Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


le 14 juin 1830 les français débarquent débarquent à Sidi Ferruch à 25 km d’Alger.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

14062012

Message 

le 14 juin 1830 les français débarquent débarquent à Sidi Ferruch à 25 km d’Alger.




14 juin 1830
Les troupes françaises du maréchal de Bourmont (37 500 hommes) débarquent à Sidi Ferruch à 25 km d’Alger.


_________________

avatar
Admin
TEAM
TEAM

Messages : 510
Points : 27741
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

le 14 juin 1830 les français débarquent débarquent à Sidi Ferruch à 25 km d’Alger. :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 14 Juin 2012 - 9:35 par revue de paquetage




le monument élevé à la mémoire de ce débarquement, mais qui bien sur, ne doit plus exister depuis longtemps

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 14 Juin 2012 - 11:49 par Admin

Forte des renseignements du commandant Boutin, l'armée française, débarquée le 14 juin 1830, obtient dès le 5 juillet la reddition du dey d'Alger. Très vite se pose alors la question du devenir des possessions françaises d'Afrique du Nord dont hérite la toute jeune Monarchie de Juillet : occupation restreinte ou totale ? Si les Français prennent vite possession de quelques points du littoral, l'intérieur du pays leur échappe totalement et l'armée se heurte à de fortes oppositions. A l'Est, le bey Ahmed tient vigoureusement le beylik de Constantine au nom de la Sublime Porte jusqu'en 1837, tandis qu'à partir de 1832, à l'Ouest, s'impose peu à peu la figure de la résistance aux Roumis (chrétiens), l'émir Abd el-Kader.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 14 Juin 2012 - 11:53 par baltique

14 juin 1830 : Les Français débarquent en Algérie

Le lundi 14 juin 1830, les troupes françaises débarquent sur la plage de Sidi Ferruch, à 25 km d'Alger.

Le territoire de l'Algérie actuelle est alors sous la suzeraineté théorique du sultan d'Istamboul depuis trois siècles sous le nom de « Régence d'Alger ».

Dans les faits, l'intérieur du pays est livré à l'abandon, insoumis et réticent à l'islamisation. Le territoire compte environ trois millions d'habitants (contre 36 millions pour la France de la même époque).

C’est sous un prétexte futile que les Français débarquèrent à Alger en 1830 avant de coloniser le pays :

En 1798, la France et le Directoire faisaient du commerce avec la Régence d’Alger : il fallait du blé pour assurer les expéditions de Bonaparte en Egypte. Les familles juives d’Algérie prêtèrent de l’argent à la France sous couvert de la garantie du gouverneur turc de la ville.

En 1827 (soit bien après la chute de l’empire), le dey d'Alger donne un coup d'éventail au consul de France qui refuse de s'engager sur le remboursement d'un prêt.

Six navires de guerre français rapatrient illico le consul et les ressortissants français. Le président du ministère français, Villèle, demande réparation au dey pour l'offense faite à son consul mais n'obtient aucun semblant d'excuse.



En 1830, Charles X décide d'envoyer une expédition punitive à Alger :

Deux ans plus tard, en France, Charles X sentit sourdre une révolte des députés. Pour restaurer son image, il ne trouva rien de mieux que de promettre une expédition punitive en Algérie afin d’obtenir réparation de l’insulte faite par le dey d’Alger au consul de France.

L’expédition fut donc lancée, avec à sa tête le comte Louis de Bourmont, le ministre de la guerre.

La flotte appareille de Toulon le 25 mai 1830 avec 453 navires, 83 pièces de siège, 27.000 marins et 37.000 soldats.

Les troupes françaises débarquent le 14 juin sur la plage de Sidi Ferruch, presqu'île à 25 km d'Alger. La flotte bombarde les défenses de la ville et en particulier la citadelle de Fort-l'Empereur, ainsi nommée en souvenir de Charles Quint !

Le dey capitule 3 semaines plus tard, le 5 juillet, après plusieurs jours de difficiles combats contre les troupes turques.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 14 Juin 2012 - 11:59 par béret bleu

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum