LES CAMPS PARACHUTISTES

livre / les Parachutistes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

13122011

Message 

livre / les Parachutistes






Publié au Seuil en 1961, en pleines convulsions algéroises, ce premier livre de Gilles Perrault est aussi celui, vécu de l’intérieur, d’un ancien appelé des parachutistes coloniaux.
La page 4 de l’édition originale précise :
« En mai 1958, le Forum d’Alger hurle : « Les paras à Paris ! » et, de la Bastille à la République, l’écho répond : « Les paras à l’usine ! ». En 1960, la panoplie la plus vendue en France a été celle du petit parachutiste. En 1960 encore, les paras laotiens du capitaine Kong-Lee pénètrent dans Vientiane et s’emparent du pouvoir, tandis que le soulèvement des unités parachutistes du Vietnam est écrasé de justesse par le président Diem. En 1961, les Marines et les paras sud-coréens marchent sur Séoul et renversent le gouvernement. Les parachutistes français prennent Alger mais non pas Paris. Pas encore. Le mot allemand « putsch », usé par une longue carrière internationale, retrouve une nouvelle fraîcheur. Le putsch devient une spécialité des parachutistes, comme la guerre : ils se battent à Chypre, en Indochine, au Congo belge, en Algérie, à Bizerte. On les acclame à Alger et à Bruxelles ; on les hue à Paris et à Tunis. Ils sont des SS, des assassins, des archanges sauveurs, des fascistes, des héros, des factieux L’auteur, qui « en » fut, tente d’y voir clair. »

_________________

avatar
guépard

Messages : 288
Points : 23276
Réputation : 401
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

livre / les Parachutistes :: Commentaires

avatar

Message le Mer 14 Déc 2011 - 0:14 par Invité

Merci.... Encore un livre à découvrir...

Les "Paras SS ou Assassins" je veux bien... Mais lors des défilés, avec leur béret rouge, ils faisaient des ravages y compris à Paris, alors que nos bérets de biffins, laissaient les demoiselles absolument indifférentes...

Plus sérieusement, c'est en malmenant les Paras, que s'est construit leur statut d'arme d'élite et il n'est pas usurpé....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 14 Déc 2011 - 18:54 par Arcimboldo_56

les aviateurs aussi avaient pas mal de succès ... auprès de la gente féminin ;o)))))

Ok c'est un peu hors sujet !

Alors je sors Arrow Arrow Arrow

Arcim

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum