Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


Cela c'est passé le 12 octobre 1957 en Algérie

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

12102013

Message 

Cela c'est passé le 12 octobre 1957 en Algérie




Du 6 au 18 octobre 1957 , le 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux du Colonel BIGEARD est engagé dans une opération bref mais farouche et dure.

 Cette opération dans la zône de MILIANA, petite ville montagneuse du Durdjura, ou les fellaghas sont maître du secteur pourtant tenu par un millier d'hommes de troupe,  sont arrivés à tenir en échec toute la ville, et rançonnent les gens et véhicules sortant ou rentrant de la ville, puis disparaissent mystérieusement?

Bigeard appelait à la rescousse, nous sommes impliqués dans la recherche de cette bande introuvable, mais la la fouille du secteur 24 sur 24 dévoile des anomalies, des suspects sont arrêtés et quelques uns parlent, mais nous dirige dans une série de fausses  pistes, nous avons un accrochage dans la forêt toute proche, cinq fells abattus mais pas de bande au sens propre du terme!

 Le 12 octobre, un témoignage important, nous signal des gus cachés sous la ville dans des grottes, invisibles à l'oeil nu ! cachées par une végétation luxuriante véritable jungle, formée de liannes et de fougères géante, dans un ravin profond ou vient ce jeter un petit cours d'eau et les égouts de la ville.

Alerté; le régiment encercle la zône à traiter et bloque toutes les issus possibles de défilement des fells, le premier groupe de la 2ème compagnie du capitaine Florès pénètre dans cette immense grotte cachée sous la cascade tombant d'une vingtaine de mètres de haut, et en passant derrière ils aperçoivent l'entrée de cette immense trou sous la ville, mais le premier para qui pointe son nez est abattu par une salve d'un feu nourri provenant de l'intérieur.

 Comme dit le capitaine Florès "il faudra les sortir à la petite cuillère" mais quel hécatombe côté paras !

 Ce 12 octobre, dans une terrible bagarre au corps à corps dans le noir le plus complet, pour 14 rebelles morts, déchiquetés par les grenades ou les longues rafales de MAT49 ou tués face à face et même au couteau,  7 paras trouveront la mort dans des conditions pénibles et 14 autres blessés plus où moins grièvement sera le bilan de cette triste journée.

Les corps des fells exposés sur la place publique de la ville, tout les habitants défileront devant leurs cadavres autour de la fontaine de la place! j'ai assisté de loin à l'empoignade, étant chef de pièce FM, je ne pouvait prétendre à l'assaut.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Cela c'est passé le 12 octobre 1957 en Algérie :: Commentaires

avatar

Message le Sam 12 Oct 2013 - 12:18 par Invité


l'entrée de la grotte ou l'on aperçoit des plantes blanchatres par le manque de lumière

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 12 Oct 2013 - 12:20 par GARD

Merci pour ce témoignage...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 12 Oct 2013 - 12:24 par Invité


avançée des plus périlleuse, d'autres grottes plus petites font autant de traquenard pour le para qui avance à tatons dans ce labyrinte de la mort!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 12 Oct 2013 - 13:19 par Lothy

Pauvre "3".... Malgré tout cela, le peu de mobilisation pour lui venir en aide continue !...

Mais il est vrai que le Ministre de la Défense a démenti le risque de dissolution !.... Twisted Evil 

Jusqu'à la prochaine fois..... Suspect 

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum