LES CAMPS PARACHUTISTES

31e Régiment du génie

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29072017

Message 

31e Régiment du génie






Après trois années à la tête du 31e régiment du génie, le colonel Guillaume Venard a cédé, LE 16 JUIN 2017, lors d'une cérémonie militaire haute en couleur le commandement de la garnison de Castelsarrasin. Présidé par le général Christophe Abad, l'ex chef de corps du 31e aujourd'hui promu commandant en second de la 3e division, cette passation était également parrainée par la présence exceptionnelle du DRH de l'Armée de Terre, le général de corps d'armée, Hervé Wattecamps. Une pluie d'étoiles qui n'était pas non plus sans rapport avec le nouveau chef de corps du régiment, le colonel Boris Vallaud qui était, il y a peu, son chef de cabinet.
Le chef de corps fend l'armure
Les troupes passées en revue, les récipiendaires du jour honorés de leur médaille militaire, la passation entre le sortant et l'entrant faîte, le défilé du régiment achevé, le colonel Venard qui n'était plus à cet instant le chef de corps du 31e, finissait par fendre l'armure. Très ému, comme s'il avait besoin encore d'un court répit après un intense commandement d'une exceptionnelle durée, Guillaume Venard, un trémolo dans la voix, avouait : «Il va bien falloir que je me résolve à quitter cette famille.
Cela ne va pas être facile.» Se retournant vers son épouse Christine et ses enfants, G. Venard revenait brièvement sur les trois années les plus intenses et les plus passionnantes de sa vie. «Lorsque j'ai pris mon commandement à la suite du colonel Arnaud Le Gal, nous étions menacés par une troisième restructuration, la troisième en vingt ans.
Il fallait rassurer, nous retrousser les manches pour donner un nouveau cap au 31e». Sans oublier le soutien de ses pairs et plus particulièrement du général Bosser, le chef d'état-major de l'Armée de Terre qui a donné son entier soutien à la transformation du régiment, le colonel Venard pouvait, ce 28 juin, s'enorgueillir d'avoir donné un second souffle, un nouvel avenir pérenne à une garnison comptant 1150 hommes. «Vous n'êtes pas de bons professionnels, mais de très bons soldats de France!» concluait le futur directeur des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan sous un tonnerre d'applaudissements.

La veille à Pamiers pour honorer la mémoire du para du 1er RCP tué au Mali, le général Christophe Abad ne manquait pas de saluer son benjamin pour le travail accompli pour le régiment. «Le colonel Venard a eu un temps de commandement exceptionnel, par sa durée, trois ans, mais surtout par le défi qu'il a eu à relever. C'est un vrai chef qui assume ces décisions».
Entouré des anciens chefs de corps du régiment qui avaient, pour certains, traversé la France pour être présents (Arnaud Le Gal, Claude Chary, Lemaire ou Chaumard), le colonel Venard est entré, hier, dans l'histoire du régiment. Son exil en Bretagne, «en OPEX pour deux ans» comme lâchait avec humour l'un de ses fils qui avait, lui aussi, bien du mal à quitter l'Occitanie, n'est pas définitif.

Très attaché à la cité uvale où il a acquis durant son commandement une demeure surplombant les toits millénaires de l'abbatiale Saint-Pierre de Moissac, G. Venard a promis d'y prendre sa retraite. Avant cela, le cursus honorum du colonel Venard, 47 ans, n'en est pas pour autant achevé, nul doute dans la foulée de Christophe Abad, qu'il gagnera très vite ses deux premières étoiles.
________________________________________

Le col. Vallaud, un surdoué
À 41 ans, le colonel Boris Vallaud s'il n'est pas le plus jeune colonel nommé à la tête du régiment (Christophe Abad, 39 ans à l'époque ayant encore ce record), a déjà une carrière bien remplie. Entré à 19 ans à Saint-Cyr après avoir fait maths sup et spé, Boris Vallaud n'est pas issu du sérail militaire - son père est ingénieur, sa mère, enseignante. Jeune officier, il choisit contre toute attente le génie et gagne le 31e, en 1999.

Adjoint au capitaine Venard à la 22e compagnie d'appui, il rejoint Versailles pour commander sa compagnie au 5e régiment du génie. Il ne perd pas son temps, cinq ans plus tard avec un master HEC en poche et titulaire de l'école de guerre, il revient chef BOI au 31e de 2013 à 2015. Chef de cabinet du DRH de l'Armée de Terre durant 2 ans, il vient de prendre la tête du 31e pour 2 ans.


"Max Lagarrigue"
avatar
baltique

Messages : 285
Points : 23184
Réputation : 958
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

31e Régiment du génie :: Commentaires

avatar

Message le Sam 29 Juil 2017 - 9:47 par baltique

Le 31e régiment du génie (31e RG) appartient à la 3e Division.

Le 31e RG est l'héritier du 31e bataillon du génie créé au Maroc en 1920, ce qu'illustre l'étoile chérifienne de son insigne. Sa participation au combat de Dien-Bien-Phu en Indochine lui vaut le droit au port de la fourragère aux couleurs de la croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures.

Il a pris part à la plupart des opérations extérieures auxquelles la France a participé au cours de ces dernières années guerre du Golfe, Ex-Yougoslavie, Kosovo, Côte d'ivoire, Liban, Afghanistan…, Mali, RCA et l'Irak.

IMPLANTATION

Le 31e RG est implanté dans le sud-ouest de la France, à Castelsarrasin, ville de 12121 habitants, située sur l'axe Bordeaux-Toulouse (60km au nord de Toulouse, 50km au sud d'Agen).

31e régiment du génie
Quartier Marescot
323 route de Gandalou
82104 Castelsarrasin CEDEX

Tél. 05 63 32 87 71


MISSION - COMPOSITION - MATÉRIEL

Mission

Le régiment participe aux opérations extérieures et au renforcement des unités pré-positionnées outre-mer. Dans ce cadre, ses missions prioritaires sont :

l'appui à la mobilité : ouvertures d’axes de progression, franchissement, réfection d’itinéraire, déminage...
l'appui à la contre-mobilité : réalisation d'obstacles, destruction d'ouvrages, minage,
l'aide au déploiement : aménagement d’un terrain, réalisation de plateformes sommaires de déploiement, mise en place d’infrastructures, fourniture d'eau, d’énergie...
actions civilo-militaires : aménagement de camps de réfugiés, travaux au profit de la population,
mission de sécurité générale, en métropole (Vigipirate), dans les DOM TOM (mission de souveraineté) et de secours à la population (tempête Klaus et Xynthia).

Composition

Le régiment s'articule principalement autour de 8 compagnies :

1 compagnie de commandement et de logistique,
1 compagnie d'appui,
3 compagnies de combat du génie,
1 compagnie de production d’énergie,
1 compagnie d’aide au déploiement opérationnel,
1 unité de réserve d'intervention.
Le 31e RG détient tout le panel des capacités du génie.

Matériel

Engin blindé du génie (EBG) - véhicule de l'avant blindé (VAB) - engin du génie rapide de protection (EGRAP) - engin multifonctions d'aide au déploiement (EMAD) - Groupe électrogène 80 kwa - centrale électrique GE 400 - système d’atelier de campagne d’aide au déploiement opérationnel (SyACADO).

FORMATION - EMPLOIS

Formation

Les connaissances de base sont acquises au cours d'une phase de formation initiale de 6 mois :

3 mois de formation technique spécialisée (FTS) : formation de soldat,
3 mois de formation au métier de sapeur (FSI).
Après l'affectation en compagnie, ils suivent une formation permanente. Le goût de l'effort et la disponibilité sont développés.

Après avoir effectué la FTS et la FSI, les jeunes engagés sont affectés en unité de combat ou dans la compagnie de commandement et de logistique. Après un certain temps en compagnie de combat, un engagé volontaire au 31e RG peut demander à partir en compagnie d’appui spécialisé pour continuer à servir au mieux l’institution tout en préparant son avenir plus ou moins proche dans la vie civile.

Emplois

En compagnie de combat ou d'appui : sapeur de combat - opérateur VAB - radio-tireur - opérateur engin blindé du génie (EBG) - conducteur d'engin du génie- menuisier - maçon – électromécanicien…)

En compagnie de commandement et de logistique: opérateur transmissions - mécanicien - secrétaire-dactylo - comptable.


"source Ministère de la Défense"

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum