Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


un 20 juillet

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

20072013

Message 

un 20 juillet




20 juillet 1944 : Attentat contre Hitler

Le 20 juillet 1944, Hitler échappe à la bombe qui devait le tuer, au Grand Quartier Général de Rastenburg, en Prusse orientale, dans son repaire dit la Tanière du Loup (« Wolfsschanze »).

L'attentat , baptisé « Opération Walkyrie », a été préparé par des militaires sous la direction du comte Claus von Stauffenberg, avec l'assentiment du maréchal Erwin Rommel. Les conjurés passent devant le Tribunal du Peuple, présidé par le redoutable Roland Freisler, et sont pendus...
avatar
calbuco
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

un 20 juillet :: Commentaires

avatar

Message le Sam 20 Juil 2013 - 8:44 par Lothy

Le maréchal Rommel, sérieusement blessé en Normandie, trois jours plus tôt, et convalescent lors de l'attentat contre Hitler, se "suicidera" le 14 octobre 1944.... Prix à payer pour protéger sa famille et préserver son honneur.

Hitler lui offrira des funérailles nationales.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 20 Juil 2013 - 22:44 par Charbonnier

1944
L'attentat du 20 juillet


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Claus Schenk von Stauffenberg



Le 20 juillet 1944, à la Wolfsschanze, Hitler est blessé dans un attentat lors d'une tentative de coup d'État d'officiers organisé par Claus Schenk von Stauffenberg, qui est durement réprimé. Une bombe explose dans le quartier général de Rastenburg, tuant quatre membres de l’état-major et en blessant sept autres grièvement. Le porte-documents dans lequel avait été dissimulé l’engin ayant été déplacé, le führer évite la mort et ne subit que de légères blessures.
 Compromis, les maréchaux Erwin Rommel et Günther von Kluge sont obligés de se suicider, tandis que l'ancien chef de l'Abwehr (services secrets), l'amiral Wilhelm Canaris, est envoyé dans un camp de concentration.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Herman Goering vient voir Hitler aussitôt après l'attentat

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum