Une visite « inspirante » ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

15052018

Message 

Une visite « inspirante » ?




Le Chef de l’Etat, Chef des Armées s’est rendu au camp de  Mourmelon pour rencontrer l’Armée Française. Belles images à la télé et sur les journaux...
Cela m’a rappelé une petite histoire de manœuvre au niveau national en 1967.


Guerre nucléaire et retombées...
Installé dans un camp de Champagne, l’état-major « Bleu » avait droit aux bâtiments en dur avec des bureaux flambants neufs, des téléphones rutilants etc.   La présence du « Grand Général » était prévue pour la fin de l’exercice ce qui expliquait la débauche de moyens mis en œuvre. Pour quel montant ? On ne donnait pas ce genre de renseignement…
Le 13ème RDP avait été « invité » à participer à la manœuvre. Personne, à l’époque, ne connaissait sa véritable utilité, sauf peut-être le général Massu.
Les équipes du 2ème escadron avaient été larguées et nous avions déployé les moyens de liaison dans ce camp de Champagne.
Notre cellule d’exploitation du renseignement occupait l’arrière d’un camion stationné à côté de bâtiments en dur. Ces derniers abritaient l’état-major « Bleu » chargé de faire les synthèses pour le général.
En soulevant la bâche nous pouvions admirer l’imposant dispositif de bureaux et de cartes coloriées qui apparaissaient derrière les vitres. Un décor magnifique.
Personne n’était venu nous rendre visite. Nous étions un peu « les étrangers dans la ville »…
La manœuvre a commencé, sans plus de visites.
Nos équipes étaient sur le terrain et nous avions les renseignements sur l’ennemi « Rouge ».
Notre cellule était composée de quatre officiers : notre commandant le chef d’escadrons H… (10ème DP, 11ème Choc…), le capitaine G… (dit « Cobra) » et deux lieutenants.
Les comptes-rendus réguliers étaient envoyés au bureau renseignement de la division mais tous ces braves colonels attendaient surtout des informations de l’aviation et des unités au contact. A leurs yeux nous n’avions aucun intérêt. Installés derrière leurs bureaux tous neufs, ils circulaient allègrement d’une pièce à l’autre et s’élançaient pour accueillir le général au moment des synthèses.
Nous paraissions un peu ridicules dans notre camion bâché destiné à cacher notre activité…
La fin de la manœuvre approchait. Nous étions toujours aussi peu sollicités et avions hâte de rentrer. Nos équipes sur le terrain souffraient pour rien.
L’avant dernier soir, la bâche arrière s’est brutalement écartée.
Le général, patron de la force bleue, est monté dans notre camion.
Tout seul.
Il était préoccupé.
Pendant un long moment il a regardé nos cartes bien renseignées.
- H… tous les renseignements que l’on me donne ne me permettent pas de savoir avec exactitude à quel endroit je dois lancer la bombe. Avez-vous un moyen de me confirmer l’emplacement exact du QG ennemi ?
Notre commandant est resté pensif.
Il nous a regardé sans rien dire puis s’est retourné vers le général.
- Oui, nous avons un moyen mon général.
- Merci H…, j’attends votre compte-rendu dans six heures.

Nous étions sidérés.
Aucune « procédure » (à l’époque) ne nous permettait de demander ce genre de « contrôle » à nos équipes sur le terrain !
Ce fut pourtant le cas. Au-delà du possible…
Après “concertation” avec une équipe « haute altitude » ( je passe sur les détails…), nous avons obtenu le renseignement demandé, à savoir l’emplacement exact de la cible du général.
La » bombe » fut lancée avec succès.
Le général obtint sa quatrième étoile !

Quelques années plus tard, j’eus l’occasion d’avoir une retombée favorable de cette affaire. Mon escadron a fourni un peloton pour assurer la garde d’honneur au PC du fameux général.
J’avais accompagné mon détachement et été reçu par l’officier adjoint que je connaissais. Nous avons discuté quelques instants et, apprenant que j’avais été « de la fameuse manœuvre », il a tenu à me faire recevoir par le général. Ce dernier, qui ne souriait jamais, m’a reçu avec chaleur et nous avons évoqué cet épisode important pour sa carrière.
Il faisait des remarques « sanglantes » à toutes les gardes d’honneur sans exception. Aucune n’a été faite pour mon escadron...
Comme quoi, avec une guerre nucléaire, il y a parfois des « retombées » favorables !

Dans cette histoire, sachez que le « Grand Général » n’est finalement pas venu dans ce camp pour rencontrer l’Armée Française. Il connaissait.
Il avait fait son service militaire…
avatar
LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 128
Points : 3155
Réputation : 1463
Date d'inscription : 21/12/2017
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Une visite « inspirante » ? :: Commentaires

avatar

Message le Mar 15 Mai 2018 - 15:21 par VIGIER

belle anecdote, du vécu et bien écrite.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 16 Mai 2018 - 9:25 par BriseLance13

Merci Lang. Quand je vous disais que notre nouvel arrivant apporterait beaucoup à ce forum.
Il m'aide dans l'illustration des 100 ans du 35e R.A.C et j'en suis heureux.
Alors les adhérents, bougez vous, honorez ce forum en participant, même avec de petites phrases, pas seulement
avec des " merci" et des "bravo".
Allez, à "vos plumes". Ce forum ne doit pas mourir.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 16 Mai 2018 - 9:59 par LANG

Bonjour Briselance.
Oui, ce forum mérite mieux qu'une mise en sommeil. Il suffit parfois d'aller chercher quelques photos ou de mettre un mot pour rappeler une expérience du passé (pas forcément éloigné). Peu importe l'écriture ! Et même des fautes d'orthographe. Personne sur ce site ne cherche à jouer au professeur.
Passer un bon moment en racontant ses histoires ou mettre en avant des faits et des hommes auxquels on tient, voila certainement un bon objectif.
De plus, hors de toute polémique, on peut avoir des idées différentes et les exprimer sans pour autant perdre la notion du bon sens et de la mesure...
Alors, y a-t-il quelqu'un dans cet avion ?
Ne me dites pas que tout le monde a sauté sans attendre le GO du largueur !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 16 Mai 2018 - 10:31 par otosan

tous vos sauter , mais au GO , le 19 mai à 8h , DZ : IDRON , rassemblement : stèle DRAKKAR en tenu svp .
ensuite retour sur le FORUM .
à tous , paramitié

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 16 Mai 2018 - 14:07 par LANG

D'accord otosan puisque c'est pour la bonne cause.
En sautant, regardez vers le sud et pensez à saluer Jean-Pierre...
Voile d'abord !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum