LES CAMPS PARACHUTISTES

C'était en 1999, le 1er RCP ...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29102017

Message 

C'était en 1999, le 1er RCP ...




Les neuf défis du 1er RCP
Refondation de l'Armée de terre



Professionnalisation, intégration des personnels civils et des réservistes, «mise sous blindage», aéromobilité, adaptation de l'infrastructure, intégration dans la ville, préparation à la Défense et changement de nom.
Voilà les réalités auxquelles le régiment est confronté.

Le changement d'appellation effectif depuis le 26-juin dernier n'aura pas été seulement une transcription administrative, ni un simple échange de drapeau, de traditions et d'insignes. Devenu 1er RCP, le «9» poursuit une refonte en profondeur, débutée voici deux ans, et qui doit faire de l'unité appaméenne, un régiment 100 % professionnel à l'horizon 2002.

«Il s'agit d'une refondation, terme officiel du ministère de la Défense, précise le colonel Servera, chef du corps du 1er-RCP.

Le changement se fait donc en profondeur et cette mutation touche le «1» plus que tout autre régiment car nous devons lui inculquer la culture de la professionnalisation.
Voilà pourquoi j'ai lancé les «9-défis du 1er RCP, conditions sine qua non au devenir de l'unité».

Premier défi, la professionnalisation du régiment qui passe par des acquis techniques (recrutement, formation et gestion des engagés volontaires) mais aussi culturels (d'une structure cadres/appelés à celle de cadres/engagés).

Mutation mécanisée
Deuxième volet, l'intégration des personnels civils, «venus du GIAT ou de la Direction générale de l'armement, ils sont en situation de déracinement».

Troisième contrainte, l'intégration des réservistes qui deviennent partie intégrante du régiment. Vient ensuite «la mise sous blindage», qui fait du 1er RCP, jusqu'ici unité d'infanterie aéroportée, un régiment mécanisé avec 87-VAB (Véhicules de l'avant blindés). Cela implique directement le cinquième point, l'aéromobilité. Sixième défi, l'adaptation des infrastructures du quartier Beaumont avec 35-MF de travaux engagés cette année, «avec la construction du bâtiment d'accueil des cadres et l'extension de la zone technique».

En pensant à Souge
L'intégration dans la vie appaméenne n'est pas non plus une mince affaire, «avec 350-nouveaux engagés et leurs familles qui s'installeront d'ici la fin de l'année».

Enfin, huitième et neuvième défis, l'appel des jeunes citoyens à la préparation à la Défense et le changement de nom.

«Le passage du «9» au «1» est historiquement très lourd. Il doit se faire avec raison et dignité en pensant à Souge qui a perdu une manne importante...

imaginons ce qui serait arrivé à Pamiers si l'inverse s'était produit ?» Le colonel Servera a oeuvré pour que la refonte se fasse sans heurts.

Son successeur, le lieutenant-colonel Baillaud va poursuivre cette tâche, dès le 1er août. Pour qu'à terme, en 2002, le 1er RCP soit fort de 1.070-hommes. Tous professionnels.




Christophe LACHAISE
LADEPECHE

_________________
fidèle à mes engagements - - vieux treillis
avatar
vieux treillis

Messages : 181
Points : 20253
Réputation : 542
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum