le Drapeau de Cherchell

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

01102017

Message 

le Drapeau de Cherchell




Allocution du Général CHARPENTIER,
commandant l'Ecole d'Application de l'Infanterie



Honneurs au Drapeau de Cherchell !

Le Drapeau de l’Ecole militaire d’infanterie de Cherchell fut attribué à cette Ecole le 11 juillet 1958 et remis solennellement à sa garde le 29 janvier 1959.

Il a succédé à un premier drapeau, non officiel, vu sur les rangs uniquement pour la promotion d’officiers d’active « Tunisie » en 1943, et à un fanion sur lequel on devait accrocher, le 12 juillet 1950, la Croix de guerre 1939-1945.

Cette Croix de guerre, aujourd’hui sur la cravate de notre Drapeau, est accompagnée depuis 1963 par la Légion d’Honneur remise par le ministre des armées monsieur Pierre Messmer.

Il faut attendre le 11 janvier 2006 pour que les plis de ce Drapeau reçoivent l’inscription « AFN 1952-1962 ».

Les inscriptions des batailles portées dans les plis des emblèmes des unités de l’armée de terre sont en elles-mêmes les symboles de victoires mais aussi de défaites honorées comme des faits d’arme, tant le sacrifice fut grand et le culte de la mission poussé à son paroxysme, comme à « Camerone », « Sidi Brahim », « Bazeilles » ou « Diên Biên Phu ». Souvent ces inscriptions ont été renouvelées car trop nombreuses pour être toutes inscrites.

Pour le Drapeau de Cherchell, une seule inscription : « AFN 1952-1962 ». Ce qui pourrait laisser penser que seules les opérations de Tunisie, du Maroc et, ce qui fut longtemps appelé la « guerre sans nom », c’est-à-dire la guerre d’Algérie font la gloire de ce prestigieux Drapeau.

En effet, la geste militaire conservée dans ses plis est d’abord celle de l’Ecole de Cherchell qui, quels que soient les noms que porta cette école, est dépositaire de toutes les promotions de cadres – officiers d’active ou de réserve ou sous-officiers – qui y ont été formés entre novembre 1942 (date de la décision de création de l’Ecole des Elèves-Aspirants EAA) et 1962.
On ne saurait oublier nos Anciens formés de fin 1942 à mai 1945, c’est-à-dire les 5 promotions d’officiers d’active :
- « Weygand »
- « Tunisie »
- « Libération »
- « Marche au Rhin »
- « Rhin français » cette seule promotion de décembre 1944 à mai 1945 compta 1477 élèves, soit presque l’ensemble des Promotions de Saint-Cyr : Croix de Provence 1942, Veille au Drapeau 1943 et Rome et Strasbourg 1944

On ne peut passer sous silence non plus le fait que cette Ecole de Cherchell qui portait à ce moment le nom d’Ecole militaire interarmes (EMIA) se voit confier le 2 avril 1945, en présence du général de Gaulle, la garde de deux drapeaux : celui de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr et celui de l’École Militaire de l’Infanterie et des Chars de combat de Saint-Maixent (EMICC).


Cet honneur fut certes de courte durée, puisqu’ils devaient rejoindre dès juillet 1945 Coëtquidan, où s’installait l’Ecole militaire interarmes. Mais il signifiait bien toute la confiance que le Commandement accordait à cette Ecole. Il fut concrétisé par l’attribution de la croix de guerre avec palme qui orne ses plis, avec la citation suivante : « Du 8 novembre 1942 au 8 mai 1945 et après l’envahissement total de la Métropole, l’Ecole Militaire de Cherchell a maintenu la tradition des écoles d’officiers de France en inculquant aux élèves-aspirants la foi dans les destinées et la grandeur de la Patrie, a formé pour les Armées de la Libération des chefs dignes de leurs aînés, ardents et animés du désir de vaincre qui s’illustrèrent sur les champs de bataille de Tunisie, d’Italie, de France et d’Allemagne. S’est acquis ainsi au prix de lourds sacrifices, une part glorieuse dans la victoire de nos armes. » René Pleven, ministre de la Défense nationale

Par ailleurs, dès le 1er janvier 1946, et jusqu’en 1958, l’école reçoit pour mission de former des sous-officiers sous le nom « d’EMIA des sous-officiers », avant celui « d’école de cadres d’Afrique du Nord ». Annexe de l’école de saint Maixent, elle formera les EOR et les sous-officiers de l’Infanterie des unités basées en AFN.

Ainsi plusieurs milliers d’officiers d’active ou de réserve et de sous-officiers formés à Cherchell vont être engagés en Indochine et en AFN y laisseront leur vie. L’Algérie, c’était hier - au moins pour ceux qui l’ont vécu – mais on ne saurait oublier que 90% des chefs de section des unités opérationnelles d’Infanterie sont sortis de l’Ecole de Cherchell.

L’école est transférée à Montpellier en octobre 1962 et le drapeau est décoré de la Légion d’Honneur en juin 1963 avec pour citation: « Depuis 1942, a accueilli et instruit 25 000 officiers et Aspirants de réserve. Durant les opérations de guerre et de Libération de 1943 à 1945, puis en Extrême-Orient et en Afrique du Nord, ses anciens élèves ont affirmé les meilleures qualités de chef et d’entraîneur d’hommes. S’ils ont glané les plus beaux titres de guerre, plus de 600 parmi eux ont inscrit leur nom au livre d’Or de l’Ecole. Citée à l’Ordre de l’Armée en 1950, l’Ecole Militaire d’Infanterie a droit à la reconnaissance du Pays. »

Par conséquent, puisque cette seule inscription ne révèle pas toute la geste de l’ensemble des cadres formés à Cherchell, il nous revient, à nous, ici présents, d’assurer la mission de « passeurs » auprès des générations présentes et à venir, de gardiens et de transmetteur de la mémoire.

Ce Drapeau c’est bien la représentation de 20 années de guerre sur tous les champs de bataille où les Trois Couleurs ont flotté, années pendant lesquelles près de 660 officiers sont morts et plus encore de sous-officiers. Il est enfin marque de la symbiose entre les officiers d’active et les officiers de réserve, dont beaucoup servirent comme ORSA en Indochine et en Algérie avant pour certains de continuer dans l’active.

Le drapeau de Cherchell, honoré aujourd’hui, reprend sa place au sein de l’école d’application de l’infanterie.


_________________

seule la mission compte
avatar
béret bleu
6eme RG

Messages : 313
Points : 25876
Réputation : 2449
Date d'inscription : 25/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum