Louis Delamarre était notre Ambassadeur....

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

05102012

Message 

Louis Delamarre était notre Ambassadeur....




il y a 31 ans déjà, qui s'en souvient ?

Beyrouth, 4 Septembre 1981

Ce vendredi - là, il est un peu plus de 13 heures, la Peugeot 604 de l’ambassadeur de France, Louis Delamare, vient de quitter la villa des Pins où sont installés les bureaux de l’ambassade dans le quartier Ouest de la capitale libanaise. La voiture arrive à l’entrée de l’avenue Fouad Premier, elle franchit un premier barrage de l’armée syrienne et le passager note que les troupes régulières ont été doublées par des miliciens des Brigades de défense du colonel Rifaat Assad, le frère du président syrien.

Il n’y a plus que quelques centaines de mètres à parcourir avant d’atteindre la résidence. Soudain une BMW coince la Peugeot et deux hommes se précipitent en brandissant des pistolets-mitrailleurs. Le chauffeur libanais, un remplaçant occasionnel du nom de Zarzour, cale le moteur et s’aplatit derrière son volant. Louis Delamare a compris, depuis plusieurs jours il sait qu’il est menacé et les palestiniens de l’OLP l’ont fait prévenir d’un complot destiné à l’enlever.

Les services syriens souhaiteraient le faire parler de ses relations avec les divers clans Libanais et surtout de la récente rencontre entre le président Arafat et Claude Cheysson, qu’il a lui-même organisée et qui a été peu appréciée par le président Assad. L’ambassadeur prend sa décision, il ne tombera pas vivant entre les mains des services syriens. Il bloque les portières, dehors les agresseurs s’énervent et tentent de forcer les serrures. A quelques mètres, les hommes du barrage syrien, composé en majorité de miliciens des Brigades de défense, assistent imperturbablement à l’opération. Un officier de l’armée régulière tente d’intervenir mais il est repoussé sans ménagement par les miliciens de Rifaat Assad.

Devant la voiture, les terroristes ont renoncé à ouvrir les portières et ils déclenchent le tir par rafale avant de s’enfuir. Le barrage syrien s’ouvre comme par enchantement devant la BMW qui regagne le siège du mouvement Amal dans le quartier chiite de Beyrouth. Le chef des tueurs descend, il s’appelle Abdel Wahab Hussein, il rend compte à ses chefs, le capitaine syrien des forces spéciales Mohamed Yacine et un Iranien du nom de Sade’ Moussawi, membre lui-même des forces spéciales syriennes et l’un des principaux coordinateurs de toutes les actions terroristes syro-Iraniennes avec le Syrien Mohammed Ahmed Haydari.

Sur les lieux de l’attentat, l’ambassadeur de France a reçu une dizaine de balles à bout portant. Transporté en hâte à l’hôpital Barbir, il décède quelques heures après sans avoir repris connaissance. Huit jours plus tard, le président Yasser Arafat accuse ouvertement les services syriens d’avoir perpétré l’attentat et il fait transmettre un dossier aux autorités françaises.
avatar
EAGLE

Messages : 235
Points : 25796
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Louis Delamarre était notre Ambassadeur.... :: Commentaires

avatar

Message le Ven 5 Oct 2012 - 19:53 par RHP12

oui, on a un peu oublié cet assassinat pour ne retenir du Liban que l’attentat du Drakkar.
le Liban est une longue litanie de conflits et de malheurs !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 20 Oct 2015 - 7:35 par BriseLance13

Oui, effectivement , qui s'en souvient ? Ou pour d'autres , qui ne le savait pas ?

Et on est déjà dans le problème syrien. Et c'était en 1981, je n'étais même pas né.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 20 Oct 2015 - 10:38 par Invité


Louis Delamarre - photo non datée

Entre ceux qui n'étaient pas nés, ceux qui ont oublié, et ceux qui voudraient se souvenir de tout.....

Les guerres successives du Proche et Moyen-Orient cumulent une quantité impressionnante de victimes françaises et étrangères, sans parler des populations et personnalités locales....

L'ambassadeur de France, Louis Delamarre assassiné depuis 34 ans, maintenant, n'est pas "oublié"... Nous sommes là pour le rappeler.... Pas plus que les 58 jeunes Paras du Drakkar et ceux de leurs camarades qui sont rentrés, meurtris parfois dans leur chair, mais à jamais marqués dans leur coeur....

Rappelons que Louis Delamarre était né le 12 novembre 1921 à Trouville/Mer (Calvados)
Diplomate de formation, il est nommé ambassadeur au Liban le 20 août 1979, en remplacement d’Hubert Argod. Il avait occupé le poste de directeur du bureau de presse du Quai d’Orsay de 1975 à 1979. Il était marié et père de quatre enfants.

l est enterré à Tourgéville2, commune du Calvados non loin de Trouville. Son épouse Françoise est décédée en 2005.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum