historique des 1er BEP et 1er REP

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

15042018

Message 

historique des 1er BEP et 1er REP




Le 1 er régiment étranger de parachutistes est né le 1 er juillet 1948 à Khamisis, près de Sidi bel-Abbès, sous le nom de 1 er bataillon étranger de parachutistes.
« L’Indochine fut son berceau, l’Algérie son tombeau ».

Il embarque sur le Pasteur le 24 octobre à Mers El-Kébir (3) et arrive en Indochine le 12 novembre à Haiphong. Durant toute la guerre d'Indochine, le bataillon interviendra principalement au Tonkin dans le nord de l’Indochine. Il effectue sa première opération aéroportée le 18 mars 1949.

Il intègre en son sein la compagnie parachutiste du 3 ème REI du lieutenant Morin le 1er juin 1949.
Les 17 et 18 septembre 1950, le bataillon saute sur That Khê, afin de rejoindre le groupement commandé par le lieutenant-colonel Lepage, parti de Lang Son pour secourir les éléments évacués de Cao Bang du colonel Charton.
Le bataillon est quasiment anéanti au cours des combats qui ont lieu autour de Dong Khe et est dissous le 31 décembre . Les pertes sont importantes, 21 officiers dont le chef de corps, le chef de bataillon Segrétain., 46 sous officiers et 420 légionnaires. Quelques survivants arrivent à rejoindre les lignes françaises, parmi lesquels le capitaine Jeanpierre, qui sera plus tard en Algérie, le chef de corps du 1er REP.

Le 1 er BEP est recréé le 18 mars 1951 à partir du reliquat du bataillon originel, regroupé provisoirement en une compagnie de marche au sein du 2 ème BEP, et de renforts venus du 3 ème BEP et d'Afrique du Nord. Le BEP comprend alors 3 compagnies et une CIPLE.

Le 1 er BEP s’éteint à nouveau le 7 mai 1954 à la bataille de Dien Bien Phu : il comptera 316 tués à l’issue des combats (sans compter les prisonniers qui ne rentreront pas de captivité).
Il embarque à Saïgon sur le Pasteur le 1er février 1955 et débarque à Mers el-Kébir le 24.
Le 1er septembre 1955 le 1er BEP devient le 1er REP et s'implante à Zéralda.
Le 6 novembre 1956, le régiment débarque en Égypte à Port-Saïd et Port-Fouad dans le cadre de la crise du canal de Suez.

En 1957, le régiment est envoyé en Algérie. Le lieutenant-colonel Jeanpierre, son commandant, est tué alors que son hélicoptère est abattu par les rebelles, le 29 mai 1958, lors de l'opération "Taureau 3".
Lors du putsch d'Alger d'avril 1961, le commandant de Saint-Marc, commandant par intérim, engage le régiment au côté des putschistes, et c'est lui qui donne le coup d'envoi du putsch, le 21 avril 1961, en marchant sur Alger. Suite à l'échec du putsch, le régiment est dissous LE 30 avril à la demande de Pierre Messmer, ministre des armées.

Cette troisième dissolution sera la dernière et le régiment ne sera jamais recréé. De ce fait, le 2ème REP est aujourd’hui le seul régiment étranger de parachutistes.

_________________

avatar
guépard

Messages : 305
Points : 24994
Réputation : 543
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum