Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Aujourd'hui à 21:22 par otosan

» Un armistice trop précoce ?
Aujourd'hui à 18:16 par bretivert

» Les BOUGIES saison 10
Aujourd'hui à 18:12 par anchorage

» éphéméride 13 Novembre
Hier à 22:25 par la Géline

» un 11 novembre
Hier à 21:54 par Invité

» recherche insigne du 1°RPIMa
Hier à 17:04 par Invité

» Témoignage de Christian BERNACHOT: Comment j'ai créé "La Prière de l'E.M.I.A."
Hier à 12:09 par LANG

» Chronique de la Guerre d'Algérie
Hier à 11:13 par Vent du sud

» éphéméride 11 Novembre
Sam 10 Nov 2018 - 22:22 par la Géline

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


15 août 1944 à 0h 30 les commandos de Ducournau

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

15082012

Message 

15 août 1944 à 0h 30 les commandos de Ducournau




15 août 1944 . 0h 30: heure H moins 7.

Le capitaine Ducournau et ses 35 commandos escaladent silencieusement les cent mètres d'à-pic du Cap NEGRE.

Là-haut les attendent trois canons de 155 et des lance-flammes automatiques.A quelques milles au large, les L.C.A., transportant leurs camarades du Groupe de Commandos d'Afrique, voguent vers la plage du Rayol Canadel.

La mission: établir une tête de pont qui permettra à l'armada alliée, sept heures plus tard, de débarquer en force sur les côtes de Provence. Dans l'esprit du commandement, les commados d'Afrique sont sacrifiés.

Et, pourtant dans 8 jours, les hommes du lieutenant-colonel BOUVET auront inscrit sur leur fanion les noms de Mauvannes et du fort de Coudon, formidables défenses interdisant l'approche de Toulon. Ces noms glorieux viendront s'ajouter à ceux de Pianosa et de l'Ile d'Elbe et précéderont ceux, non moins glorieux, de Belfort, des Vosges et de la Forêt-Noire. Troupe d'élite, mais aussi troupe d'exception, formée d'hommes dont la diversité d'origines et d'opinions n'entamera jamais, bien au contraire, l'unité au combat, ce combat qu'ils mènent durement, dans le prolongement d'un entrainement impitoyable et intensif.

Le rôle de cette unité: être en tête, toujours. Sa particularité: n'avoir jamais dépendu politiquement de personne à une époque où tous se réclamaient de tel ou de tel chef.

Histoire chronologique du Groupe Commandos d'Afrique

8 novembre 1942: Débarquement des Américains en Afrique du Nord.

12 décembre: Constitution du Corps Franc d'Afrique.

8 mai 1943: Première deb toutes les unités alliées, le Corps Franc d'Afrique pénètre dans Bizerte.

13 juillet: Note du général JUIN décidant la création d'un Groupe de Commandos sous l'autorité du général de MONSABERT.

21 juillet : Arrivés des premiers volontaires à Dupleix, à l'ouest d'Alger.

26 juillet : Dte de création officielle du Groupe de Commandos d'Afrique ( décision n° 1. 257 MG/1 signée le 11 aoùt par le général GIRAUD et rétroactivée au 26 juillet ). Le 1er bataillon de Corps Franc d'Afrique est dissous le même jour ( procès-verbal de Dissolution).

Juillet à septembre : Entrainement des commandos successivement à Noisy-les-Bains, Mercier-Lacombe, Lauriers-Roses.

Septembre : installation du Groupe à Staouéli. Entrainement intensif.

4 octobre : libération de la Corse.

Decembre : Présentation de son fanion au Groupe de Commandos d'Afrique sur la plage de SIDI-FERRUCH.

17 decembre : Visite du général Giraud à Staouéli.

29 decembre : Départ du Groupe pour la Corse à bord du Marigot et du Ville d'Ajaccio.

1944: 3 janvier : Arrivée à Ajaccio et installation, au cours des semaines suivantes, dans divers cantonnements: Bastia,Saint-Florent, Ponte-Leccia et au environs d'Ajaccio.

Fin janvier : Visite du général Giraud.

Nuit du 18 au 19 mars : Seconde expédition sur Pianosa: succès.

A suivre .....................
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

15 août 1944 à 0h 30 les commandos de Ducournau :: Commentaires

avatar

Message le Mer 15 Aoû 2012 - 21:26 par Invité

20 mars 1944 :Départ de Bastia d'une vedette MAS en vue d'une mission de destruction sur la côte italienne, Elle dispa raît mystérieusement avec le capitaine Roumy, le lieutenant Gerber, les adjudanst-chefs Stevens, Verdier et Seta appartenant tous au 3e Commando,

1er mai : Le Groupe fait mouvement sur Pisciatello.

11 mai : Revue du Groupe à Ajaccio par le général De Lattre de Tassigny.

23 mai : Nouvelle visite du général de Lattre au PC du Groupe.

28 mai : Mouvement sur Saint-André-d'Orcino, au Nord d'Ajaccio.

11 juin : Mouvement sur Porto-Vecchio par Sartène et Bonifacio.

12 juin : Installation dans l'area de Poto-Vecchio; le Groupe du sergent-chef du Bellocq cantonne dans l'aréa de Bastia.

15 juin :Embarquement sur les tranports à destination de l'Ile d'Elbe.

17 juin : 4 h 00 :Débarquement du gros des Commandos sur « Kodak Green » (Spaggia Di Fonza); seul le 3e Commando du capitaine Ribillard, moins la section Castelnau, débarque sur « Kodak Ambert » (La Foce) avec le 13e RTS, et y reste cloué pendant cinqheures. Le Groupe du Bellocq débarque face à l'observatoire.

7 heures : Prise du Monte Tombone par le capitaine Ducournau.

18 heures 00 :Prise du Monte San Martino.

19 juin : 11 heures 30 : Chute de la Citadelle de Porto Longone.

13 heures 00 : Les Commandos d'Afrique pénètrent dans la ville avec les Chocs et les Tabors.

17 heures 00 : Prise d'armes sur le quai de Porto Longone en présence de Diethelm, ministre de la guerre, et du général de Lattre.

20-30 juin : Occupation de l'île d'Elbe; cantonnement à Capoliveri.

30 juin : Retour en Corse, à Saint-Florent, à l'insu du général de Lattre.

2 juillet : Revue du Groupe à Bastia par le général de Gaulle.

3 juillet : Nouvel embarquement d'une partie du Groupe pour l'île d'Elbe.

10 juillet :Embarquement de l'unité pour Civita vecchia sur la côte italienne. Arrivée et cantonnement le 11 .

14 juillet : Cantonnement à Agropoli, dans le Golf de Salerne. Entrainement intensif jusqu'au 11 août.

17 juillet : Visite de Rome; audiance de Pie XII au Vatican.

11 août :Embarquement pour la Corse.

12 août : Arrivée à Propriano et installation dans les areas de départ.

13 août : 17 h 00 :Le lieutenant-colonel Bouvet dévoile à ses hommes la mission du Groupe: le débarquement en Provence et l'ouverture de la tête de pont.

14 août : 7 h 30 : Embarquement sur le Prince David, le Prince Albert et le Princess Béatrix.

15 août : 0 h 10 : Débarquement du chef de bataillon Rigaud et de l'enseigne de vaisseau Johnson sur la plage du Rayol.

0 h 30 : Débarquement au cap Nègre du capitaine Ducournau et de 35 hommes: le sous-lieutenant Jeannerot débarque à Aiguebelle et l'adjudant-chef Texier, premier tué français sur la face est du cap Nègre.

1 h 40 :Débarquement du Groupe de Commandos d'Afrique sur la plage du Canadel.

7 h 30 : Débarquement de l'ensemble des forces alliées en Provence.

A suivre ...............

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Aoû 2012 - 8:37 par Invité

16 août 1944 : Progression du Groupe le long de la côte, en festons, en direction du Lavandou.

17 août : 6 h 30 :Entrée au Lavandou.

18 août :Prise de la batterie de Mauvannes par deux sections du 1er Commando sous les ordres du capitaine Ducournau.

21 août :Prise du fort du Coudon par les 1er et 3e Commandos.

24 août : Entrée dans Toulon avec les autres unités

25 août : défilé du Groupe dans Toulon libéré. Les Commandos font mouvement sur le Lavandou, où ils restent jusqu'au 4 septembre, date de leur départ pour Marseille.

4 septembre au 6 octobre : Séjour à Marseille; arrivée des renforts de Staouéli. A partir du 4 septembre, constitution progressive du Groupe de Commandos de Provence( commandant de Courson) dans la région d'Aix-en-Provence .

6 -10 octobre : départ du Groupe de Commandos d'Afrique pour Salins-les-bains (jura),. Le Groupe d'Afrique cantonne à Salins même, le Groupe de Provence à Marnoz puis Authoison.

13 octobre :Mouvement vers la région de Feldrupt pour les opérations des Vosges.

13 octobre :départ de l'opération de Cornemont.

16 octobre 2h du matin : Le Groupe franchit la passerelle des Barranges.






La bataille des Vosges va commencée …...................

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Aoû 2012 - 9:14 par Lothy

Merci Gus pour ce récit d'une épopée que l'on oublie trop souvent....

Ton récit particulièrement bien détaillé, retrace les faits au jour le jour...

Je n'ai pas voulu couper le fil de tes posts.... Embarassed

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Aoû 2012 - 19:34 par Invité

Merci , j'ai posté ..a suivre pour garder le temps de tout mettre car j'ai écrit direct sur le forum, j'en ai un autre, mais je l'écrit sur open avant !! c'est plus facile !!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum