Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


un 09 novembre

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

08112011

Message 

un 09 novembre




Le 9 novembre 1938:
Joseph Goebbels prend prétexte de l'assassinat d'un diplomate, pour déclencher avec les sections d'assaut nazies ( SA) le pogrom de la « Nuit de Cristal » ou « NovemberPogrom »). Son principal objectif est d'accélérer l'exode des Juifs en vue d'un Reich sans Juifs.

Le 9 novembre 1970:
Charles de Gaulle meurt dans sa maison de La Boisserie, à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne)...

9 novembre 1989: Le Mur de Berlin
Le 9 novembre 1989, sous les caméras du monde entier, la jeunesse allemande se précipite à l'assaut du Mur de la honte.

_________________
Il ne faut pas pleurer pour ce qui n'est plus, mais être heureux pour ce qui a été.
avatar
AMARANTE

Messages : 906
Points : 32292
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

un 09 novembre :: Commentaires

avatar

Message le Mar 8 Nov 2011 - 1:01 par Lothy

Quelle journée !....

Des événements qui au demeurant semblent ne rien avoir en commun et qui pourtant sont étroitement liés.....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 8 Nov 2011 - 1:50 par orange7106

Bonsoir,

Le 13 novembre 1970 nous étions 4 jeunes amis dont mon frère Philippe à l’enterrement du général de Gaulle. Nous étions nombreux à Colombey-les Deux-Eglises L’émotion était intense ici, en France et dans le monde. Nous étions sur les toits des maisons face à la Boisserie. Le portail s’est ouvert et le cercueil du général est apparu recouvert du drapeau tricolore, il était placé sur une auto-mitrailleuse et nous l’avons vu passer devant nous et traverser le village. Une foule recueillie avait envahi les rues.
Il a été porté dans l’église puis au cimetière par des jeunes gens du village.
Les trois armées, de terre, de mer et de l’air étaient représentées par des élèves de Saint-Cyr, de l’Ecole navale et de l’Ecole de l’air. On n’entendait que le bruissement du cuir de leurs souliers. Nous l’avons accompagné nombreux jusqu’à sa dernière demeure.
A Paris, une messe solennelle a été dite à Notre-Dame, en présence du président de la République, de tous les membres du gouvernement et de plus de quatre-vingts souverains et chefs d’Etat étrangers, au nombre desquels se trouvaient Messieurs Nixon et Kossyguine.
Dans la soirée, une foule immense et silencieuse est montée vers l’Arc de Triomphe par les Champs-Elysées pour rendre un dernier hommage au général de Gaulle.
Jacques Faizant a dessiné une image qui dit tout – Marianne en pleurs appuyée sur un chêne couché « il tomberait d’un coup… comme l’un des grands arbres »
André Frossard a écrit « Il nous aura sauvés un jour du déshonneur… Il nous aura sauvés de la dictature et de la guerre civile…. Il aura réconcilié la France avec l’image d’elle-même….
Et pour reprendre une fois encore l’inoubliable mot du soulier de satin, la seule récompense qu’il méritât et qui fût digne de lui : l’ingratitude. Il est parti avec ce viatique, précédé de peu par Edmond Michelet, son vieux compagnon, et il n’y aura pas de fin aux Mémoires ; mais cette mémoire n’aura pas de fin en nos livres.

Amitiés
Bonne nuit à tous et gardez vous bien
Jacques

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 8 Nov 2011 - 1:58 par Lothy

Je n'étais pas à Colombey, j'étais devant N.D de Paris, car pas question d'y pénétrer, la cathédrale était juste assez grande pour contenir tous les chefs d'Etats, Souverains et autres représentants des corps constitués...

Ce fut un jour mémorable, certes, il restera à jamais gravé dans ma mémoire, même si d'autres tout aussi importants et émouvants ont suivi, les obsèques de notre Grand Bruno en premier lieu.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 8 Nov 2011 - 2:12 par orange7106

C'est vrai un grand homme que nous aurions suivi très loin.

le 13 novembre 1970 j'avais 20 ans et nous avons tous ressenti , nous "la piétaille" qu'il nous avait convié à son enterrement et que les grands du monde avait été cantonnés à Notre Dame. Joli croc en jambe s'il en fallait !

Amitiés
Jacques

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 8 Nov 2011 - 7:53 par Invité

Hello everybody,

J'étais trop jeune pour me rappeler du décès du "Grand Charles". Les seules connaissances que j'ai de ces qq. jours sont livresques et/ou télévisés....
Par contre, je me souviens très bien de la chute du Mur de Berlin et de l'effondrement du Bloc Communiste qui a suivi. En qq. années, ce que nous pensions inébranlable s'est effondré comme un château de cartes.
Je ne sais pas si vous pensez la même chose, mais j'ai l'impression que la course du monde s'est accélérée depuis cette époque...
Cdlt

Mac

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 8 Nov 2011 - 10:27 par Lothy

A cette époque, Jacques, les volontés d'un défunt étaient chose sacrée....

Il n'en est plus de même aujourd'hui.... J'aurais préféré être à Colombey, où je me suis rendue quelques semaines plus tard, mais vivant et travaillant dans Paris, il était plus facile pour moi, comme pour des milliers de gens, de me rendre à Notre Dame.

Pour répondre à Mac, il est certain que la chute du Mur de la Honte a entamé un processus irréversible dont les effets se feront ressentir encore longtemps.... Elle démontre aussi que les "Régimes" les plus solides en apparence, ont aussi une faille, il faut parfois du temps pour la trouver... Mais un jour.....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Nov 2011 - 8:34 par yuguy

Je ne peux souscrire aux propos élogieux qu'a formulés Orange7106 sur de Gaulle, et ceci pour deux raisons 1ere, il n'a jamais été promus général ; il a été nommé o ce grade à titre provisoire et il a perdu ce titre lorsqu'il a été condamné :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; 2eme, je suis en total accord avec les propos de Alain Duhamel selon lequel de Gaulle est le plus grand traître du 20° siècle pour sa trahison envers les Français d'Algérie :[url][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [/url]

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Nov 2011 - 9:13 par guépard

oui, il y a du vrai dans ce que dit Yuguy !
il y a deux de GAULLE, celui de la 2eme Guerre mondiale, et celui de la guerre d'Algérie.
nous ne reviendrons pas sur 39/45 !

mais en ce qui concerne la guerre d'Algérie que dois t-on retenir ?

Le «JE VOUS AI COMPRIS » du général de Gaulle lancé aux Français d’Algérie le 13 mai 1958, laissant croire sciemment que l’Algérie resterait quoi qu’il arrive française ?
Le double jeu du pouvoir politique qui, pendant qu’il continuait à envoyer les militaires au combat, négociait en coulisse avec le FLN l’abandon de l’Algérie française ?
Le désarmement et l’abandon de milliers de harkis qui pour beaucoup furent abominablement torturés et assassinés sous les yeux bienveillants de la France ?
La valise ou le cercueil pour des milliers de français d’Algérie qui, pour ceux qui avaient choisi la valise, furent parqués dans des camps indignes en France et ce durant de très nombreuses années ?
De très nombreux cadres militaires rayés des effectifs dans le meilleur des cas et dans le pire, emprisonnés et parfois exécutés ?

plus tard le général expliquera que l'on s'était mépris sur ses intentions, qu'il n'avait rien promis rien signé.........

mais alors que voulait dire ce "je vous ai compris" lancé d'un balcon du GG à l'intention de milliers de personnes qui n'étaient là que pour défendre l'Algérie Française.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Nov 2011 - 10:59 par Invité

Hello everybody,

Comme tous les "Grands Hommes" De Gaulle est un personnage plus complexe qu'il n'y paraît.
Sauveur de la France pd la Seconde Guerre Mondiale, qualifié du titre de "plus illustre des Français" par Coty qd il est rappelé aux affaires en 1958, il est celui qui a assuré la stabilité à nos institutions (rappelons-nous que pd la IVème République, le seul moment où un gouvernement pouvait travailler dans la sérénité était celui où il gérait les affaires courantes en attendant la nomination d'un autre gouvernement.
Effectivement, sa gestion de la crise algérienne est plus sujette à caution, mais avait-il le choix ? La « rénovation » et la « fraternité » dont a parlé De Gaulle sont des concepts passe-partout qui autorisent une foule d’interprétations : il laisse croire aux partisans de l'Algérie française qu'il adhère à leur programme d'intégration de l'Algérie à la France : mais en même temps, il considère les Musulmans comme des « Français à part entière » et il annonce l'instauration immédiate d'« un seul et même collège » électoral, ce que les partisans de l'Algérie française avaient jusqu'alors toujours refusé ce qui signifie que le vote de chacun des 9 millions de Musulmans aura désormais le même poids que le vote de chacun des Français d'Algérie qui ne sont qu'un million.
Je pense que De Gaulle était conscient que l'indépendance de l'Algérie était inéluctable et ce ci même avant son retour au pouvoir.
Près de 50 ans après la fin de la guerre d'Algérie et l'indépendance du pays, force est de constater que les blessures sont encore bien vives. La gestion de la questions harki est une sinistre preuve...
Cdlt

Mac

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 12 Nov 2011 - 7:48 par yuguy

Ce "personnage" est un mystificateur, un ego-centriste qui s'est rendu coupable des pires crimes contre l'humanité en étant complice de massacres et d'enlèvements qu'il aurait pu éviter,de dizaines de milliers de Français, Pieds noirs et Harkis. Si l'Algérie d'alors devait inévitablement accéder à l'indépendance et si "cet imposteur" l'avait déclaré dès 1958, l'Algérie ne se serait pas transformée en hécatombe, et de mars 1962 à juillet de la même année de très nombreuses vies auraient été épargnée. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; et le plus désolant est que les successeurs de ce grand charles suivent la même trajectoire d'est à dire par des promesses fallacieuses garder le pouvoir coûte que coûte.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 17 Nov 2011 - 0:13 par orange7106

Le Chef doit prendre des décisions qui ne sont pas toujours comprises de ses hommes. Il est seul dans son choix et n’est pas là pour être aimé mais pour agir.

J’ai réécouté récemment le discours de Phnom Penh ou tout est dit. Relire le fil de l’épée ou la France et son armée ferait du bien à beaucoup de nos cadres actuels !

Extrait : « grandir sa force à la mesure de ses desseins. Ne pas attendre du HAZARD ou des FORMULES ce qu’on néglige de préparer, proportionner l’ENJEU et les MOYENS. L’action des peuples comme celle des individus est soumise à ces froides règles.
Inexorables, elles ne se laissent fléchir ni par les plus belles causes ni par les principes les plus généreux.
Mais pourquoi faut-il qu’on ne les voit bien qu’à travers les larmes des vaincus. »
(Charles de gaulle la France et son Armée)

Et « La démocratie s’arrête là ou commence l’intérêt de l’Etat. » (Charles Pasqua)

Bien à vous tous gardez vous bien
Jacques

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 17 Nov 2011 - 0:39 par Lothy

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le Chef doit prendre des décisions qui ne sont pas toujours comprises de ses hommes. Il est seul dans son choix et n’est pas là pour être aimé mais pour agir.

Tout est dit dans cette phrase ! Seul problème, c'est une notion que nous, français, avons beaucoup de mal à admettre, peut-être moins chez les militaires, pour qui les ordres doivent être exécutés, en principe, sans discussion....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 17 Nov 2011 - 9:11 par yuguy

C'est bien beau toutes vos théories livresques sur votre idole, mais dépourvues de réalité ; je ne reconnais qu'une seule chose, de Gaulle était le roi des "enfumeurs" et des formules pompeuses et grandiloquentes. Il aurait dû suivre l'un des axes qui doivent régir l'action des Pouvoirs Publics formulés par Emile Zola " La vérité et la justice sont souveraines car elles seules assurent la grandeur des Nations". On a pu voir où ont conduit les actes politiques de ce soit-disant "grand visionnaire" qui se sont traduits par des effets inverses de ceux qu'il annonçait : à l'heure où nous parlons, Colombey les 2 Eglises n'est pas loin de changer de nom en Colombey les 2 mosquées. Comme Joseph Hattab Pacha (dernier maire de la Casba d'Alger), j'accuse de Gaulle de tous les maux dont il est responsable.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 17 Nov 2011 - 23:56 par UT

Bonsoir,
A la lecture du début de ce sujet, je croyais avoir atterri sur un site para gaulliste affraid
Des voix se sont quand même élevés comme le dernier post de yuguy.
Comment peux-t-on dans un forum para laisser la parole a une telle tonalité gaulliste?
Il n'y personne pour modérer ou supprimer un tel sujet qui a encore de nombreuses plaies à vif chez nos camarades.
Les parachutistes ne doivent pas oublier les sévices que DG et son ministre des armées nous ont infligés(tenue cam, béret rouge, casquette Bigeard...), surtout à nos officiers qui ont payé cher le "respect de la parole donnée" se fichant de leurs prochaine étoiles ou barrettes et défilèrent pendant des années devant les Tribunaux Militaires d'exception où pleuvèrent des condamnations à mort et réclusions criminelles à perpétuité.(en milliers!)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 18 Nov 2011 - 8:38 par yuguy

Lorsque l'Histoire jugera cet auteur de crimes contre l'Humanit, le masque tombera. Déjà un coin du voile est levé car Jacques Jordi a eu accès à une partie des archives nationales avec laquelle il a publié un livre : Un silence d'Etat-Les disparus civils européens de la guerre d'Algérie. C'est une véritable honte que l'on éprouve en ayant connaissance du comportement de dG aussi bien à l'égard des civils mais aussi des militaires qu'il a abandonnés aux mains du FLN alors qu'il pouvait les sauver. Mais le plus criminel de ses actes et l'abandon de nos frères d'arme, les Harkis dont 150 000 (cent cinquante mille)ont été massacré avec leurs familles sous les yeux de l'armée française restée l'arme aux pieds sur ordre de son Haut commandement (civil et militaire). Voici l'aveu de qu'en fazit Pierre Messmer Ministre de la défense nationale à l'époque des faits : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 18 Nov 2011 - 10:05 par AMARANTE

Peut-on être militaire, parachutiste de surcroit et soutenir de GAULLE ?

pour répondre à UT , ce forum est un endroit de discussion libre ou chacun peut poster ses arguments, ses idées dans le respect de l'autre.
il n'était pas question pour l'équipe du forum de supprimer un sujet qui justement peut, par le dialogue, faire comprendre aux indécis et au pro de Gaulle, que le général n'est pas le grand homme que l'on a bien voulu nous présenter.
SUPPRIMER aurait eu l'effet inverse.
j'ai personnellement beaucoup de rancœur envers de Gaulle pour ce qu'il a laissé faire aux harkis, mais aussi sur son comportement envers les militaires.

avec en point d'orgue :

Le double jeu de de Gaulle qui, pendant qu’il
continuait à envoyer les militaires au
combat, négociait en coulisse avec le FLN l’abandon de l’Algérie française .

Le désarmement et l’abandon de milliers de harkis qui pour
beaucoup furent abominablement torturés et assassinés sous les yeux
bienveillants de la France .

La valise ou le cercueil pour des milliers de français
d’Algérie qui, pour ceux qui avaient choisi la valise, furent parqués dans des
camps indignes en France et ce durant de très nombreuses années .

De très nombreux cadres militaires ( l'élite ) rayés des effectifs dans
le meilleur des cas et dans le pire, emprisonnés et parfois exécutés ?

et j'en passe, notamment sur les manœuvres qui l'ont reconduit au pouvoir, le putsch des généraux en faisant bien sûr parti.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 18 Nov 2011 - 10:23 par AMARANTE

1962 - 2012

Qu’allons-nous fêter à l’occasion du 50° anniversaire de l’abandon de l’ALGERIE FRANCAISE ????


Débutée avec un objectif clairement affiché : le maintien de l’Algérie Française, cette guerre va petit à petit basculer dans un climat d'ambigüité politique machiavélique pour finalement aboutir à la trahison, au déshonneur..

Qu’allons-nous donc fêter ??? -
Solennellement lancé à l’adresse des Français d' Algérie depuis le balcon du Gouvernement Général à ALGER le "Je vous ai compris !! " du Président de la République laissant entendre que l’Algérie resterait Française ?


- Le double jeu consistant à poursuivre les combats cependant que le gouvernement de la V° République négociait en coulisse avec le FLN ?

- Le retrait progressif de l’Armée Française un an avant la fin des combats ?

- La"valise ou le cercueil "pour ceux que l'on nommait les "pieds noirs" et qui après avoir subi la sanglante répression conjuguée du FLN et des Forces de l’Ordre furent accueillis dans des conditions
souvent scandaleuses en Métropole ?


-Le désarmement et l’abandon de milliers de harkis dont beaucoup furent abominablement torturés puis assassinés dans l'indifférence quand ce ne fut pas la complicité des autorités Françaises ?

-Une véritable chasse aux sorcières digne de l'inquisition qui se traduisit par l’épuration d'une partie des cadres de l’Armée Française parmi ceux qui avaient choisi de ne pas renier la parole donnée ?

Quel sera le but de cette célébration ???

-Inciter des milliers d’émigrés maghrébins en mal d'intégration à parcourir nos cités en hurlant et brandissant en signe de victoire le drapeau Algérien ?

- Veut-on encore inciter les Français à la repentance et l’auto flagellation en mettant une fois de plus en accusation l'Armée Française ?

-Faudra t il dérouler le tapis rouge devant les autorités Algériennes membres du FLN qui ne cessent d'insulter la France tout en quémandant sans relâche toujours plus de témoignages de réparation injustifiés ?

-Va t on, comme cela a été hélas évoqué faire défiler en vainqueur, l’armée du FLN sur les Champs Elysées le 14 juillet 2012 ?
Les parachutistes ont payé un très lourd tribut à la mise en œuvre de la politique de la France sur le théâtre algérien. Ils n'ont pas l'intention d’être à nouveau trahis en cautionnant des célébrations qui sous entendraient aussi peu que ce soit une défaite face au FLN, eux qui ont toujours été victorieux sur le terrain.

Constatant l'incertitude qui règne actuellement sur le contenu exact et les modalités de ce 50° anniversaire nous ne prendrons le risque de cautionner ce qui risque fort de se traduire par la reconnaissance inique d'une victoire du FLN sur la FRANCE.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 18 Nov 2011 - 14:30 par yuguy

50° anniversaire de l'abandon de l'Algérie française :Qu'allons-nous fêter? A mon sens un immense gâchis généré par un paranoïa orgueilleux, égocentriste dont les turpitudes sont la cause de la disparition (massacres, enlèvements)de centaines de milliers de victimes innocentes.Lorsque l'on retrace le déroulement de la guerre d'Algérie, on est frappé par le nombre d'occasions de paix offertes à DG et l'on se pose alors la question: Pour quelle raison a-t-il refusé de conclure une paix dans la paix et a-t-il préféré machiavéliquement la paix dans la guerre ce qui a eu pour effets d'alourdir le poids des victimes de part et d'autre, civiles et militaires? voici un lien d'une conférence du Lt.Cl. Armand Bénésis de Rotrou sur ce thème :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .Le 1er novembre 2011, ce n'est pas au Mont Valérien ni à Colombey les 2 églises que je me suis rendu mais à la stèle des fusillés à Marignane en hommage à mes frères d'arme, Lt.Deguedre, Colonnel Bastian Thiry, Sergent Dovecard et Piegt, tous quatre exécutés. Voici la fin que DG a réservée au Lt.Degueldre :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 18 Nov 2011 - 15:03 par yuguy

Et l'on peut rajouter à charge, que les successeurs de DG n'ont pas mieux réagi lorsqu'ils ont été au pouvoir. Alors que l'on assiste aux efforts que font d'autres nations, les U.S.A. en particulier pour récupérer leurs ressortissants détenus ou leurs dépouilles en pays étrangers, Vietnam entre autres, on est frappé par l'apathie paralysant nos pouvoirs publics pour libérer nos nationaux surtout ceux qui ont disparu au cours de la guerre d'Algérie. En voici un exemple : le 26 janvier 1971 soit neuf ans après l'indépendance, Boumediene alors président de l'Algérie après Ben Bella, a proposé à la France présidée alors par Popidou, des négociations pour libérer les "nombreux otages Français "encore détenus en Algérie. Cette proposition n'a provoqué aucune réaction de la F rance et nos malheureux compatriotes, civils et militaires, sont restés esclaves soit dans les mines de fer pour les hommes soit dans les "bordels" du FLN pour les femmes ; voici cette proposition de négiciation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum