LES CAMPS PARACHUTISTES

Le 22 août 1962, la DS présidentielle roule vers son destin ..........

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22082017

Message 

Le 22 août 1962, la DS présidentielle roule vers son destin ..........




Le 22 août 1962, le général de Gaulle, alors président de la République, échappe miraculeusement à une attaque fomentée par les partisans de l’Algérie française.

Alors qu’ils traversent le Petit-Clamart, le général de Gaulle et son épouse, qui se rendent à leur résidence de Colombey-les-deux-Églises, sont pris à partie par des hommes armés de pistolets-mitrailleurs.
Le président et son épouse, assis à l’arrière du véhicule, sont sauvés par la vive réaction de leur gendre Alain de Boissieu qui, assis à l’avant, se retourne vers eux et leur dit de se coucher.




La petite histoire retient d’Yvonne de Gaulle, la discrète épouse du général, cette phrase célèbre prononcée suite à l’attentat du Petit-Clamart, le 22 août 1962 : « J’espère que les poulets n’ont rien eu ».

Prévenance louable pour l’escorte accompagnant le couple présidentiel vers l’aéroport de Villacoublay, au Sud de Paris ? Pas vraiment. La première dame s’enquiert alors de la santé de volailles enfermées dans le coffre de leur DS19 criblée de balles. « Vous êtes brave Yvonne », la félicite néanmoins le général, admiratif face au sang-froid démontré par sa femme suite à l’assaut subi. Et quel assaut !

Rond-point du Petit-Clamart, non loin de l’aéroport militaire, douze hommes viennent de tirer pas moins de 150 balles sur le cortège présidentiel. Vingt d’entre elles ont atteint le véhicule des de Gaulle, conduit par le gendarme Francis Marroux et dans lequel se trouve également l’aide de camp – et gendre du général – Alain de Boissieu.
Les impacts révèlent même que certaines sont passées à hauteur de tête du président de la République et de sa femme, qui s’apprêtaient à regagner leur domicile de Colombey-les-deux-églises, en Haute-Marne, et sortent miraculeusement indemnes de l’attaque.

Opération « Charlotte Corday
Si le général de Gaulle est régulièrement la cible d’attentats depuis son retour au pouvoir en 1958, notamment depuis sa décision d’offrir aux Algériens la possibilité de déterminer par eux-mêmes leur avenir, l’assaut subi en cette fin d’été 1962 est particulièrement bien préparé.

Les conjurés, menés par le polytechnicien Jean-Marie Bastien-Thiry, planifiaient l’opération « Charlotte Corday » (en référence à la meurtrière de Marat sous la Révolution) depuis des mois.

À bord de leur Estafette Renault jaune et d’une ID 19, ils tireront aux fusils et pistolets-mitrailleurs avec une volonté farouche : tuer de Gaulle, celui qui a « abandonné » quelques semaines plus tôt l’Algérie suite aux accords d’Évian.

«Je n’ai jamais regretté d’avoir participé à l’attentat du Petit-Clamart pour tuer de Gaulle », déclarait encore en 2012  à l’AFP l’un des participants, Lajos Marton, . « Mon seul regret, c’est que l’opération n’ait pas réussi. »

Condamné à mort par contumace en mars 1963, car entré en clandestinité, il sera finalement arrêté en septembre de la même année, puis se verra infliger vingt années de réclusion criminelle par la Cour de sûreté de l’État, avant d’être amnistié en 1968.
Trois de ses acolytes seront eux aussi condamnés à mort mais deux bénéficieront de la grâce du général de Gaulle.

Seul Jean-Marie Bastien-Thiry, le meneur de la bande, sera fusillé le 11 mars 1963.







OLIVIER FAYE
avatar
major 64
Forces Spéciales
Forces Spéciales

Messages : 34
Points : 1416
Réputation : 231
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Le 22 août 1962, la DS présidentielle roule vers son destin .......... :: Commentaires

avatar

Message le Mar 22 Aoû 2017 - 9:09 par major 64








source lepoint

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 22 Aoû 2017 - 11:47 par Patrice

bonjour l'ami ! merci de ce rappel , mais tu nous donne des nouvelles de la voiture, mais pas du général ! ! ! lol!

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum