Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


19 avril 1954 à DIEN BIEN PHU

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

19042012

Message 

19 avril 1954 à DIEN BIEN PHU




19 avril 1954

Après une nuit de combat, Chevalier arrive sur HUGUETTE 1 et relève spozio. Pour se replier, celui-ci perd la moitié de son effectif restant.

Les faits .
A 8hoo du soir la 4 a quitté les limites du point d’appui central et se glisse vers HUGUETTE 2 .
Devant elle, fermée par la silhouette lugubre du curtiss commando, un no man’s land lugubre où le viêt attend, tapi dans l’ombre .

Une heure plus tard regroupée face au nord, la 4° compagnie est au contact. Elle se bat, sans désemparer , trois heures durant, pour essayer de passer .
Mais l’ennemi ne veut pas courir le risque de laisser se fortifier la position est les mitrailleuses lourdes donnent de la voix, relayés par les mortiers, taillant dans les rangs des légionnaires des coupes sanglantes .
A minuit le capitaine CHEVALLIER appelle à l’aide .
Malheureusement pour lui toute l’artillerie de DIEN BIEN PHU est hypothéquée par ELIANE 1 qui une fois encore vient d’être attaquée et s’efforce de tenir.

A l’aube, comme promis, les 105 et les 120 se déchaînent enfin et commencent à matraquer les positions ennemies .
En avant crie CHEVALLIER, et les légionnaires font sauter à la grenade et au lance flamme les casemates qui obstruaient le chemin .

A la lumière du jour la compagnie CHEVALIER finit par franchir les tranchées ennemies qui la sépare d’HUGUETTE 1 .
A dix heures elle s’enferme sur le point d’appui dont sont sortis les survivants du ½ R.E.I.
Sur les 120 hommes que comptaient la 4° Compagnie, 40 ont été tués ou blessés .
Pour tenir le point d’appui, le capitaine CHEVALLIER ne dispose plus que de 80 hommes .

Sur HUGUETTE 1 CHEVALLIER a pris ses dispositions pour tenir aussi longtemps que possible sans espoir d’être aidé ni même secouru .
Comme ses légionnaires il est sans illusions .
La 4° compagnie ne quittera jamais le point d’appui, pendant 4 jours il est attaqué en permanence, Au jour il disparaît dans la fumée des explosions , écrasé sous un déluge d’obus de tout calibre.
A la nuit les fantassins montent à l’attaque .

A mi distance entre HUGUETTE 1 et 2 les Viêts ont creusé une position défensive très forte .
Le 1/13 DBLE capitaine COUTANT relève ou renforce sur les HUGUETTE le R.E.I. de CLEMENCON .
A la 13 restent huit officiers valides et sept au deuxième étranger .

La première compagnie du 1/13 DBLE tient HUGHETTE 5 .
Le harcèlement sur le camp retranché a été régulier tout le jour sauf entre 16 et 17 heures où il s’est acharné sur le PC de CASTRIES .
136 tonnes ont été larguées, des colis tombent chez l’ennemi .
avatar
EAGLE

Messages : 247
Points : 27338
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum