Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Aujourd'hui à 21:22 par otosan

» Un armistice trop précoce ?
Aujourd'hui à 18:16 par bretivert

» Les BOUGIES saison 10
Aujourd'hui à 18:12 par anchorage

» éphéméride 13 Novembre
Hier à 22:25 par la Géline

» un 11 novembre
Hier à 21:54 par Invité

» recherche insigne du 1°RPIMa
Hier à 17:04 par Invité

» Témoignage de Christian BERNACHOT: Comment j'ai créé "La Prière de l'E.M.I.A."
Hier à 12:09 par LANG

» Chronique de la Guerre d'Algérie
Hier à 11:13 par Vent du sud

» éphéméride 11 Novembre
Sam 10 Nov 2018 - 22:22 par la Géline

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


7 Mai 1954

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

07052012

Message 

7 Mai 1954





_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy

Messages : 4785
Points : 33732
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

7 Mai 1954 :: Commentaires

avatar

Message le Mer 16 Mai 2012 - 1:55 par Invité

Triste anniversaire... Auquel il faut apporter le plus possible d'attention, ceux qui "y étaient" sont de moins en moins nombreux... C'est maintenant que nous devons le faire part de notre gratitude, de notre respect...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 16 Mai 2012 - 9:08 par Invité

Oui !! pour ceux qui se sont battus sans un espoir de retour, dans la misère des points d'appuis, dans la boue nuit et jour dans des attaques suicides de vièts, la faim au ventre et pardessus tout, cette odeur de mort et de pourriture humaine qui était leur pain quotidien, et les blessés geignant dans la souffrance de leurs bléssures pleine de vermines, sans pouvoir les assistés, terribles instants ou les nerfs qui ne sont pas bien trempés craquent devant un tel spectacle de désolation et de détresse !!!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum