Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


le 02 avril 1954 à DIEN BIEN PHU

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

02042012

Message 

le 02 avril 1954 à DIEN BIEN PHU




02 AVRIL 1954

A l'ouest, Huguette 7 tombe à 2 heures.
Il restait 16 légionnaires en état de combattre sur le "PA en étoile".

A l'aube, Eliane 2 tient toujours.
En revanche, le petit PA "Françoise" posé, isolé, à l'ouest, a vu sa garnison (des Thaïs) s'évaporer dans la nuit.
A 18 heures, deux bataillons viets arrivent au pied des "Champs-Elysées". Ils soutiennent leur effort toute la nuit. Huguette 6, en première ligne, est également attaqué.

Le largage du 2/1er RCP se poursuit.

La base aéroterrestre, que l'ennemi domine à courte portée depuis Dominique 2, a dû être sensiblement réduite et les liaisons avec Isabelle sont devenues impossibles.
Les parachutages sont de plus en plus exposés aux feux de l'adversaire.
Les pertes sont très importantes et de très nombreux blessés s'entassent dans les antennes chirurgicales où les médecins opèrent dans des conditions invraisemblables.
Leur inlassable dévouement et leur disponibilité seront exemplaires, de même que celle du Commandant GRAUWIN, responsable du triage.
La vie est telle dans les souterrains des antennes chirurgicales que beaucoup de blessés préféreront rejoindre leurs camarades sur les pitons.

Les unités parachutistes présentes à DIEN BIEN PHU .
Aux deux bataillons paras présents au début de la bataille, le 1° B.E.P. et le 8° CHOC, cinq autres unités viendront partager leur sort et selon la formule consacrée « crever avec les copains »
Le 5° B.P.V.N., le 6° B.P.C., le 2/1er R.C.P. le 2° B.E.P., et la presque totalité du 1° B.P.C.

C’est à DIEN BIEN PHU, plus qu’ailleurs que la fraternité d’Armes aura été la plus grande et la légende des paras la mieux servie.
Les Artilleurs paieront eux aussi un lourd tribut à la bataille. Ils ne cesseront le feu que toutes munitions épuisées !

L’aviation a eu elle aussi une grande part dans la bataille, que ce soit l’Armée de l’Air ou l’Aéronautique Navale. Chasseurs F8, BEARCAT, BOMBARDIER B26, ou PRIVATEER ont été présents dans le ciel de DIEN BIEN PHU .

Un matin, le père HEINRICH qui s’aventure parmi les combattants, portant sur lui la Sainte Communion qu’il distribue à ceux qui le souhaitent à genoux dans la boue immonde d’une tranchée, a la surprise de voir arriver 2 Viets qui demandent le baptême …
Car Dieu est là, plus présent que jamais, étendant sur ces hommes qui meurent une main apaisante.

Jamais dans les annales de l’histoire ne se sera vu un tel combat.
Qu’est-ce qui pousse ces hommes à tenir, à refuser l’inéluctable, si ce n’est l’honneur !

ELIANE 2 tient toujours, bataillon après bataillon les viets s’y cassent les dents. A la lumière des lucioles larguées sans cesse par les DAKOTA les paras et les légionnaires repoussent l’échéance

……… TANT QUE J’AURAIS UN HOMME VIVANT …….

Le commandant CLEMENCON qui commande l’ensemble des «HUGUETTE » leur a fait passer un message bref, impératif : TENEZ Jusque au BOUT …. Sans espoir d’êtres secourus !

L’histoire est en marche, elle s’écrit à DIEN BIEN PHU avec un grand H.

Partout en France et en Indochine des volontaires d’un saut se présentent pour aller rejoindre les copains.
Ils savent que DBP est perdu et pourtant ils seront plus de deux mille à se porter volontaire .



"j'ai réécrit moi même ces textes mis en ligne dans DIEN BIEN PHU au jour le jour. J'ai fait la synthèse de plusieurs ouvrages pour rendre le mieux possible l’atmosphère
et l'évolution de la bataille jour par jour .
Cependant selon les différents auteurs des variantes apparaissent, elles sont bien compréhensibles car les auteurs sont pour la plupart des paras ayant vécu la bataille, mais du lieu où était leur unité. Dien Bien Phu étant une immense plaine et les centres de résistance éloignées les uns des autres, les informations remontaient difficilement, mais une chose est sûre, c'est que la trame directrice est bien respectée . "
avatar
EAGLE

Messages : 247
Points : 27338
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

le 02 avril 1954 à DIEN BIEN PHU :: Commentaires

avatar

Message le Lun 2 Avr 2012 - 14:52 par Lothy

C'est un magnifique travail, qui a dû et doit demander énormément de temps....
Pour avoir relu très récemment cette dramatique page de notre Histoire, dans divers ouvrages, ou revu des documentaires, je n'ai pas trouvé la moindre erreur... Du moins importante, car je n'y étais pas !

A moins d'être une personne ayant pris part à ces derniers jours avant la chute, je ne vois pas qui pourrait être mieux informé.....

Pour ma part, je te remercie infiniment, car si malgré une relecture très poussée il y a peu, je lis chaque post avec un grand intérêt.... C'est la raison qui me pousse à mettre parfois une photo.

Le commandant Grauwin dans son "bloc opératoire"

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum