LES CAMPS PARACHUTISTES

Procès Houria Bouteldja

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

14122011

Message 

Procès Houria Bouteldja




Paris le 13 décembre 2011

Bernard Antony, président de l’AGRIF, communique : Sur le procès Houria Bouteldja.



Après la longue période précédant sa mise en examen et après deux renvois, le procès d’Houria Bouteldja pour ses propos racistes vient enfin demain à 14 heures au tribunal correctionnel de Toulouse.

Houria Bouteldja a déclaré avoir joué sur l’homonymie entre les termes de « sous-chiens » et de « souchiens » puisqu’ « il faut bien leur donner un nom à ces blancs ! », ne dissimulant ainsi nullement sa claire volonté d’injure raciste. Mais cela était renforcé encore par sa précision de mépris : « Il faudra bien les rééduquer ces blancs ».

Après les atrocités exterminatrices des camps nazis, communistes, ou encore de ceux du FLN algérien où moururent atrocement au long des années les milliers de françaises et de français enlevés en 1962 à Oran et ailleurs, on sait ce que cela signifie !

Houria Bouteldja a pour principal tuteur idéologique le pseudo-sociologue Saïd Bouamama auteur du livre titré « Nique la France » expression résumant explicitement et parfaitement leur idéologie raciste conquérante.

A tous les journalistes et élèves journalistes qui m’interrogeaient sur ce procès j’ai proposé de réfléchir sur ce que n’aurait pas manqué de produire une déclaration traitant pareillement Madame Bouteldja de sous-chienne, proposant sa rééducation et également la diffusion d’un livre « Nique l’Algérie ». C’est ce que nous ne manquerons pas de redire demain.

Pour ce qui est du déroulement du procès je ne puis que répéter combien je trouve pitoyable le procédé des groupes « Identitaires » et « Riposte Laïque » consistant à profiter du procès intenté par l’Agrif pour mener une tentative de « récupération-agitation » à des fins médiatiques et dans la plus parfaite indifférence à l’issue du procès puisqu’ils méprisent la voie légale judiciaire de l’Agrif.

Pourquoi donc ces groupes laïques n’ont-ils jamais manifesté devant le siège du groupuscule d’Houria Bouteldja ou encore devant les télévisions ou radios qui l’invitent ? Sans vergogne, ils tentent une manœuvre parasitaire, une opération de coucou, grossière, mais que ne manquent pas d’exploiter certains journalistes avec les grosses ficelles marxistes-léninistes de l’amalgame.

Quoi qu’il en soit, on sait de plus en plus que l ‘Agrif, défend tous les chrétiens quelle que soit leur race et tous les français agressés pour leur appartenance à notre patrie, quelle que soit leur religion.



N.B : Pour les amis et adhérents de l’Agrif qui entendent assister au procès je réitère donc ma consigne expresse de ne répondre à aucune provocation et de ne se joindre à aucun groupe de manifestation. L’Agrif n’en cautionne strictement aucun.







AGRIF 70, boulevard Saint Germain 75005 Paris – 01 40 46 96 31 – agrif@wanadoo.fr

_________________
L'obéissance n'est pas un renoncement à la liberté si l' ordre donné vise l'intérêt de celui qui obéit.
avatar
Rousset

Messages : 141
Points : 22102
Réputation : 77
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Procès Houria Bouteldja :: Commentaires

avatar

Message le Mer 14 Déc 2011 - 18:48 par Arcimboldo_56

Merci Noir 4 de ta vigilance.

Nous allons dans toute la France surveiller la bienveillance des médias !

Qu'est-ce que vous avez à parier que cela ne fera pas une seule seconde dans les principaux médias télévisés ?

J'ose me tromper !

Arcim

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 15 Déc 2011 - 10:05 par Invité


http://fdesouche.com/2011/12/14/


(manifestation contre le racisme anti-blanc et le PIR devant le tribunal de Toulouse cet après-midi)


Procès d’Houria Bouteldja pour racisme anti-blanc : verdict le 25 janvier
Le tribunal correctionnel de Toulouse (Haute-Garonne) se prononcera le 25 janvier sur une éventuelle condamnation d’Houria Bouteldja, poursuivie pour “injure raciale”. La porte-parole du Parti des Indigènes de la République, assignée par l’Agrif (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne), a comparu mercredi pour avoir employé en 2007 lors d’une émission télévisée le terme “souchiens” pour désigner les Français “de souche”. [...]

Le Nouvel Obs

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum