Promotion Capitaine BEAUMONT

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

12122011

Message 

Promotion Capitaine BEAUMONT




envoyé par André



Saint Michel 2006 au Quartier Capitaine Beaumont à Pamiers.

_________________
Il ne faut pas pleurer pour ce qui n'est plus, mais être heureux pour ce qui a été.
avatar
AMARANTE
FONDATEUR / ADMINISTRATEUR
FONDATEUR / ADMINISTRATEUR

Messages : 854
Points : 28409
Réputation : 2385
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 61

http://www.campidron.fr

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Promotion Capitaine BEAUMONT :: Commentaires

avatar

Message le Lun 12 Déc 2011 - 12:36 par la Géline

Très beau cliché effectivement, martial et très représentatif.
BRAVO

profitons de l'occasion pour un petit Historique

L’école est créée par la loi du 11 Floréal an X (1er mai 1802) sur ordre de Napoléon Bonaparte, qui l’installe d’abord à Fontainebleau (arrêté du 8 Pluviôse an XI (28 janvier 1803)), puis en 1806, à Saint-Cyr-l’École (Yvelines), dans les bâtiments de la Maison royale de Saint-Louis, fondée par Mme de Maintenon en 1686.

Elle devient en 1804 École impériale militaire, mais ce n’est qu’à partir de 1818 que les arrivées d’élèves seront régulières et annuelles.

En 1940, après la défaite, Saint-Cyr et Saint-Maixent (école d’infanterie) sont transférées à Aix-en-Provence, en zone libre. En novembre 1942, après l’occupation de la zone libre, les deux écoles sont dissoutes par les Allemands. Certains élèves réussissent à quitter la France en passant par l’Espagne, et se réfugient à l’École des élèves-aspirants de Cherchell-Médiouna, en Algérie. Parallèlement, depuis 1940, en Grande-Bretagne, des officiers sont formés par l’École militaire des cadets de la France Libre, fondée par le général de Gaulle. En 1944 l’école de Cherchell devient l’École militaire interarmes (EMIA), chargée de former tous les officiers de l’armée de terre, aussi bien ceux issus du recrutement direct (Saint-Cyr) que ceux du recrutement interne (Saint-Maixent). C’est là l’idée d’amalgame du général de Lattre de Tassigny.

En 1945, l’ESM déménage à Coëtquidan (Morbihan), les bâtiments de Saint-Cyr-l’École ayant été rendus inutilisables par des bombardements alliés en juillet et août 1944. En 1947, l’EMIA devient l’école spéciale militaire interarmes, concession à l’ancien nom de Saint-Cyr. En 1961, la formation des officiers issus du recrutement direct et des anciens sous-officiers est séparée en deux. L’ESM reprend son rôle, aux côtés de la nouvelle EMIA. En 1977 une nouvelle école vient s’installer sur le site de Coëtquidan, c’est l’École militaire du corps technique et administratif (EMCTA).

"source du texte ESM"

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 27 Nov 2012 - 22:35 par bergham

superbe cliché .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 27 Nov 2012 - 23:59 par Lothy

La nuit confère à ces cérémonie un supplément de grandeur....

Les couleurs prennent un autre aspect, et quand l'art d'un photographe s'en mêle, ça donne des résultats comme celui-là !....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 28 Nov 2012 - 0:15 par F Michel

tout à fait exact, j'avais un officier au 1 RCP dans les années 70, le lieutenant ORCELLE, qui l'avait bien compris .
il faisait de superbe films la nuit en jouant avec l'obscurité et les éclairages, flambeau et projecteur .
je crois qu'il a continué sa carrière dans le tournage de spots pour l'Armée .
Si quelqu'un avait de ses nouvelles ...........

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 28 Nov 2012 - 7:26 par Invité

Trés belle prise de vue, effectivement la nuit apporte un je ne c'est quoi de de mysterieux de solonnel, et sublime la cérémonie des prises d'arme. (un copain ma pris une fois dans le noir pour la postérité!! il n'avait plus de pellicule dans l'appareil)NoNo Embarassed

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 9 Sep 2013 - 14:36 par Lothy

Parmi tous ces jeunes hommes heureux et fiers, figurait le capitaine Thomas GAUVIN - major de la promotion !

Lieutenant au 1er RCP, il devait tomber en Kapissa, le 13 juillet 2011....Il avait 27 ans.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 10 Sep 2013 - 17:32 par léombart

déjà plus de 2 ans !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum