Un cadeau de Henri Mauchamp : le 1er stick du 1er 6

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

29062013

Message 

Un cadeau de Henri Mauchamp : le 1er stick du 1er 6





De la gauche vers la droite (numérotez-vous) et de haut en bas :
Sgt Lemouellic, Lt Lecam, S/c Luciani, Cl Dupille, 2e cl Vaché, 2e cl Fong, 1e cl Mauchamp, 2e cl Millet, Cl Labadi, 2e cl Cuvinot, S/c SAS Bernard
2e cl Lambert, 2e cl Zareski, 2e cl Lemoine, 2e cl Leclecq, X, X, 2e cl Gergaud.


Henri salue tous les anciens et transmet ses amitiés.
Merci, Henri, pour la photo.



(crédit photo : (c) 2013 Didier Trarieux-Lumière)

Henri, parachutiste, infirmier et photographe, précurseur des Corcuff et des Flament dès 1948, fut le seul "reporter" à produire des photos en couleurs de Diên Biên Phu, grâce à un film de diapositives qu'il avait à ce moment-là dans son appareil (toutes ses archives photo et vidéo ont été transmises à l'ECPAD).

 
(crédit photo : Henri Mauchamp)


Dernière édition par Kaki92mobile le Mar 21 Fév 2017 - 9:29, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Un cadeau de Henri Mauchamp : le 1er stick du 1er 6 :: Commentaires

avatar

Message le Mar 21 Fév 2017 - 9:28 par Invité

Brève biographie de Henri :

Henri Mauchamp est né en 1924. Après avoir servi la France dans le maquis pendant la Seconde Guerre Mondiale, il s’engage dans les parachutistes au sein du 6e bataillon colonial de commandos parachutistes du commandant Vernières, le « 1er 6 » et devient infirmier militaire.

Après un premier séjour en Indochine de 1948 à 1950, il y retourne toujours en tant qu’infirmier, mais muni de son équipement photo et de « ses deux caméras », rivalisant ainsi - de façon officieuse - avec les Schoendoerffer, les Corcuff et les Flament. Henri Mauchamp est le seul a avoir réalisé des photos d’Indochine en couleurs, car il avait emporté avec lui une pellicule de diapositives dont les tirages feront le tour du monde.

« Je faisais des photos, oui, mais en tant qu’infirmier en chef de mon unité, je taillais aussi dans la viande quand il le fallait parce qu’il n’y avait qu’un seul chirurgien et il n’était pas toujours là où on avait besoin de lui... »

Après la chute de Diên Biên Phu, à laquelle il ne participa pas car à l’hôpital de Hanoï pour raisons de santé, il rentre en France, à la demi-brigade de Bayonne, puis repart en Algérie et rejoint le 2e RPIMa commandé par le successeur du colonel Château-Jobert, le colonel Le Mire, un autre passionné de photographie, avec lequel il établira une solide amitié, aliant ses compétences médicales et photographiques à un réel talent de chef cuisinier. Puis ce fut Madagascar et bien d’autres affectations extraordinaire, qu'il raconte avec une précision et un humour délicieux.

Henri Mauchamp habite au Pays basque, à Saint-Pee-sur-Nivelle, et la porte de sa maison du 18e siècle est grande ouverte à tous ceux qui souhaiteraient l’écouter encore.

Ci-dessous lien vers le fichier .img de l'interview de Henri, pour ceux que cela peut intéresser.
Fichier à graver sur un CD avec un utilitaire gratuit comme Free DVD Burner.

http://www.didiermorandi.fr/LumiereBro/Henri_Mauchamp.img

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 21 Fév 2017 - 10:28 par Lothy

Merci Didier ! Merci à cet Ancien d'avoir répondu à ton appel et ainsi de partager ses souvenirs....

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum