LES CAMPS PARACHUTISTES

l'homme oiseau

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'homme oiseau

Message  guépard le Ven 28 Oct 2011 - 19:11

LÉO VALENTIN L’HOMME OISEAU
1919-1956

Dans les années trente, un américain du nom de Clem Solin s’était mis dans la tête de sauter d’un avion et de planer dans les airs avec un équipement spécial de son invention. Ce pauvre pionnier c'est écrasé sur le sol. Un parachutiste de l’Armée de l’Air française déclara « Je prendrai sa place ».
Cet audacieux s ‘appelait Léo Valentin. Né à Épinal en 1919 il était militaire de carrière et avait le grade d’adjudant. Il habitait à Brunoy dans le haut de la montée Talma, au-dessus de la teinturerie Roussoulière.
Monté à environ 3000 mètres d’altitude, il s’élançait de l’avion dans le vide et se mettait à planer. Il était équipé d’un harnachement ingénieux de son invention. Longtemps il utilisa de la forte toile renforcée par des sangles solides qui formait autour de lui comme des ailes de chauve souris attachée à ses bras et ses jambes. Celles-ci étaient reliées ensemble par un triangle de toile bien assujetti qui augmentait la surface portante. Pour lutter contre le vent froid qui sévit et vous assaille à 3000 mètres quand on est en chute libre, il portait un serre-tête de cuir, des lunettes de motocycliste, des bottes de « para » et des gants épais de cuir.
Dès qu’il s’était élancé de l’avion, il étendait ses bras et ses jambes, cherchant à flotter dans l’air et il planait vraiment tout en descendant rapidement.. Il pouvait amorcer des virages et un peu se diriger. Au cours des démonstrations, il laissait échapper du talc ce qui faisait comme un panache blanc qui bientôt se fondait dans l’atmosphère. Il surveillait son altimètre et son chronographe. A 1000 mètres il déclenchait son parachute et allait se poser sur quelque pré.
Il se construisit un autre équipement où se mêlaient le cuir, la toile, le contreplaqué et l’aluminium. C’était plus sophistiqué ; cela risquait de lui permettre des exploits plus spectaculaires. Mais il était dit que ses nouvelles ailes, moins souples que la toile, lui seraient fatales.
C’était le 26 mai 1956, à Liverpool, lors d’un meeting aérien. Il avait confié avant de partir« C’est mon dernier saut ; ce sera le sept-cent unième »
« Lorsqu’il se trouva à 3000 mètres d’altitude, et que la porte de la cabine du Dakota se fut ouverte, il recula. Le vent était d’une violence rare. Mais un « para » ne recule pas ; il est là par contrat, il doit sauter, il saute ». Le saut ne s’effectue pas normalement. L’aile rigide d’alu et de contre-plaqué poussée par le vent heurte la paroi de l’avion. Léo est déséquilibré ; il ne peut pas étendre ses ailes car il est aspiré par le vide et descend à une vitesse effrayante en tournoyant. L’altimètre marque 2500, 2000, 1500 Léo tente de déployer son parachute dorsal ; celui-ci se met en torche ; la terre se rapproche dangereusement Il ouvre son parachute ventral mais malchance inouïe, celui-là aussi se met en torche et le pauvre Léo va s’écraser à plus de 200 kilomètres à l’heure dans une prairie non loin du champ d’aviation . Tous les spectateurs du meeting ont vu le drame.
Léo Valentin repose dans le cimetière de St Sauveur près d’ Epinal. Il laissait une veuve et deux enfants qui sont allés s’installer à Evry-les-Châteaux.
Valentin fut un héros à sa manière, poursuivant son rêve jusqu’au bout.[u]
avatar
guépard

Messages : 270
Points : 2840
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'homme oiseau

Message  Charbonnier le Lun 31 Oct 2011 - 20:05

Une premiere en Europe vu de mes propres yeux cette année à la coupe Icare.

http://www.dailymotion.com/video/x1l2ul_jet-man-yves-rossi-le-nouvel-icare_tech

_________________
«Contre la peur, un seul remède : le courage.»
[ Louis Pauwels ]  
avatar
Charbonnier
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 1418
Points : 5582
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Léo VALENTIN

Message  icare le Lun 5 Déc 2011 - 22:59

Le 13 mai 1954, un homme muni d’une drôle de paire d’ailes glisse comme un aigle depuis le ciel. Le rêve ancestral vient de se réaliser, pour la première fois, sans l’aide de machine.

Cet homme, Léo VALENTIN, par ses nombreux essais et innovations vient de révolutionner la relation de l’homme avec l’air comme le fait le Commandant COUSTEAU avec l’eau.
Comme un enfant, Léo est obsédé par l’idée de voler. Il commence par être un champion parachutiste dans l’armée de l’Air Française. Il invente la technique du déplacement dans l’air avec des ailes et un parachute.

Il saute avec des ailes rigides dans l'idée de « planer véritablement ». Il est même considéré par les médias de l'époque comme « l'homme le plus audacieux du monde ».

Après avoir expérimenter la technique de positionnement du corps dans l’air après le saut dans le vide, il devient instructeur de parachutisme.

Certes, il ne s'est jamais posé au sol directement avec le seul concours de ses ailes (le parachute était généralement ouvert à 1000 m du sol), mais comme l'oiseau il a volé.

Le 701ème saut, l’ultime audace de ce prestigieux parachutiste…

Devenu le premier homme-oiseau, Léo Valentin entre dans la légende des grands pionniers et se trouve, dès lors, sollicité par les plus grands meetings européens.

Le jour de la Pentecôte de 1956, à Liverpool, devant 100 000 spectateurs, les toiles s’enchevêtrèrent, le parachute ne s’ouvre pas. L'accident est dû à la collision d'une de ses ailes avec l'avion qui le largue, en raison de mauvaises conditions météorologiques (beaucoup de vent, temps brumeux) et à la double défaillance de ses parachutes dorsal et ventral. Ses proches lui ont pourtant déconseillé de faire ce saut, que Léo a décidé comme le dernier de sa carrière (le 701ème).

Source : « Bird Man » de Léo VALENTIN, éditions Airtec
avatar
icare
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Léo Valentin

Message  lionel lakermance le Lun 23 Sep 2013 - 16:56

Léo Valentin fut aussi Parachutiste SAS de la France Libre, compagnon d'arme et ami de mon père Michel Lakermance, à la 4éme SAS
avatar
lionel lakermance

Messages : 4
Points : 1332
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'homme oiseau

Message  Raph le Lun 23 Sep 2013 - 18:46

merci Lionel pour ces précisions.
avatar
Raph
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum