Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


16 avril 1954 à Dien Bien Phu

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

16042012

Message 

16 avril 1954 à Dien Bien Phu




16 avril 1954

Au petit jour, 7 coolies sur les 35 partis hier soir de HUGUETTE 2 , et portant chacun un jerrycan d’eau potable , franchissent la chicane de barbelés de HUGUETTE 6 .
Encore ne portent-ils que cinq jerrycan , soit un quart de litre par homme et par jour. Avec la chaleur et le combat il en faudrait au minimum 2 litres par jour !

Entre HUGUETTE 5 et HUGUETTE 1 les Viêts ont poussé une nouvelle tranchée d’Ouest en Est, qui atteint la piste d’aviation .
A HUGUETTE 2, les légionnaires de la 1/13 DBLE compagnies VIARD et CHOUNET qui ont relevé le 2° REI, adoptent les mêmes méthodes et commencent à creuser un boyau vers HUGUETTE 1 au Nord .
Les tranchées Viet-minh et française vont se couper en croix .

Le harcèlement a définitivement abandonné son régime économique .

215 tonnes ont été larguées, mais malheureusement beaucoup chez l’ennemi , les français en récolteront à peine la moitié .
Les niveaux de réserve sont alignés à 2 jours de vivres, cinq unités de feu pour les canons de 105 , six pour les canons de 120 , et une unité de feu pour les deux pièces de 155 qui font maintenant du tir direct sur les ouvrages Viet-minh de ce qui fut pour les français DOMINIQUE 2 .

A la tombée du jour, cinq compagnies de légion vont essayer de faire passer un convoi de ravitaillement en eau à HUGUETTE 6 .
Après 10 heures de combat le convoi entre sur le point d’appui .

A une heure du matin les Viêts lancent un coup de main surprise sur ELIANE 1 à l’heure habituelle de la relève .
Ils tombent sur un os , CLEDIC et PERIOU du 2/1 RCP qui se relèvent l’un et l’autre une nuit sur deux .

Largage dans la nuit de 80 légionnaires dont 60 parachutistes qui effectuent pour l’occasion leur premier saut .
Ces volontaires d’un saut contribueront à la légende « DIEN BIEN PHU » , en effet ces volontaires savaient que les carottes étaient probablement cuites dans la cuvette, mais ils voulaient à tout pris rejoindre les copains et tirer la dernière cartouche avec eux .
Après la bataille, le colonel LANGLAIS voudra que ces volontaires d’un saut puissent recevoir le brevet para, le colonel SAUVAGNAC au nom du règlement s’y opposera , laissant courir ainsi un contentieux avec LANGLAIS commencé depuis le début de la bataille ou les deux hommes par messages interposés ne cessèrent de s’opposer .

A HANOÏ , un télégramme du Général ELY transmet la nouvelle de la promotion du Colonel de CASTRIES et de ses principaux adjoints .

A la citadelle, réunion pour mettre au point l’opération « CONDOR » .
Il s’agit de l’opération étudié par le colonel de CREVECOEUR et qui consiste à pousser quatre bataillons de Laotiens des bases aéroterrestres de Muong Saï et de la Nam Bac vers Muong Khoua à quatre jours de marche de DIEN BIEN PHU .
En cas de réussite , les 3 derniers Bataillons Parachutistes en réserve à HANOÏ seraient largués en tête de colonne dans la cuvette de Sop Nao où LANGLAIS et VAUDRAY se sont tendu la main à Noël .
Au PC à DIEN BIEN PHU , tous s’accordent à dire que le ravitaillement de HUGUETTE 6 coûte beaucoup trop cher , et en effet la dernière opération de ravitaillement a autant coûté en hommes et en munitions qu’une opération de contre-attaque .
Il est impossible de renouveler un tel effort toutes les nuits ………..
avatar
EAGLE

Messages : 242
Points : 26996
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum