LES CAMPS PARACHUTISTES

le 3 septembre 1939 la France déclare la guerre à l'Allemagne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

03092017

Message 

le 3 septembre 1939 la France déclare la guerre à l'Allemagne






3 septembre 1939: La France déclare la guerre à l'Allemagne
3 septembre 1939: L'Angleterre déclare la guerre à l'Allemagne


à 11 heures et la France à 17 heures. Pourquoi ce silence des médias ce 3 septembre 2017 ?

Sans doute pour faire oublier "cette drôle de guerre" qu'on déclare sans la faire en attendant l'invasion brutale, le 10 mai 1940. En six semaines, la Wehrmacht inflige à notre pays son plus grand désastre militaire. Huit millions de Français sont sur les routes, deux millions sont prisonniers. Les trois cinquièmes de notre territoire sont occupées. Ah, si les "Boches" avaient pu être bloqués sur la Marne comme en 1914, l'Europe n'aurait pas connue ces cinq années terribles!

Pourquoi cette guerre?

Edouard Daladier devient, le 10 avril 1938, Président du Conseil du 5° gouvernement du Front Populaire, élu en 1936. Face aux menaces d'Hitler sur la Pologne, Daladier rappelle, le 26 août 1939 que: "La France est unie à la Pologne par la parole donnée".(1)

Le 1° septembre 1939, les troupes allemandes envahissent la Pologne. Le 3 septembre, Paris et Londres déclarent la guerre à Berlin, persuadés que la résistance de la Pologne peut durer tout l'hiver et que l'U.R.S.S. n'interviendrait pas.

En effet depuis juillet, Les Alliés franco-britanniques ont des entretiens secrets, à Moscou, qui semblent pouvoir aboutir à un accord politique. Le 12 août, y débutent des conversations qui peuvent faire espérer un accord militaire avec l'U.R.S.S.! Mais le 22 août, les pourparlers sont brusquement interrompus, par les Russes, sine die!
Le 23 août, coup de théatre, qui va changer les donnes. C'est l'annonce du Pacte germano-soviétique de non agression. Le 17 septembre, l'Armée rouge envahit l'Est de la Pologne qui capitule le 28 septembre.

Le 28 septembre, Staline et Hitler confirme leurs accords par le Pacte d'amitié frontalier germano-russse, signé à Brest-Litovsk où avait déja été signé, le 13 mars 1918, un premier traité germano-soviétique. L'Allemagne recupère le corridor de Dantzig, les régions occidentales de la Pologne, avec Lublin et Varsovie. Les Russes s'octroient les Pays baltes et l'Est de la Pologne et s'engagent à fournir à leurs nouveaux amis des céréales et du pétrole.

Hitler aurait pu penser que la France et la Grande-Bretagne ne tiendraient pas parole en se souvenant de l'année 1938. En mars, ses troupes envahissent l'Autriche et cet "Anschluss" est reconnu par les gouvernements a Londres et à Paris. En septembre le Chancelier allemand, à Nuremberg, revendique le droit à l'auto-détermination pour les Sudètes, ces Allemands qui vivaient en Tchécoslovaquie depuis la signature du traité de Versailles, en 1919.

Neville Chamberlain, chef du cabinet britannique se rend deux fois en Allemagne et signe un memorandum qui va aboutir aux Accords de Munich du 29 septembre 1938, signés par l'Italien Mussolini, Chamberlain, Daladier et Hitler. Les quatre puissances annoncent la cession à l'Allemagne des territoires des Sudètes. Acclamé par la foule, à son retour, Daladier ne put s'empêcher de s'esclamer: "Quels cons!".

Le 11 mars 1939, Hitler envoie un ultimatum à Prague et envahit la Tchécoslovaquie le 12. La Bohème et la Moravie sont placé sous protectorat allemand. Staline se contente d'une simple protestation. La France et la Grande-Bretagne se concertent à Londres, dès le 31 mars, pour confirmer la garantie donnée à la Pologne.


avatar
ALLIOT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum