LES CAMPS PARACHUTISTES

le REP et CALVI

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

03082017

Message 

le REP et CALVI







Au son de la fanfare des Parachutistes, ils sont des centaines à défiler sur le port de Calvi.
C’est à cet endroit qu’en 1967, leurs prédécesseurs débarquaient pour la première fois, en provenance de Bou Sfer, en Algérie.

L'Algérie, ils avaient dû la quitter après les accords d'Evian, à l’indépendance du pays en 1962.
Le 2ème régiment n’a depuis jamais quitté la Corse. Et pour les Calvais, aujourd'hui, il fait partie du décor.
Néanmoins, il a fallu prendre le temps de faire connaissance, de s'apprivoiser. La chose n'a pas toujours été facile.

Ange Santini s’en rappelle. Le maire Les Républicains de la ville avait 8 ans en 1967.
« Calvi était une petite ville de pêcheurs qui s’ouvrait petit à petit au tourisme, le légionnaire baroudeur sortait des grands espaces comme l’Algérie, rappelle l’édile.
Il a fallu quelques années pour que tout cela puisse se mettre en osmose ! Comme souvent, les mariages aidant, on a vu que le 2e REP était chez lui au fil des années ».

Un régiment qui participe à l'identité de Calvi
Au point qu'aujourd'hui, les légionnaires considèrent Calvi comme leur maison : 1300 légionnaires et 250 familles y vivent. Et de vrais liens ont été tissés.

« Il n’y a pas les Calvais d’un côté et les Calvais de l’autre, mais il y a le dernier régiment en Corse qui est partie prenante de la ville, signale le colonel Jean de Monicault, chef du 2e REP. Et lorsque nous partons, nos familles restent là et les Calvais s’en occupent. C’est vraiment une fusion entre nous et la ville. »

Le 18 mars 2017, c'était une réunion de famille plus qu'une démonstration de force. Et seuls les enfants s'intéressaient aux jeeps et aux mitraillettes. À l'âge où la guerre est encore un jeu.


source France-Info
avatar
Henrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

le REP et CALVI :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 3 Aoû 2017 - 21:18 par couleurs vert et rouge

Dans son ordre du jour N°23, outre les propos cités en préambule, le Général Maurin, retraçait ces cinquante années du 2e REP à Calvi:
"Il y a 50 ans, 19 années après la création des légionnaires parachutistes, votre drapeau foulait pour la première fois le sol de la Métropole, ici à Calvi, sa garnison dont il partage désormais sa vie.

Au cours des 14 années de guerre en Indochine puis en Algérie, nos anciens menèrent des combats pour gagner par leur sang la fourragère aux couleurs de' la Légion d'honneur, comme leurs frères du 1er REP, celle de la Médaille Militaire.

Ils ont gardé en mémoire tous ces sacrifices en remportant de Sétif leur Monument aux Morts qui domine désormais la place d'Armes du Camp Raffalli. Il est aujourd'hui le vôtre et veille sur vous tout le temps.

Après la Guerre d'Algérie, après 5 ans à Bou Sfer, votre régiment regarde vers l'avant, sous le commandement énergique et visionnaire du lieutenant-colonel Taillot et le lt colonel Arnaud de Foïard, en spécialisant les compagnies et en préparant dès 1963 l'implantation sur Calvi qui venait de connaître la triste dissolution du 1er Bataillon Parachutiste de Choc.
Ce Bataillon calvais né en 1943 de l'amalgame des commandos volontaires débarqués par le sous-marin Casabianca et de résistants et qui forgea son âme à la Caserne Sampiero.

En 1963, puis à tour de rôle, une compagnie en mission de 3 mois.
Votre régiment arriva à Calvi au printemps 1967 par Breguet, Nord-Atlas et bateau, le Saint Hélène.
Il fut accueilli par par le Dr Jean-Félix Orabona, Maire de Calvi, le commandant du Groupement d'Instruction de la Légion Étrangère et les anciens du Bataillon de Choc.

La première page du livre prestigieux que le 2e REP écrit depuis 50 ans en Corse.
l'histoire de votre régiment est donc désormais étroitement liée à celle de Calvi.
C'est la même famille qui avance du même pas et qui prouve la sagesse de la décision cinquantenaire d'accueillir avec détermination et confiance les Légionnaires Parachutistes.

Cette sagesse s'est perpétuée jusqu'à nos jours et à travers l'attachement réciproque du régiment à ces communes de Balagne.
Calvi, ville de garnison depuis le 13e siècle, toujours fidèle, première place forte de Corse, jamais rendue, comme les légionnaires de Camerone.
Soldats et Calvais se défendirent jusqu'à l'ultime sacrifice contre les Anglais à qui ils présentèrent les armes aux survivants lorsqu'ils prirent la citadelle en août 1794.
Le monument aux morts de la Ville de Calvi sur lequel sont inscrits depuis peu le nom des légionnaires récemment tombés en opération est la pour nous le rappeler
La Garnison de Calvi, la terre corse, forgent au quotidien les qualités du 2e REP: disponibilité, cohésion, goût de l'effort et du dépassement de soi.
Ces qualités font la différence au combat, attisées dans la garnison, dans les montagnes, le maquis corse, elles sont à l'origine de vos sacrifices opérationnels à Kolwezi, a Beyrouth, au Tchad, en ex Yougoslavie, en Côte d'Ivoire, en République Centre africaine comme en Afghanistan et au Mali.

J'exprime à la population de Calvi et de Balagne et à tous ses élus venus si nombreux aujourd'hui ma reconnaissance émue, pour le soutien que vous portez aux familles des légionnaires parachutistes en opération, dans le partage de nos joies comme aujourd'hui mais aussi lors de nos peines.
On n'oubliera jamais la présence de tous les maires de Balagne et de la population venus en foule pour les honneurs militaires rendus à nos morts du Mont Garbi ou plus récemment à ceux d'Afghanistan et du Mali".

Aux rythmes de la Musique Militaire des Parachutistes et sous les applaudissements de la foule, le Régiment défilait avec à sa tête le colonel Jean de Monicault, chef de corps du 2e REP.
Un vin d'honneur devait suivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 4 Aoû 2017 - 0:06 par LOUSTIC

merci l'ami de nous rappeler cet anniversaire, même si cela ne nous rajeunit pas trop l'esprit reste vivace.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum