La date/heure actuelle est Mer 18 Juil 2018 - 9:02

INDOCHINE

  • Sujets
  • 23012015
    Ce qui suit est le résumé d'un texte tiré d'un livre édité par l'Amicale des Anciens du 35e RAP "Le 35 saute et tire à Dien BienPhu" - réédition 2003.
    .

                                        A LA MEMOIRE DES MORTS ET DISPARUS DU GM 35 EN INDOCHINE.


    Les artilleurs parachutistes actuels doivent connaître l'opération aéroportée que le 35e RALP a menée avec ses matériels dans une ambiance de combat à Dien Bien Phu en 1953. Ils le doivent en hommage à l'action héroïque conduite sans forfanterie par leurs Anciens.
    Ils le doivent...

    par Béghin Bernard - Commentaires: 52 - Vues: 5962
  • 20042018
    Les camps de prisonniers du Viêt-Minh

    Implantation et nature
    Les camps étaient implantés dans les zones difficiles d'accès, la plupart du temps insalubres, là où les possibilités d'incursion des forces françaises étaient faibles en raison de l'éloignement.
    On en a décompté cent trente environ. Les plus importants se trouvaient au Tonkin, non loin de la frontière chinoise, dans le bassin de la Rivière Claire (Song Lô).

    Certains recevaient le nom d'« hôpital », tel le n°122, d'autres étaient des installations volantes. Ces camps regroupaient...

    par LOUSTIC - Commentaires: 2 - Vues: 284
  • 20042018
    Charles Alphonse Rusconi naît en Suisse, le 13 mai 1918, d'une famille corse.



    En 1936, dès l'âge de dix huit ans, il s'engage au 10e régiment de tirailleurs sénégalais. C'est un garçon trapu, solide, d'aspect viril. Trois ans plus tard, lorsque la deuxième guerre mondiale commence, il est sergent. Volontaire pour les corps francs, il devient le chef d'un commando chargé d'opérer sur l'arrière du dispositif allemand. C'est ainsi qu'en mai 1940, il sauve un officier blessé dans les lignes...

    par FOUQUET - Commentaires: 1 - Vues: 217
  • 15042018
    Texte de Philippe Raggi, paru dans la Revue Historique des Armées, n° 194, mars 1994, pp. 44-53.



    "Ce serait une stupidité de croire qu'un peuple sans défense n'aurait que des amis, et il serait bas et malhonnête de compter que l'ennemi se laisserait peut-être attendrir par la non résistance."

    Carl SCHMITT. La notion de politique. (Chap. V.)


    Lors de la guerre d'Indochine, en dehors des combats menés par les troupes régulières de l'armée française,...

    par rangers - Commentaires: 1 - Vues: 216
  • 28042018
    LE TEMPS D’UNE MOUSSON - MAI-OCTOBRE 1948 EN COCHINCHINE AVEC LE Ier COMMANDO FRANCO-VIETNAMIEN

    À Xavier, Matthias,Laurent, en souvenir d'une guerre oubliée et d'une unité d'élite que leur grand père a eu I'honneur de commander.
    À Mamette, pour le magnifique courage avec lequel elle a traversé cette épreuve et pour la remercier d'avoir conservé tous les documents que je lui ai envoyés.
    Aux sous-officiers de la gendarmerie et aux deux caporaux qui encadraient le commando dont Ie courage poussé jusqu'au sacrifice, le dynamisme, le patriotisme, devraient être...

    par EAGLE - Commentaires: 2 - Vues: 222
  • 31102017
    BOUDAREL, le monstre français du camp 113

    « Les tortionnaires se ressemblent… Ils appartiennent à la sombre patrie des bourreaux et insultent d’abord à notre espèce avant de salir, au hasard des guerres, le drapeau de leurs victimes » (Pierre Moinot)




    Dès le déclenchement de la deuxième guerre mondiale l’Indochine fut envahie par l'armée japonaise qui occupait déjà la Chine et qui avait proclamé...

    par baltique - Commentaires: 1 - Vues: 569
  • 14082012


    Charles-Pierre Maniquant, 84 ans, ancien para. Alors qu’il travaiIlait à l’extérieur, il a choisi de rester vivre dans le camp. (Photo V. Capman/DR)

    Un petit bout d’Indochine
    Allongé sur son canapé, Emile Lejeune, 91 ans, tempère le discours pessimiste des habitants. « Après sept ans passés dans les goulags des Viêt-minh, ici c’est le paradis ! » s’exclame ce militaire à la retraite. Sur les murs défraîchis de son logis, des photos sépia montrent le beau jeune homme qu’il était dans les années...

    par patrouille de nuit - Commentaires: 3 - Vues: 1517
  • 21042018

    En Indochine Après le désastre de la RC4 , mise en place de renfort venus d'Afrique Noire, ainsi que la mise en place de supplétifs et de commandos.

    Ouvrez le fichier PDF ci-dessous pour consulter le dossier.

    par snop. - Commentaires: 0 - Vues: 202
  • 20042018
    LE G.T 516 DANS LA GUERRE D’INDOCHINE.

    Par l’auteur de «Une fabuleuse épopée, l’Indochine française » et de « Indo-Chine, une histoire coloniale oubliée », Gérard Gilles Epain, s/lieutenant, sursitaire, appelé au GT 516 en Algérie


    Préambule

    Au terme des six mois de formation à l’Ecole d’Application du Train de Tours, les E.O.R promus se voyaient contraints de choisir, en fonction de leur rang de sortie, une affectation dans les postes disponibles de l’arme. La guerre d’Indochine était finie, c’était des commandements en Algérie, dans des unités...

    par rangers - Commentaires: 1 - Vues: 249
  • 29052012
    1er MARS 1948 ATTAQUE DU CONVOI ROUTIER SAIGON-DALAT
    Un grand soldat disparaît : colonel Gabriel de Sairigné




    « Prince, mort en soldat à la cause de la France », âme certes élue, fier jeune homme si pur, tombé plein d’espérance, je t’aime et te salue…… » (Citation de Ch.Péguy)

    02 mars 1948 – Hôpital de Dalat. Dans une petite pièce sur des tréteaux repose le corps du colonel Gabriel de Sairigné, 35 ans, il a encore son short et sa chemise, visage...

    par LOUSTIC - Commentaires: 1 - Vues: 1319
  • 22082015
    EMILIEN VITRY : UN VOLONTAIRE POUR UN SAUT À DIEN BIEN PHU


    Né le 12 septembre 1933 à Saint Philippe, sur l'île de La Réunion, Emilien Vitry s'engage, avant ses 19 ans, pour cinq ans, dans la Compagnie de l'Infanterie de Marine de Bourbon, à la caserne Lambert. Un petit cousin étant déjà militaire, il a décidé de l'imiter. Le 5 juillet 1952, il arrive à Marseille pour une affectation au 4e Régiment d'Infanterie Coloniale...

    par Béghin Bernard - Commentaires: 3 - Vues: 1032
  • 16042018
     
    les théâtres d'opérations
    Ce dossier au format PDF est très intéressant.
    Même si la guerre d'Indochine peut paraître aujourd'hui une guerre oubliée. Il faut dire qu'elle n'a pas non plus passionnée l'opinion publique de l'époque. Les françaises et français avaient au sortir de la deuxième guerre mondiale bien d'autres préoccupations.

    par LOUSTIC - Commentaires: 1 - Vues: 270
  • 16042018
    Trois ans après les accords de Genève, Pierre Viansson-Ponté retrace dans L'Express leur véritable histoire. Documents secrets, coulisses, hommes clefs : récit d'une négociation qui fut vitale pour la France et le monde.

    L'Histoire est formelle : c'est le mardi 20 juillet 1954 que furent signés à Genève les accords de paix indochinoise. L'Histoire se trompe : les textes de ces accords, arrêtés le 19 au soir, n'ont été signés que le 21 juillet vers 4 heures du matin, le dernier document étant paraphé à midi passé.

    Sept ans plus tôt, très exactement le 19 juillet...

    par FOUQUET - Commentaires: 3 - Vues: 280
  • 13042018
    Il y a celles dont on ne parlait jamais, dont on parlera si peu, les petites p*** des BMC (Bordel Militaire de Campagne)…

    La bataille de Diên Biên Phu, du 13 mars au 7 mai 1954, a fait, côté français, 16 000 morts, blessés et prisonniers, et marqué la fin de la guerre d’Indochine et le retrait de la puissance coloniale française.

    Dans la « cuvette », au côté des blessés et des agonisants, se trouvait Geneviève de Galard, infirmière-chef du camp retranché qui resta jusqu’au bout pour s’occuper des blessés et des agonisants, tandis que le colonel de Castries était...

    par ROVER - Commentaires: 3 - Vues: 336
  • 06042018



    Dans ce ce numéro :

    Témoignage : le 15e RTS en Indochine - 1950..........................................................3
    Bataille : Bac Kan 1947 ...............................................................................................4-6
    Opération : la campagne en pays thaï - Indochine 1952 .................................7-9
    Equipement : le soldat du CEFEO et la tenue TTA modèle 1947......................10
    Portrait : Aldo Ravaioli, un pirate...

    par revue de paquetage - Commentaires: 0 - Vues: 278
  • 06042018
    Tous les 8 juin c'est  la commémoration nationale pour les morts en Indochine. De cette guerre, trop longtemps oubliée, certains actes, certaines batailles sont néanmoins restés dans la mémoire collective comme Diên Biên Phù, le désastre de la RC4 ou encore le Roi Jean, cher à Lucien Bordard.



    Par contre qui se souvient qu’au commencement de cette guerre, les suppôts du Vietminh ne représentaient qu’une faible partie de la population et que des peuples...

    par bretivert - Commentaires: 1 - Vues: 320
  • 09022012
    Histoire du service de santé pendant la guerre d’Indochine

    - Jean MEZIERE, président de l'ANAMPARA, m'a confié la redoutable tâche de retracer l'histoire du Service de Santé des TAP pendant la Guerre d'Indochine.

    Pour cela, je me suis appuyé sur plusieurs sources, notamment :

    - La thèse de Marc LEMAIRE, élève de l'ESSA-Lyon, soutenue en 1991 sur « Le Service de Santé Militaire de l'Avant...

    par la Géline - Commentaires: 2 - Vues: 3802
  • 29112017
     
    Guerre d'Indochine
    Guerre d'Indochine
    Commencée en 1945 dans l’indifférence comme une expédition coloniale, elle s’était poursuivie par inertie comme un épisode de la lutte du monde libre contre le communisme.



    Elle s’achevait dans un désastre retentissant qui marquait le commencement du déclin de la France d’outre-mer.
    On était bien loin des conditions de ses débuts. Partie d’un conflit local entre la France...

    par LUDO - Commentaires: 0 - Vues: 366
  • 06112017
    La conciliation du général Leclerc.
    Après l’échec du coup de force du Vietminh le 19 décembre 1946, le général Leclerc est envoyé en Indochine pour une mission d’information. Le rapport qu’il rédige lors de son retour à Paris conseille une négociation par voie politique, avant d’être contraint par les armes.



    Le gouvernement signe alors les accords Jean Sainteny – Ho Chi Minh : la France reconnait la république du Viêt-Nam comme Etat libre faisant partie de la Fédération indochinoise...

    par MARAUDEUR - Commentaires: 0 - Vues: 600
  • 29102017
    Qui parmi les passionnés le l'Indochine ne se souvient pas du stade Mangin d'Hanoï ?

    En effet combien de prise d'Armes ont eu lieu dans cet endroit du temps de la présence Française.
    Ce stade n'existe plus aujourd'hui, les alentours de la citadelle d'Hanoï ayant été réaménagés à des fins touristiques, le vieux stade n'est plus qu'un souvenir.
    Site classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010, la Citadelle de Hanoï est maintenant un des plus beaux monuments de la capitale vietnamienne.



    par LOUSTIC - Commentaires: 1 - Vues: 628
  • 22122011
    La RC 4 est une route qui serpente la frontière de Chine au milieu des monts de calcaires boisés du haut pays Tonkinois. Entre pics et précipices, souvent dans le crachin ou la brume, elle relie LAO KAY à la mer de chine en passant par CAO-BANG, DONG KHÉ, LANGSON et MONKAY. Avant la guerre d’Indochine, cette route portait le numéro quatre des routes coloniales. Pendant la guerre d’Indochine, elle devient la “route du sang” : le rendez-vous de la mort.


    Mise en place du drame
    Il est mince, noueux, de taille moyenne,...

    par AMARANTE - Commentaires: 4 - Vues: 4143
  • 02102017

    par LACITA - Commentaires: 0 - Vues: 515
  • 31102011
    ce sujet est un historique succin de la bataille de Dien Bien Phu au jour le jour, les témoignages et documents sont extraits de livres écrits par des acteurs de la Bataille, comme le Colonel Pierre LANGLAIS , le colonel BIGEARD , le commandant POUGET , le capitaine BERGOT....



    LE 13 MARS 1954

    Ðiện Biên Phủ est une petite plaine au Nord-Ouest du Viêt Nam dans la province de Lai Châu dans le haut Tonkin, et dans laquelle se trouve la petite...

    par rangers - Commentaires: 47 - Vues: 10146
  • 29112011
    Au cours du printemps 1952, le Vietminh, convaincu que son corps de bataille ne pouvait l'emporter de vive force dans les zones de rizières, doit se résigner à revenir à une stratégie plus orthodoxe d'attaque indirecte et décide de reporter ses efforts en zone montagneuse où il est assuré de pouvoir bénéficier des avantages que lui confèrent la fluidité de ses troupes et leur accoutumance à la jungle ainsi que la souplesse de sa logistique.
    A partir du mois de juin, divers indices alertent le Commandement français sur la possibilité d'une action ennemie contre le Pays thaï : présence du Bataillon...

    par AMARANTE - Commentaires: 10 - Vues: 2543
  • 13092017




    par bergham - Commentaires: 3 - Vues: 707
  • 17082017
    La présence militaire française en Indochine ne s’achève pas avec la fin de la guerre consacrée par les accords signés à Genève en juillet 1954. En effet, le corps expéditionnaire français d’Extrême-Orient (CEFEO), présent depuis 1945, reste encore deux ans en Asie du Sud-est. Il s’agit en premier lieu de solder le conflit : établir les pertes, accueillir les prisonniers, mais également procéder à l’évacuation du Nord-Vietnam.

    Celle-ci s’accompagne de l’exode massif de centaines de milliers de tonkinois, réfugiés qu’il faut héberger et réinstaller au Sud-Vietnam. Mais, le CEFEO est...

    par athos - Commentaires: 4 - Vues: 401
  • 17082017
    Parmi les morts de la guerre d’Indochine du carré militaire de Montrouge, se trouve Marcel Vermeulen, soldat du 1er bataillon Thaï (BT), décédé des suites de ses blessures à Hanoi le 7 janvier 1948.

    Etymologiquement, le terme « supplétif » vient de suppléer, à savoir « qui complète ».

    Cela est vrai dans tous les conflits : manquant d’hommes, l’empereur Napoléon 1er forme sa Grande armée d’Allemands, d’Italiens, de Belges… C’est vrai pendant la conquête des colonies, ou le recrutement d’hommes locaux permet une vraie intégration au cœur des pays concernés,...

    par rangers - Commentaires: 0 - Vues: 555
  • 13082017

    Le 27 octobre 2011, à Dinan, le colonel Jambon s’est suicidé devant le monument aux morts des guerres d’Indochine. Par ce geste, cette « dernière cartouche », il entendait défendre ses anciens compagnons d’armes en Indochine, les Hmong.

    Depuis la fin de la guerre du Vietnam, ceux-ci vivent en effet traqués sur leurs terres par les troupes communistes qui ne leur pardonnent pas d’avoir pris les armes contre elles.
    Leur seule issue est l’exil, les camps de réfugiés à la frontière thaïlandaise, les villages de Guyane ou les villes américaines. Pourquoi...

    par l'Indo - Commentaires: 0 - Vues: 419
  • 08082017
    OPERATION « LEA »: CAPTUREZ HO CHI MINH!

    Au mois d'octobre 2017, nous célébrerons le 70ème anniversaire de l'opération Léa. Une opération qui s'inscrit dans la reconquête totale de l'Indochine française en cette année 1947 qui a connu les mois les plus meurtriers pour le Corps Expéditionnaire Français en Extrême-Orient.
    Mais surtout une opération qui aurait pu voir la fin du conflit indochinois si l'Armée française avait réussi à capturer le leader vietminh.

    Après le coup de force du 19 décembre 1946 qui a vu l'échec des Viets à Hanoi, Ho Chi Minh et son gouvernement...

    par le béarnais - Commentaires: 2 - Vues: 432
  • 25072017
     
    Cette bataille reste encore aujourd'hui comme l'un des plus haut fait de la légion durant la guerre d'Indochine.
    La Guerre d'Indochine a vu s'affronter des milliers d'hommes à travers les jungles et les rivières de l'Asie du Sud-Est. De 1946 à 1954, France et Viêt Minh se battirent pour le contrôle du Vietnam. Ici, il va vous être conté l'un des nombreux affrontements oubliés qui ont eu lieu lors de cette guerre : La Bataille de Phu Tong Hoa.

    SITUATION
    Le village de Phu Tong Hoa, situé sur la Route Coloniale 3 bis ( RC3 bis), est surplombé par un monticule où l'Armée Française plaça un poste de protection. En effet, l'état major français depuis le début des affrontements défendit le...

    par DECOUD - Commentaires: 0 - Vues: 580
  • 21012017
    Situation du Japon en janvier 1945.

    Janvier 1945. La situation du Japon n’est pas des plus favorables… Les Américains, après avoir reconquit les îles Mariannes, sont maintenant en train de reprendre les Philippines aux Japonais. Ils lancent également leurs avions bombarder le sud de l’Indochine, et notamment Saigon.

    De leur côté, les Anglais envoient des parachutistes au Tonkin dans le but de désorganiser les postes japonais. Parmi ces soldats de l’Empire britannique, se trouvent des Français représentant le Gouvernement provisoire de la République (entre autres la...

    par coupole - Commentaires: 0 - Vues: 498
  • 13122016
    L’histoire des liens entre la France et ce que l’on a appelé l’Indochine commence au XVIIe siècle, lorsque des missionnaires jésuites atteignent l’Extrême-Orient et prend une importance capitale lorsque ces Jésuites, sous la direction de Mgr Pigeau de Béhaine, viennent soutenir les efforts d’unification de l’empereur d’Annam Gia Long.

    Celui-ci, appuyé par des conseillers militaires français, fut le premier unificateur du Vietnam à la fin du XVIIe siècle et sa dynastie devait régner jusqu’en 1955.
    L’essor de l’impérialisme à partir du XVIIIe siècle amène les puissances européennes...

    par vieux treillis - Commentaires: 1 - Vues: 452
  • 05122016
    Indochine 1952-1953.

    Au mois de décembre 1952, les Français écrasent le Viêt-minh à Na San, à l’ouest de Hanoi.

    Une victoire qui allait aveugler notre état-major : un an plus tard, il voulut refaire Na San. Et ce fut un désastre.

    Situé à 190 kilomètres à l’ouest de Hanoi, Na San — “petite rivière” — est un gros village à proximité de la rivière Noire. Au mois d’octobre 1952, le général Raoul Salan, commandant en chef du corps expéditionnaire...

    par coupole - Commentaires: 2 - Vues: 389
  • 28112016
    Saïgon le Mercredi 28 Novembre


    ...je reprends ma lettre aujourd'hui, il y a 3 jours que nous avons débarqué et je puis vous donner quelques détails sur la situation. Elle n'est pas ce que les journaux disent. Donc, depuis le Cap Saint Jacques, nous avons remonté en bateau la rivière Song-Nai qui arrose Saïgon. C'est une rivière toujours boueuse à cause de l'eau terreuse qui lui arrive des rizières. Saïgon se trouve à une soixantaine de kilomètres de la côte. C'est une belle ville européenne, mais qui a souffert de 5 ans de guerre et du manque d'entretien. Arrivés Dimanche soir...

    par LACITA - Commentaires: 1 - Vues: 495
  • 24072016



    Ce jour se déroule aux Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan le Triomphe, célébration qui marque la fin de la scolarité des élèves officiers.
    Parmi les élèves présents sur les rangs, deux élèves vietnamiens qui effectuent actuellement leur scolarité en France.

    Il y a quelques semaines, ils se sont rendus à Dien Bien Phû, avec leurs camarades sous-lieutenants, sur les traces de leur...

    par Lothy - Commentaires: 2 - Vues: 650
  • 16062016
    Indochine : Arrêt sur image...



    A la découverte de la citadelle de Hanoï


    L'ancienne caserne Balny d'Avricourt héberge aujourd'hui le musée d'histoire militaire du Vietnam. Ouvert tous les jours excepté le dimanche et le lundi, ce musée offre un aperçu intéressant de la première et de la seconde guerre d'Indochine, même...

    par Lothy - Commentaires: 2 - Vues: 817
  • 13012012


    Mon cousin qui fut de ceux qui restèrent dans la cuvette de DBP jusqu'à la fin est malgré deux blessures une multitude d'éclats d'obus dans le corps près du coeur dont un éclat trop près du coeur pour être opéré, et l'aine ouverte par un autre éclat d'obus, il fit les centaines de kilomètres avec ses copains survivants et s'en sortit grâce à sa baraka.
    A l'ultime assaut sur ELIANE, ils démarrèrent l'assaut à trente et au sommet il se retrouva tout seul, comme il dit : " ça ma fait un drôle d'effet de me...

    par Invité - Commentaires: 5 - Vues: 1233
  • 06032016
    Accord Ho Chi Minh et Jean Saintenay  (commissaire de la République Française pour le Tonkin et l'Annam) signaient un accord reconnaissent l'indépendance de la république du Viêt-Nam dans le cadre de l'Union française.


    Cet accord avait pour but de mettre fin à toutes les hostilités sur le territoire Indochinois... Mais devient caduc dès lors que l'amiral Thierry d'Argenlieu proclame de son côté, la reconnaissance de la république de Cochinchine !....

    Huit...

    par Lothy - Commentaires: 1 - Vues: 777
  • 21102015
    Inauguration de la Chapelle de Thât Khê le 7 octobre 2015

    Cette chapelle servie d'infirmerie en octobre 1950 lors de la terrible bataille de la RC4. 3 000 soldats de l'Union Française périrent lors des terribles combats dont nous connaissons le récit désormais !…


    par Lothy - Commentaires: 0 - Vues: 438
  • 14032012
    Le calvaire des prisonniers des camps Vietminh

    De 1945 à 1954, il y a eu environ 37 000 prisonniers militaires du Vietminh, dont 71% sont morts en
    captivité, soit environ 26 200 personnes.
    De 1945 à 1950 il y eu peu de détenus dans des camps : soit ils étaient exécutés, soit ils étaient exhibés
    dans les villages après de longues marches, si ces dernières n’avaient pas été fatales.
    C’est à partir de 1950 et surtout en 1953-54, que les camps se développent et effectuent leur oeuvre de
    mort sur une grande échelle.
    Sur les 2000 prisonniers capturés...

    par LOUSTIC - Commentaires: 2 - Vues: 1708
  • 02092015

    Le 2 septembre 1945, le Japon signe sa capitulation sur le croiseur américain USS Missouri, mouillé dans la baie de Tokyo. Ce même jour, profitant de l'événement, en Indochine Française, mais occupée par les Japonais, le leader du Vietminh : Ho Chi Minh, à Hanoï, proclame l'Indépendance et crée la République Démocratique du Viet-Nam.

    A noter que le 2 septembre 1969, Ho Chi Minh décède à Hanoï. Aurait il choisi le jour de sa mort ?

    par Béghin Bernard - Commentaires: 4 - Vues: 642
  • 17032012

    par Invité - Commentaires: 1 - Vues: 989
  • 06052015


    [size=24]Odyssée de quatre sous-officiers
    du Bataillon Bigeard
    [/size]


        Sergent-chef Maurice...

    par Lothy - Commentaires: 13 - Vues: 2504
  • 07082015
    en quelle que mot combien d appelée ou de volontaire on été torturée ou tabassé .je le sais .il faut le vivre et le 3rcp.du générale aux 2 classes le savez 1990.une lettre va partir aux président une autre aux journaliste..

    par popotier - Commentaires: 15 - Vues: 798
  • 03082015
    Un envoi de Alain Hautrive

    Pour ceux qui s'intéressent encore aux combats d'Indochine

    Le site internet "Cao Bang RC4", consacré aux combats de la Route Coloniale 4 (Indochine - Tonkin - 1950) est désormais en ligne, à l'adresse : www.caobang.fr. et aussi: https://vimeo.com/130189474

    par Lothy - Commentaires: 5 - Vues: 757
  • 22022012
    Infirmières au Combat



    par guépard - Commentaires: 2 - Vues: 944
  • 06052014

    7 mai 1954 : DIÊN-BIÊN-PHÙ est tombé !

    En Hommage à nos Anciens, morts, blessés, déportés, torturés, trahis et oubliés.

    « ... Le devoir de mémoire incombe à chacun, lui seul permet de rendre inoubliable.
    Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables.
    Laisser la mémoire se transformer en...

    par Lothy - Commentaires: 7 - Vues: 2390
  • 28102014
    suite a un periple au vietnam en avril 2014 et en particulier a dien bien phu ,j ai pas mal de photos de him lam ,eliane2 ,du pc de de castries et du monument de l adj rudel.a votre disposition.merci de m indiquer le lien mail

    par pierre marie - Commentaires: 37 - Vues: 895
  • 19122011
    Le 19 décembre 1946 marque le début de la guerre d'Indochine

    Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le conflit avec l'Empire du Japon aboutit à la désorganisation complète de l'administration coloniale française en Indochine, laissant le champ libre au Việt Minh, mouvement nationaliste fondé par le Parti communiste indochinois, pour prendre le contrôle d'une grande partie du territoire vietnamien : Hồ Chí Minh, son chef, proclame le 2 septembre 1945 l'indépendance de la République démocratique du Viêt Nam. Le Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient (CEFEO)...

    par Lothy - Commentaires: 1 - Vues: 1053
  • 09032012
    9 mars 1945

    Les Japonais s'emparent de l'Indochine

    Le 9 mars 1945, les Japonais attaquent les garnisons françaises d'Indochine. Ils capturent l'amiral Jean Decoux, gouverneur de la colonie, et portent un coup fatal à la présence coloniale de la France dans le Sud-Est asiatique...




    par bergham - Commentaires: 3 - Vues: 1875
Poster un nouveau sujet
 

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs

rangers, Charbonnier, baltique

Permission de ce forum:

Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum

Légende
  • Nouveaux messages Nouveaux messages
  • Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
  • Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
  • Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
  • Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Annonce Annonce
  • Note Note
  • Annonce globale Annonce globale