Le Charles de Gaulle en sortie du canal de Suez en 2001

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

14032018

Message 

Le Charles de Gaulle en sortie du canal de Suez en 2001




Cette photo nous permet de mettre à l’honneur le porte-avions Charles de Gaulle, qui termine actuellement son chantier de rénovation, à Toulon.

Grâce au parrainage du bâtiment par la Mairie de Paris, trois classes de collégiens et lycéens bénéficient d’un programme-découverte du navire, donc aussi des enjeux et des métiers de la Défense.


©️Thierry ANNE/ECPAD/Défense/2001
Le CDG en sortie du canal de Suez (10-11 décembre 2001)

La photographie date de décembre 2001. Elle capte la silhouette du porte-avions au moment de sa sortie du canal de Suez vers la mer Rouge.

Rappelons tout d’abord la symbolique forte du lieu : le canal de Suez traverse le grand XXème siècle comme enjeu stratégique majeur (espace de contact entre Occident et Orient, lieu de friction entre Nord et Sud, voie la plus rapide entre Europe et Asie) et axe économique de premier plan.

La lecture de la photographie doit se resserrer sur la question militaire : suite au 11 septembre 2001, la France rejoint l’opération américaine « Enduring Freedom » (qui vise à frapper Al Qaïda en Afghanistan), en y apportant son soutien logistique (opération Héraclès) ; le porte-avions Charles de Gaulle, avec son GAN (groupe aéronaval) appareille le 1er décembre, sort du canal de Suez autour du 10 décembre, arrive sur le théâtre d’opérations le 18 décembre.

C’est la première mission accomplie par le porte-avions, admis en mai de la même année au service actif. Cette photographie saisit donc un moment fort du Charles de Gaulle, premier porte-avions français à propulsion nucléaire, symbole de la puissance de projection de notre pays. La France réaffirme là son rôle international. L’esthétisme de la photo, qui tend vers le lyrisme (la silhouette du bâtiment très bien découpée par le contrejour, baignée par des lumières flatteuses), souligne cet aspect.

Les lignes verticales puissantes (élévation de l’îlot technologique du bateau et minarets élancés) renforcent par ailleurs le vis-à-vis Occident-Orient. Le vis-à-vis est ici tranquille : l’aspect de forteresse flottante n’éclipse pas le rôle d’ambassadeur du Charles de Gaulle. Ce dernier incarne bien parfaitement la diplomatie navale développée par la France.

anchorage

Messages : 35
Points : 2276
Réputation : 192
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum