LES CAMPS PARACHUTISTES

Raid des parachutistes sur Langson

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Raid des parachutistes sur Langson

Message par rangers le Mar 20 Déc 2011 - 12:21

Raid des parachutistes sur Langson, commandé par le lieutenant-colonel DUCOURNEAU (opération Hirondelle).

Informé le 10 juillet 1953 par le “2e bureau” d’une faiblesse dans le système défensif de la ville de Lang Son (la garnison sera temporairement réduite à deux compagnies régionales soit 600 hommes), le général Cogny profite du 14 juillet pour faire défiler à Hanoï des unités parachutistes puis les y maintenir sous prétexte de “Quartier Libre”.
Le 17 juillet 1953 à 8 heures, 58 avions de transport C 47 Dakota larguent 2001 hommes soit deux bataillons de parachutistes coloniaux et une SGP (section de génie parachutiste) sur Lang Son et Ky Lua : le 8e GCP (Groupement de Commandos Parachutistes) prend et tient la ville tandis que le 6e BPC (Bataillon de Parachutistes Coloniaux) s’attaque aux dépôts cachés dans les calcaires de Ky Lua.
Au cours du saut, une trentaine de parachutistes viêtnamiens de la section du lieutenant Boulay, de la 6e CIP (Compagnie Indochinoise Parachutiste) du 6e BPC, dérivent droit sur le village de Khon Cuong malgré un largage à 150 m censé éviter la dispersion (les viêtnamiens pèsent en moyenne 25 kilos de moins que leurs cadres européens), ce qui provoque la débandade des Bo Doï Dia Phuong (troupes régionales). Deux mitrailleuses interdisent l’accès à la grotte Tam Thanh (désignée n° 13 sur les photos aériennes); la première est réduite au silence par le tir ajusté d’un sergent de la 6e CIP mais il faudra l’intervention des chasseurs F8F Bearcat pour faire taire la deuxième et commencer l’exploration du réseau complexe de galeries.
Les parachutes sont rassemblés puis brûlés sur place et les grottes truffées d’explosifs après une inspection minutieuse permettant de dresser un inventaire du matériel et de l’armement entreposé. À 16 heures, les charges explosives disposées par les sapeurs-parachutistes réduisent à néant les stocks de l’ennemi et à 17 heures les parachutistes et 200 civils de Lang Son (profitant de la présence inopinée des troupes françaises pour fuir la région) se replient vers Loc Binh, via la RC 4 (Route Coloniale n° 4). Le 2e BEP (Bataillon Etranger de Parachutistes) et une section de génie parachutiste ont été parachutés sur Loc Binh dans l’après-midi pour installer un système de portières sur le Song Ky Kong et se poster en élément de recueil.
L’ensemble du dispositif est couvert par des GB (Groupe de Bombardement) de bombardiers B 26 et des GC (Groupe de Chasse) d’avions de chasse F8F Bearcat.
Pendant ce temps, le GM 5 (Groupe Mobile n° 5) se lance à la rencontre de la colonne de repli pour la charger dans des camions GMC et l’escorter, puis la Marine prend le relai en direction d’Hanoï via Haiphong.

L’opération aboutit à la destruction totale d’un imposant stock d’armes et de matériels (notamment 1000 fusils-mitrailleurs tchèques Skoda, six camions soviétiques Molotova, des milliers de litres d’essence, 250 pneus neufs, 250 fusils et pistolets-mitrailleurs, des explosifs en quantité, 500 cartouches de cigarettes soviétiques, des roquettes SKZ etc.) accumulés par le Viêt-minh dans Lang Son, devenue la plaque tournante de la logistique ennemie . Les clichés de Paul Corcuff prouvant l’aide logistique de la République Populaire de Chine vont faire le tour du monde par voie de presse, en plus des armes de prises ramenées comme pièces à conviction.

LANGSON : le pont de chemin de fer


"source texte ecpad, crédit photo coll particulière"

_________________
jamais je ne renierai les miens
avatar
rangers
EXPERT
EXPERT

Messages : 413
Points : 3600
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid des parachutistes sur Langson

Message par guépard le Mer 21 Déc 2011 - 0:23


_________________

avatar
guépard

Messages : 270
Points : 2951
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid des parachutistes sur Langson

Message par Rousset le Mer 21 Déc 2011 - 21:39



LANGSON

Le Song-Ky-Kong lors de mon passage en 2005

_________________
L'obéissance n'est pas un renoncement à la liberté si l' ordre donné vise l'intérêt de celui qui obéit.
avatar
Rousset

Messages : 141
Points : 2372
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid des parachutistes sur Langson

Message par Rousset le Mer 21 Déc 2011 - 21:43



Le chemin de fer à l' arrivée de LANGSON en 2005

_________________
L'obéissance n'est pas un renoncement à la liberté si l' ordre donné vise l'intérêt de celui qui obéit.
avatar
Rousset

Messages : 141
Points : 2372
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid des parachutistes sur Langson

Message par Rousset le Mer 21 Déc 2011 - 21:49



Une vue de la citadelle en2005

_________________
L'obéissance n'est pas un renoncement à la liberté si l' ordre donné vise l'intérêt de celui qui obéit.
avatar
Rousset

Messages : 141
Points : 2372
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid des parachutistes sur Langson

Message par Charbonnier le Mer 21 Déc 2011 - 21:50

Belles photos René merci de nous les faire partager Exclamation

_________________
«Contre la peur, un seul remède : le courage.»
[ Louis Pauwels ]  
avatar
Charbonnier
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 1431
Points : 5774
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

6eme BPC

Message par junker le Jeu 22 Déc 2011 - 2:34

les paras de BIGEARD avait eu un beau bilan à cette occasion, je me souviens que parmi les armes et les munitions des stocks important de chaussettes avaient été pris.
avatar
junker
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid des parachutistes sur Langson

Message par Lothy le Jeu 22 Déc 2011 - 6:28

Alors JUNKER, toi qui tu te souviens, fais-nous l'honneur de nous raconter tout ce dont tu a été le témoin participant.....

Il y aura de quoi lire.... Ce sera très intéressant !

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4807
Points : 9631
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raid des parachutistes sur Langson

Message par Mac Breheny le Jeu 22 Déc 2011 - 8:51

Hello everyybody,

Merci pour ce rappel historique très intéressant et pour les superbes photos.
Junker, n'hésite pas à nous raconter qq. anecdotes !
Cdlt

Mac
avatar
Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 449
Points : 2862
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Repli des unités parachutistes ayant participé au raid sur les dépôts viêt-minh de Lang Son.

Message par Invité le Ven 6 Jan 2012 - 9:14

Repli des unités parachutistes ayant participé au raid sur les dépôts viêt-minh de Lang Son.

Repli des unités parachutistes ayant participé au raid sur les dépôts viêt-minh de Lang Son.Description : Au cours de l'opération "Hirondelle", environ 200 civils de Lang Son profitent de la présence inopinée des parachutistes français pour fuir sous leur protection, la région étant sous administration viêt-minh depuis 1950. Suite au retrait des troupes françaises de Cao Bang et de Lang Son en octobre 1950 ainsi qu'à la tragédie des combats de la RC 4 (Route Coloniale n°4), cette zone est devenue un bastion et un axe logistique (via la frontière chinoise) vital pour le Viêt-minh.Date : Juillet 1953Lieu : Lang Son / Loc Binh / Tonkin / IndochinePhotographe : InconnuOrigine : SCA - ECPADRéférence : TONK-53-60-R02

Le 17 juillet 1953 à 17 heures, suite à la destruction des stocks viêt-minhs de Lang Son, le 6e BPC (Bataillon de Parachutistes Coloniaux) du commandant Bigeard, le 8e GCP (Groupement de Commandos Parachutistes) du capitaine Tourret et la SGP (Section de Génie Parachutiste) du lieutenant Duboucher ainsi que 200 civils (ayant choisi de fuir la région sous leur protection) prennent la direction de Loc Binh via la RC 4 (Route Coloniale n° 4).
Auparavant ont été évacués par hélicoptère Sikorsky S-51 les hommes blessés lors des brefs combats pour la prise de la place. Sur une quarantaine de kilomètres d’une route coupée par les “touches de piano” (série de trous creusés en quinconce sur la voie pour empêcher tout passage de véhicule, la terre enlevée étant dispersée au alentours ou jetée dans une rizière, ce qui complique le remblaiement) ou envahie par la végétation, les sept heures de progression, sous une température caniculaire (40°), sont marquées par le décès de deux parachutistes, victimes de coups de chaleur, malgré les soins des médecins.
Parachutés à Loc Binh en fin d’après-midi, le 2e BEP (Bataillon Étranger de Parachutistes) du capitaine Merglen s’y est posté en élément de recueil tandis qu’une SGP met en place les moyens de franchissement de la rivière Song Ky Kong. La colonne de repli atteint Loc Binh à 2 heures du matin, le 18 juillet 1953 et met quelques heures à franchir le Song Ky Kong pour rejoindre le 2e BEP à l’aube. Le lieutenant Rivier, médecin-chef du 6e BPC, obtient un largage d’eau potable qui s’effectue sous forme de pains de glace, balancés des C 47 Dakota en “Free Drop” (sans parachute).
La progression ne reprend que vers 17 heures malgré la menace éventuelle d’un accrochage avec une des divisions viêt-minh qui pullulent dans la région. La jonction se fait avec le GM 5 (Groupe Mobile n° 5) qui a remonté la RC 4 depuis Pointe-Pagode jusqu’a Dinh Lap pour y prendre en charge l’ensemble des parachutistes et des réfugiés à bord des camions GMC du GT 515 (Groupe de transport 515).
Les éléments de pointe des unités viêt-minh qui se sont lancés à la poursuite des troupes française ne peuvent qu’apercevoir les derniers camions s’éloigner.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

infos sur Hirondelle

Message par dudutoro le Lun 13 Oct 2014 - 17:09

Bonjour ; je ne sais pas trop où va mon message ! ....
Mon père m'a souvent raconté qu'il avait doublé le circuit des cordons détonateurs pour être sûr que "tout allait péter" dans les grottes.
Je suis à l’affût d'infos pour compléter son histoire !
Si par cas .......... ?
Merci d'avance
avatar
dudutoro
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum