, des stages et des indispos c'est sans doute bien moins. autre différence, le matériel bien sur, plus rien à voir, il faut bien le dire.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum