LES CAMPS PARACHUTISTES

la bataille d' ARNHEM " opération " MARKET GARDEN "

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la bataille d' ARNHEM " opération " MARKET GARDEN "

Message  suspente le Jeu 5 Jan 2012 - 9:20



Opération MARKET GARDEN

Le début de la Deuxième Guerre Mondiale la Bataille d’Arnhem :

En 1933 Hitler vient au pouvoir en Allemagne. Il aspire que l’Europe devienne une grande
puissance alémanique. À partir de 1938 il conquiert avec l’armée allemande de grandes
parties de l’Europe ;
le 10 Mai ils rentrent les Pays-Bas. Il n’y en a pas pour longtemps que
les Pays-Bas soient occupés.
Cela veut dire que c'est les Allemands qui,sont au pouvoir et que c’est désormais eux qui décident de ce qui se passe. Il n’y a plus de liberté !

Les alliés et les forces militaires libératrices:
le 6 Juin 1944 une attaque majeure a lieu contre les Allemands en débarquant sur les
côtes en Normandie: D-Day (le Jour J, le Jour du Débarquement). Début Septembre
1944 ils atteignent la frontière néerlandaise!
l
On est le 17 septembre 1944. Le Sud des Pays-Bas a déjà été libéré. Les Alliés voudraient
libérer les autres parties des Pays-Bas par un attaque sur les ponts importants auprès d’Arnhem, Nimègue et Eindhoven et ensuite envahir
l’Allemagne afin de vaincre Hitler.

La Bataille d’Arnhem fut un partie cruciale de l’Opération «Market Garden» (littéralement: «le Marché et le Jardin»).
Un effectif de plus de 10.000 hommes était engagé dans la Bataille d’Arnhem. Cette opération de parachutage de personnels fut la plus imposante jamais montée.

Cette attaque aurait dû être une surprise, mais les alliés avaient la malchance. Des forces armées fortes avec des chars en des blindés se trouvaient par hasard dans les environs. Pendant quatre jours de combats acharnés sont livrés.
Seulement 600 parachutistes réussissent d’arriver au Pont du Rhin à Arnhem. Plus tard ils étaient quand même forcés de se reculer. La suprématie allemande était trop grande.

Pendant la Bataille d’Arnhem plus de 1.800 soldats alliés tombaient – Seulement 2.300 soldats alliés pouvaient s'échapper en territoire libre;
les autres ont été fait prisonniers , blessés ou tués. En plus presque 1.000 civils trouvaient la mort. Au cimetière militaire à Oosterbeek se trouvent les tombes de plus de 1.700 soldats, pour le plupart des militaires britanniques, mais aussi des militaires polonais et canadiens.

Arnhem, une ville déserte
Après l’atterrissage et les combats autour du Pont les Allemands lançaient un décret d’évacuation: tous les habitants d’Arnhem, Oosterbeek, Renkum, Heelsum et Wageningen
furent obligés de quitter leurs maisons et de se trouver un logement quelque part ailleurs. Beaucoup de soldats allemands ont pillé les maisons désertes. On entassait
même des chaloupes et des wagons de chemin de fer de meubles et d’autres trésors sortis des maisons pour le transport vers l’Allemagne, où les possessions étaient distribuées
aux citoyens allemands! À la fin du mois de septembre 1944 Arnhem était une ville déserte et à la fin de la guerre la ville n’était qu’une ruine.
Aussi le Pont du Rhin fut détruit par un bombardement allié en octobre 1944. Des plus de 23.000 habitations dans la ville, il y en avait seulement 145 qui n’étaient pas endommagées.

L'hiver de la disette
Parce que la Bataille d’Arnhem fut un échec, les Alliés n’étaient plus capables de libérer la partie ouest et nord des Pays-Bas avant le hiver de 1944–1945. En plus les cheminots
néerlandais se mirent en grève après un ordre de grève donné par la Reine Wilhelmina à partir de Londres. L’objectif de cette grève était d’empêcher les forces d’occupation
d’envoyer des renforts aux Pays-Bas pour combattre les Alliés.
Malheureusement cette grève de cheminots avait aussi pour conséquence qu’il n’était plus possible de transporter des vivres pour la population néerlandaise. Ainsi commençait l'Hiver de la Disette, durant lequel plus de 20.000 Néerlandais perdaient leur vie, à cause de la famine et du froid.

Le pont du Rhin près d’Arnhem a joué un rôle important dans la libération des Pays-Bas.

en septembre 1944.
Nos libérateurs, les Américains, les Anglais et les Polonais voulaient prendre ce pont, mais ils n’y arrivaient pas. La défense allemande était trop forte.

En guerre
En 1944 les Pays-Bas ont déjà été occupés pas les Allemands. Ils y règnent. Les Allemands ne règnent pas seulement sur les Pays-Bas, en effet presque l’Europe entière a
succombé à leur domination. Mais on fait des projets pour réaliser la libération.

Le 6 juin 1944
Le 6 juin 1944 des troupes américaines, anglaises et canadiennes, les Alliés, atterrissent aux côtes françaises. À partir de là ils se mettent en route vers le nord, en direction de la
Belgique en la Hollande. Ils ont l’intention de marcher sur la capitale allemande Berlin et de battre Hitler, le dictateur allemand. Ils se livrent des combats acharnés en France et
en Belgique.
Des milliers de militaires et de civils perdent leur vie dans les combats. Mais la progression des Alliés se déroule bien. Ils conquirent les villes, une par une: Paris (fin
août 1944), Bruxelles en Anvers sont libérés.

Le projet de Montgomery
le maréchal britannique Montgomery fait un projet pour la libération rapide des Pays-Bas. Son projet est donné le nom de code ‘Market Garden’. Market (le Marché)
la conquête des ponts sur les fleuves majeures (la Meuse, Le Waal et le Rhin)
par les troupes aéroportées; la progression de l’armée de terre (le XXX Corps) à partir d’Eindhoven afin d’atteindre en trois jours le pont à Arnhem.
Après avoir pris les ponts l’armée alliée continuerait vers l’Ysselmeer, plus au nord. À partir de là il voudrait marcher vers l’est afin d’envahir l’Allemagne, surtout le centre industriel
dans la région de la Ruhr.
Ce n’est pas un projet simple, parce que les ponts se trouvent loin dans le territoire ennemi. La distance entre la Belgique déjà libérée et ces ponts est considérable. Montgomery est quand-même optimiste. Il en est convaincu que les Allemands ont perdu beaucoup de leurs force de frappe. Il néglige les avertissements de ceux qui ont vu que les Allemands aux environs d’Arnhem ont encore de chars.

Le 17 septembre 1944
Le 17 septembre les premiers avions avec des parachutistes décollent à partir de l’Angleterre. Aux environs d’Arnhem les parachutistes britanniques sautent des avions et auprès les villes de Son, Veghel et Sint Oedenrode les parachutistes américains. Les Allemands sont tout à fait surpris par cette attaque inattendue. C’est pourquoi à ce premier jour la résistance des Allemands est plutôt faible. Une heure après l’atterrissage les premiers ponts sont conquis: le Pont de la Meuse à Grave et un pont du Canal de-Meuseet-Waal. Selon les plans ils devraient marcher sur Arnhem en passant par le Pont du Waal à Nimègue.
Mais en attendant les Allemands se redressent et repoussent les Alliés avec vigueur.

Les combats autour le Pont à Arnhem
Seulement un contingent limité de soldats alliés réussissent à atteindre le Pont du Rhin à Arnhem. Les soldats se battent durement; le pont reste pendant quelques jours dans le
pouvoir des Anglais. Il est clair qu’en effet les Allemands ont des chars sur place. Ensuite les Allemands bloquent les voies d’accès vers Arnhem. Les autres soldats alliés ne peuvent
plus atteindre le contingent limité d’Anglais sous le commandement de John Frost auprès le Pont. Ils sont forcés de se débrouiller tout seuls. Le planning est complètement en déroute. Selon les plans Nimègue serait conquéri le lundi le 18 septembre, mais ce ne serait le cas que trois jours plus tard, le jeudi. Le temps commence à presser. Plus que le
temps passe, d’autant de difficultés les Anglais rencontrent à se maintenir: les réserves et les munitions commencent à leur manquer.

Pourquoi le projet a-t-il échoué?
Il y a beaucoup d’échecs dans le projet de Montgomery. en Angleterre il y a du brouillard pendant quelques jours. Les avions ne peuvent pas décoller avant la dissipation du
brouillard. C’est ce pour ça que les avions arrivent aux Pays-Bas plus tard que prévu. Il y a encore d’autres erreurs. Les terrains où les parachutistes, des vivres et des munitions
devraient atterrir sont partiellement tombés entre les mains allemandes. Les radiocommunications ne fonctionnent pas correctement. Cela empêche les militaires britanniques
d’établir le contact entre les effectifs et de communiquer des nouvelles zones qui sont sûres. Quand-même le contretemps le plus important est la résistance forte des Allemands.
Personne ne s’y attendait.

L’Hôtel Hartenstein à Oosterbeek
Le Général de division Urquhart a choisi l’hôtel Hartenstein à Oosterbeek comme son quartier général. D’ici il dirige son effectif. Après l’échec de la bataille autour du pont à
Arnhem les troupes se retirent vers Oosterbeek; Hartenstein se trouve au milieu des combats. Pendant quelques jours de combats intenses les Britanniques résistent courageusement.
Le fait que souvent l’approvisionnement par air tombe entre les mains allemandes pose rapidement un autre problème: une manque de nourriture, médicaments et munitions. Le 25 septembre la décision est prise d’évacuer les soldats britanniques survivants vers l’autre coté du Rhin: l’Opération Berlin. Cette opération se déroule pendant la nuit du 25 au 26 septembre 1944.
Les Polonais près de Driel
Selon les plans les parachutistes polonais sous le commandement du général de division Sosabowski devraient atterrir le mardi le 19 septembre au côté sud du pont à Arnhem.
Mais à cause du brouillard en Angleterre l’atterrissage est retardé de deux jours. Ils atterrissent à Driel, six kilomètres plus à l’ouest au rive sud du Rhin. Les Polonais ne sont
pas été déployés à la conquête du Pont, mais ils ont essayé de renforcer les troupes britanniques à Oosterbeek. Finalement quelque 200 parachutistes polonais arrivent à traverser
le Rhin dans de petites barques.

Un pont trop loin
Les Alliés n’ont pas pu conquérir le Pont du Rhin à Arnhem; ils sont obligés de renoncer au combat dans les environs d’Arnhem. Les Alliés ont été beaucoup trop optimistes de
supposer qu’ils seraient capables d’atteindre le Pont à Arnhem à partir de la frontière belge en seulement trois jours. Ils ont réussi de prendre le Pont à Nimègue, mais le Pont
à Arnhem était quand-même un pont trop loin.

Les faits alignés
_ En 1944 les Pays-Bas étaient occupés par les Allemands pendant quatre ans. Mais les Alliés font beaucoup d’efforts pour libérer l’Europe. Le 6 juin 1944 les troupes américaines, anglaises, canadiennes et même françaises atterrissent sur les côtes de la France. Ce jour est appelé D-Day (Le Jour J,
le Jour du Débarquement).
_ La progression des Alliés va vite. Paris, Bruxelles et Anvers sont libérés.
_ Montgomery lance un projet pour la libération rapide des Pays-Bas. Il voudrait conquérir d’un seul trait tous les ponts sur les fleuves majeures pour atteindre l’Ysselmeer et ensuite continuer vers l’est en direction de l’Allemagne.
_ C’est un projet bien optimiste, mais Montgomery est convaincu que les Allemands ont perdu beaucoup de leurs force de frappe.
_ Le 17 septembre les premiers avions décollent. Les Allemands sont surpris, mais leur résistance est faible. Il n’y a pas pour longtemps que les Allemands se redressent.
_ Seulement un petit contingent de militaires britanniques est capable d’atteindre le Pont à Arnhem.
_ Les Allemands les encerclent. Les Britanniques ne peuvent plus recevoir des renforts de la part des Alliés; ils sont forcés de céder le pont aux Allemands.
_ La conquête du Pont à Arnhem ne réussit pas.
_ Après neuf jours les Britanniques se retirent vers l’autre rive du Rhin. C’est la fin
de la Bataille.

Étiez-vous au courant
Le projet de Montgomery est appelé l’Opération Market Garden. Savez-vous maintenant la signification des noms de code de Market et Garden?
Un officier britannique a rapporté à Montgomery qu’il avait noté la présence de chars allemands aux environs d’Arnhem. Il se fait du souci à cause du projet. Montgomery
trouve cet officier bien agaçant et lui renvoie en Angleterre en congé de maladie. Plus tard il devient évident que l’officier avait eu raison…
Le sud des Pays-Bas était libéré en septembre 1944. La partie des Pays-Bas au nord des grandes fleuves restait occupée et souffrait de l’Hiver de la disette de longue durée.
Environ 20.000 Néerlandais ne le survivaient pas.
Après la Bataille d’Arnhem les habitants d’Arnhem sont forcés de quitter leur ville. Arnhem devenait une ville fantôme. Les Allemands réussissent leur coup. Des usines,
bureaux et entrepôts furent pillés, rue par rue: des meubles, literie, vêtements, objets d’usage quotidien. Aussi quelques chambres fortes de banques ont été cassées. Pour
Arnhem les dégâts en totalité étaient énormes. Savez-vous maintenant ce que les Allemands ont fait avec tous ces objets-là?

Au moment où la Bataille d’Arnhem commençait, le gouvernement néerlandais à Londres donnait un ordre de grève aux cheminots des Pays-Bas. Il n’y avait plus de trafic
ferroviaire. Les Allemands faisaient venir des trains à partir de l’Allemagne pour réaliser leurs propres transports.

En août 1944 Anne Frank et sa famille furent arrêtées à Amsterdam. Elles étaient transportées au Campement Westerbork. Le dimanche le 3 septembre, alors seulement
deux semaines avant le début de la Bataille d’Arnhem, le tout dernier train quitta Westerbork pour Auschwitz en Pologne. Anne et sa famille se trouvaient dans ce train-ci.






_________________
aussi loin que mon regard porte je vois la crête des Pyrénées
avatar
suspente
1° RCP , 1° Cie

Messages : 397
Points : 3302
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

UN PONT TROP LOIN

Message  PARA12 le Jeu 5 Jan 2012 - 9:37

Market Garden
L'Opération Market Garden est une opération militaire alliée
essentiellement aéroportée de la Seconde Guerre mondiale qui se
déroula en septembre 1944.

Il s'agissait d'une tentative principalement menée par les armées britanniques de prendre des ponts franchissant les principaux fleuves des Pays-Bas occupés par les Allemands. Le succès aurait permis aux Alliés de contourner la ligne Siegfried et d'accéder à l'un des principaux centres industriels de l'Allemagne, la Ruhr.

Cette initiative proposée par Montgomery avait rencontré l'opposition des généraux américains, Patton et Bradley, qui voulaient continuer leur offensive au sud. En fait la vraie motivation du field-marshal britannique tenait plus du domaine de l'égo que d'une réelle logique stratégique.

Selon les témoignages rapportés par le journaliste américano-irlandais Cornelius Ryan, la mésentente entre le commandant en chef du 21° Groupe d'Armées anglo-canadiennes et le général Dwight Einsenhower, général en chef des forces alliées, atteignait à cette époque des sommets et l'on n'était pas loin du point de rupture entre ces deux fortes personnalités.

C'est le moment que choisit Montgomery pour lancer son plan audacieux d'opération aéroportée qui devait permettre de débloquer une situation stratégique bouchée en permettant une percée directe sur la région de la Ruhr, coeur économique du IIIe Reich.
Cette idée eut l'air de plaire à Winston Churchill qui s'en fit le plus convainquant des avocats et obtint gain de cause. Si cette opération avait réussi, elle aurait peut-être raccourci la durée de la guerre et ouvert de nombreuses et intéressantes opportunités militaires et politiques aux Alliés.
avatar
PARA12
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la bataille d' ARNHEM " opération " MARKET GARDEN "

Message  Lothy le Jeu 5 Jan 2012 - 9:52

"Un Pont Trop Loin... "

Le magnifique film relatant cette partie de la seconde guerre mondiale semble très fidèle aux divers récits que j'ai pu lire sur cet épisode assez malheureux...

Le célèbre "Monty" aurait été, à mon sens, bien avisé en faisant preuve de davantage de modestie, et en oubliant ses vieilles rancoeurs vis-à-vis du Général Eisenhower dont il supportait très mal l'autorité.

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4638
Points : 9311
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: la bataille d' ARNHEM " opération " MARKET GARDEN "

Message  junker le Jeu 5 Jan 2012 - 12:56

Un conflit d'idées et de manque de modestie, de la part de Monty.

_________________

avatar
junker
EXPERT
EXPERT

Messages : 1749
Points : 5664
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 80

http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la bataille d' ARNHEM " opération " MARKET GARDEN "

Message  bergham le Ven 6 Jan 2012 - 15:36


bergham

Messages : 448
Points : 3495
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: la bataille d' ARNHEM " opération " MARKET GARDEN "

Message  bergham le Sam 7 Jan 2012 - 19:08


bergham

Messages : 448
Points : 3495
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: la bataille d' ARNHEM " opération " MARKET GARDEN "

Message  junker le Sam 7 Jan 2012 - 19:23

On voit bien les protagonistes de la Bataille de Arnhem , et le pont belle représentation de cette Opération délicate et avortée avec les dégats subis par les paras alliés !!!

_________________

avatar
junker
EXPERT
EXPERT

Messages : 1749
Points : 5664
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 80

http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum