Hommage à VAUCLUSE ...

Aller en bas

30102012

Message 

Confiance réciproque et absolue




Cerbère merci pour ce post.

Il me semble avoir entendu qu'il existait une confiance commune et indéfectible entre les paras qui étaient largués et les aviateurs qui effectuaient ces missions de largage.
Mais aussi entre les équipages qui se posaient sur des terrains sommaires "assurés fiables" pour ces avions et ces hélicos par des paras opérationnels qui les accueillaient afin de récupérer personnels et matériels sensibles dans des zones souvent inhospitalières, si ce n'est plus. Vous avez entendu parler des ces posés d'assaut de nuit 3 balise ! Smile

Un anglais a commis un ouvrage à ce sujet sur la guerre 39/45, Hugh Vérity dans "nous atterrissions de nuit".
Il a été réédité. D'autres parutions récentes viennent de sortir. Cherchez car je ne suis pas mandaté pour faire de la pub ! Smile Smile
Voir aussi la saga de la 7ème compagnie, celle au clair de lune. Cependant ça se termine mal pour l'aviateur. Crying or Very sad

Sinon, je reviens sur les 80 heures de vol en 10 jours ! Chapeau bas !

Mon record à mon époque a été de 110 heures en 1 mois mais il y a eu mieux parmi mes compagnons mécaniciens navigants dans ces années 75/84 ! Notamment un célibataire qui s'est retiré en région toulousaine ! S'il lit ce post, je le salue bien, cher ami Paulo ! ;o))) Je pense que tu as du approcher ces 80 h en 10 jours avec plusieurs pilotes de Transall et surtout pour la bonne cause .

Bonne soirée à tous

Arcim


_________________

avatar
Arcimboldo_56

Messages : 626
Points : 25974
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Hommage à VAUCLUSE ... :: Commentaires

avatar

Message le Mer 31 Oct 2012 - 0:19 par Lothy

Ces merveilleux fous volants..... non pas dans leurs drôles de machines, car l'aviation avait évolué tout de même !...

Pauvre femme, non para, j'ai toujours pensé à la lecture des différents ouvrages ou devant les documentaires regardés avec attention, qu'il ne pouvait y avoir qu'une parfaite entente entre les Paras, et ceux qui avaient la haute, et dangereuse mission de les amener sur les lieux de largage.... L'Histoire foisonne d'épisodes particulièrement difficiles, périlleux !...

Je constate avec ce sujet que j'avais vu juste !....

Merci à Cerbère ainsi qu'à "l'aviateux..." Wink

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum