C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par LANG le Lun 25 Juin 2018 - 17:20


LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 276
Date d'inscription : 21/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 28 Juin 2018 - 1:24

Merci Lang pour ce lien que je vais lire avec attention.....


 Journal du 1er groupe

28 juin 1918 " A la suite d'un tir sur le Camp Payron, des représailles sont faites sur le Camp de Langenrüntz
                     (qui, d'après les prisonniers faits la veille, renferme des réserves). 40 coups par Bie.
                     L'ennemi répond sur le Camp Payron. Un nouveau tir de 60 coups par Bie est exécuté, à la
                     suite duquel l'ennemi riposte sur le Camp Boussat."
29 juin 1918 " Même situation."
30 juin 1918 " Même situation."


    Journal de la 7e batterie (3e groupe)


29 juin 1918 " Coup de main ennemi sur l'Hartmannswillerkopf, précédé d'un bombardement violent (600 coups).
                     Barrage de C.P.O de 19h30 à 22h.
                     Consommation; 350 coups de 75, 135 de 90."
30 juin 1918 " R.d.N."


      ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE


AVRIL Auguste Marie Louis Eugène né le 6 septembre 1893 à Les Essarts (Vendée) canonnier servant
                           mort en captivité le 15 juin 1918 à Giessen (Allemagne).


  ETIENNE Jean Marie Mathurin né le 16 mai 1884 à Plumelec (Morbihan), blessé et prisonnier en Allemagne,
                            mort le 24 juin 1918 à Nuremberg, lazaret du camp.


 CHRISTIEN Joseph Marie né le 16 mai 1886 à Le Faouet (Morbihan) blessé au Chemin des Dames,
                            mort le 27 juin 1918 à Paissy (Aisne).

BriseLance13
HISTOIRE et MÉMOIRE
HISTOIRE et MÉMOIRE

Messages : 432
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par LANG le Jeu 28 Juin 2018 - 17:21

En cherchant où se trouvaient tous ces lieux, je suis tombé sur Wattwiller !
Et ce matin, je n’ai pas résisté. J’ai fini par acheter un pack d’eau de Wattwiller ! Ces bouteilles ont un bouchon extraordinaire !

(Le responsable de cet encart publicitaire est Briselance !)



Photo 1922 : Démolition et reconstruction

Situé au pied du champ de bataille du Vieil Armand, Wattwiller sert de base stratégique à l'armée allemande pendant toute la durée des hostilités.
Celle-ci tient également le Hirtzenstein, qui sera d'ailleurs assiégé par les chasseurs alpins à deux reprises. L'état-major occupe les différents bâtiments de l'établissement balnéaire. De ce fait, les positions allemandes, y compris dans le village, deviennent la cible des tirs de l'artillerie française. La population est évacuée vers des villages de la plaine (Ensisheim) dès le mois de décembre 1914.
(Source Wikipédia)

LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 276
Date d'inscription : 21/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Dim 1 Juil 2018 - 10:58

Alors nous goûterons l'eau minérale de Wattwiller.... en mémoire de nos Poilus !

Journal du 1er groupe

1 juillet 1918 " Tirs habituels de réglage. Même position."
2 juillet 1918 " Tirs ordinaires. Même position."
3 juillet 1918 " Même situation."
4 juillet 1918 " Rien de nouveau."
5 juillet 1918 " Même position, même mission."


Journal du 3e groupe
1 juillet 1918 " A 8h, le nouveau plan d'emploi entre en vigueur.
Les barrages et les C.P.O sont les mêmes."
2 juillet 1918 " Un ordre prescrit la recherche des emplacements pour tirer à O.S sur les nids de position
du Schlusselkopf et de St Anna."
3 juillet 1918 " Le colonel du 62e d'infanterie demande une liaison avec l'infanterie (s/lt Cuer à Hennequin).


Rien n'est écrit pour les 4 et 5 juillet.

BriseLance13
HISTOIRE et MÉMOIRE
HISTOIRE et MÉMOIRE

Messages : 432
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par LANG le Dim 1 Juil 2018 - 12:01

Merci Briselance pour cet apéritif... vivifiant en l'honneur de nos poilus !

Un petit complément sur ces observatoires ou "nids de position" objets de toutes les attentions de artilleurs.






(extraits du site steinbach68)

LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 276
Date d'inscription : 21/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 5 Juil 2018 - 11:07

.

Merci à notre ami Lang qui me "file" un sacré coup de main.
Si je suis l'artilleur, il est mon fantassin. Cette carte des observatoires est très complémentaire. Merci encore


  Journal du 1er groupe

6 juillet 1918 " De 19h45 à 21h20, appui d'un coup de main exécuté par une Cnie du 138e Régt d'Infanterie américain
                     sur l'Hilsenfirst. Les Américains ramènent 8 prisonniers et 2 mitrailleuses.
                     Tirs d'encagement par les Bies de 75 et 65 sur la 1ère batterie: 20.99 - 20.02,
                     la 2e batterie: 20.02 - 17.02, le 90 de la 3e batterie de 19.94 à 20.99, la 8e batterie de 20.96 à 20.99,
                     la 7e Bie de Mgne: 19.94 à 20.96, la 8e batterie de Mgne: 17.02 à 14.02.
                     Des tirs de neutralisation sont effectués par les sections de 90 des 1ère et 2e Bies sur les Minen 17.00 et
                     16.00, et sur la croupe du Steinmauer, de 32.06 à 35.00.
                     La 3e batterie fait de la neutralisation sur la croupe du Steinmauer de 32.06 à 35.00, et la 8e Bie, sur la
                     tranchée du col.
                     Les bies de 155 font de la destruction des organisations, avec le 95 et une partie du 120 T.
                     La contre-batterie est faite par une section de 75 de la 2e Bie, sur Bie 4920, une section de la 3e Bie,
                     sur Bie 5012, et le 120 T, sur 4998, à obus spéciaux."
7 juillet 1918 " L' ennemi montre une certaine réaction sur l'Hilsenfirst. Des renseignements font supposer qu'un coup
                     de main est possible dans cette région.
                     A 21 heures, déclenchement d'un tir de C.P.O d'une durée totale de 2 minutes."


   Journal du 3e groupe

6 juillet 1918 " Tir de représailles sur le camp du Schlusselkopf (67.18) 50 coups."
7 juillet 1918 " Le s/lt Malval, avec un brigadier et 4 hommes, part suivre un cours sur la protection contre les gaz, à Nompatelize.*
                     Tir de représailles sur la gare du câble (64.09) 60 coups."


                      * Nompatelize : tout petit village des Vosges, près de Saint Dié
.

BriseLance13
HISTOIRE et MÉMOIRE
HISTOIRE et MÉMOIRE

Messages : 432
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par LANG le Jeu 5 Juil 2018 - 17:03

Pour corriger le tir, bien sympathique, de Briselance, je préciserai que le fantassin est en fait un ancien cavalier
… à qui la marche à pieds ne fait pas peur !


La preuve, voila le Hilsenfirst sous un bombardement !




Vue aérienne du secteur de Hilsenfirst




(Source site hilsenfirst)

LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 276
Date d'inscription : 21/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Sam 7 Juil 2018 - 11:09

.

Journal du 1er groupe

8 juillet 1918 " Même situation. Même mission que les jours précédents."
9 juillet 1918 " Même situation."
10 juillet 1918 " Même position. Même mission."
11 juillet 1918 " Journée calme. Même mission."


Journal du 3e groupe
Rien n'est écrit pour le 8
9 juillet 1918 " Le capitaine Lacassin part en permission, le commandant Hugennot le remplace."
10 juillet 1918 " Tir de représailles sur 64.09 (30 coups)."
11 juillet 1918 " Une section de 65 et la 6e batterie quittent le sous-groupement, pour prendre
part à un tir de destruction sur l'Hartmannswillerkopf.
Barrage remanié. Le s/lt Lemaistre passe lieutenant à la date du 10 juin 1918.
Le s/lt Malval à Hennequin."

.

BriseLance13
HISTOIRE et MÉMOIRE
HISTOIRE et MÉMOIRE

Messages : 432
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par tailliez le Sam 7 Juil 2018 - 13:34

N'oublions pas que nous sommes en juillet 1918, ça commence à sentir bon...la victoire, je reviens sur un truc " 6 juillet 1918 " De 19h45 à 21h20, appui d'un coup de main exécuté par une Cnie du 138e Régt d'Infanterie américain
                   sur l'Hilsenfirst. Les Américains ramènent 8 prisonniers et 2 mitrailleuses., ça n'a l'air de rien, mais fallait le faire, et il y a des centaines de coups de main similaires qui n'ont jamais été retracés, les guerres sont terribles, à éviter autant que peut se faire, mais elles ont sublimé plus d'un.

tailliez

Messages : 96
Date d'inscription : 11/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par LANG le Sam 7 Juil 2018 - 19:42

Le Hartmannswillerkopf, un nom impossible.
Alors pour se simplifier la vie on l’appellera aussi HWK. Sigle pas plus sympathique.


(Sommet du HWK. Tombes Françaises.)

HWK surnommée aussi "la montagne de la mort" fut le siège d’intenses combats.
Avec parfois des épisodes hors du temps.
Ainsi, le 19 janvier 1915 le sommet tenu par les Français est attaqué par plusieurs régiments Allemands. La résistance française est héroïque.
Le 20, une contre-attaque française (13ème, 28ème et 53ème BCA) échoue pour dégager les avant-postes encerclés par l’ennemi. Les combats ont lieu dans une neige épaisse de 2 mètres et des températures glaciales.
Le 21 janvier les Allemands utilisent leur premier » Minenwerfer ». Après un bombardement de 20 obus de 50 kg les dépôts de vivres et de munitions sont détruits et le lieutenant Canavy qui commandait l’unité est tué.
Les Français se rendent : 127 hommes et 3 officiers. En hommage à leur héroïsme, les Allemands leur permettent de défiler à Mulhouse avec leurs armes.
En trois jours, les combats auront fait plus de mille morts dans les deux camps.

Le HWK, le Hartmannswillerkopf. Peut-être pour le rendre plus sympathique, après la guerre, on l'appellera « Le Vieil Armand ».
avatar
LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 276
Points : 6019
Date d'inscription : 21/12/2017
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 11 Juil 2018 - 10:37

 Merci Lang pour ce document sur le "Vieil Armand". Dans les JMO du 35, pour le moment, il n'est pas
 rapporté sous cette dénomination, mais bien , parfois sous HWK .


 D'autre part, j'ai été amené à commettre une petite erreur en date du 11 juillet 1918, sur le 1er groupe.
 En effet, il a été écrit deux fois le 10 juillet.
 Donc, je reviens au 11 juillet pour le 1er groupe, et le 2e, plus complet à cette date, passera à la place du 3e.


 Journal du 1er groupe

11 juillet 1918 " Journée calme. L' ennemi déclenche un tir assez violent sur l'Hilsenfirst, accompagné d'un tir
                      de neutralisation, peu nourri, sur la crête Lauchenkopf  - Schnepfenried.
                      L'infanterie demande le barrage à 3h10. Le barrage est déclenché aussitôt P.O Bigeur.
                      Il est suivi d'un tir de C.P du 155 C. Une 2e reprise de barrage est déclenchée vers 9h35.
                      L'ennemi est sorti de ses tranchées à 9h30, mais il n'a pu aborder les lignes américaines.
                      Tout redevient calme à 9h50. Journée calme."


               Heureusement que la journée est calme, sinon.....


12 juillet 1918 " Journée marquée seulement par quelques tirs ennemis sur l'Hilsenfirst, auxquels riposte
                       la pièce de 240 T."
13 juillet 1918 " L'ennemi continue à faire des tirs de ses mortiers de tranchée sur l'Hilsenfirst.
                       Des tirs préventifs de C.P sont déclenchés à 21h30, 22h30, et 23h.
                       L'ennemi n'attaque pas.
                       Le lieutenant-colonel Chanson, cdt l'AD22, communique la lettre de félicitations suivante,
                       adressée par le général cdt la 35e R.I US."
avatar
BriseLance13
HISTOIRE et MÉMOIRE
HISTOIRE et MÉMOIRE

Messages : 432
Points : 19213
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 11 Juil 2018 - 10:40

Journal du 2e groupe

12 juillet 1918 " La Bie Wallut (6e) se déplace dans la nuit du 11 au 12, elle vient occuper la
position B 278 (x= 53.680 y= 115.640), pour participer à un tir de destruction
d'organisation ennemi de l'HWK.
De 19h à 20h30, tir de destruction d'organisation ennemi de l'HWK, par concentration
de feux. Y participent les batteries de tout le groupement B, la batterie Wallut, et la
batterie Bousquet (65 de montagne).
Réaction de l'ennemi très faible.
13 juillet 1918 " Le groupe exécute quelques tirs de harcèlement sur la Croix Zimmermann et
vallée Wuenheim."
avatar
BriseLance13
HISTOIRE et MÉMOIRE
HISTOIRE et MÉMOIRE

Messages : 432
Points : 19213
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par LANG le Mer 11 Juil 2018 - 17:44

12 juillet 1918 " Journée marquée seulement par quelques tirs ennemis sur l'Hilsenfirst, auxquels riposte
                      la pièce de 240 T."

Redoutable ce mortier de tranchées de 240 mm : profondeur de l'impact 1,5 à 3 mètres.




Nota : éléments donnés sous réserve de contrôle par Briselance.
avatar
LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 276
Points : 6019
Date d'inscription : 21/12/2017
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Dim 15 Juil 2018 - 12:22

.

Journal du 1er groupe

14 juillet 1918 " Journée calme dans l'ensemble. L'ennemi persiste à tirer sur l'Hilsenfirst avec ses minenwerfer.
Des ripostes sont faites sous forme de tir de contre-préparation, d'un durée de 3 minutes, à 17h45.
Un nouveau tir de 155 C, Modèle 1890, est exécuté à 21h. Puis, dans la nuit, tirs de harcèlement
par la 2e batterie."
15 juillet 1918 " A 3h30, tir de C.P sur l'Hilsenfirst. Les MW* ennemis montrent une activité qui inquiète l'infanterie
américaine. A 13h40, le bataillon" De Galbut" annonce que le tir ennemi s'exécute dans nos fils de fer.
Un tir de C.P est demandé pour 14h. Mais à 13h50, l'infanterie demande le barrage, disant que
l'ennemi est en train de couper ses propres fils de fer.
Après le barrage, une reprise de C.P est exécutée à 14h, puis à 14h15.
Puis tout rentre dans le calme."
16 juillet 1918 " Nuit calme. Tir de destruction par la 24e Bie du 111e sur une batterie ennemie, des explosions sont
remarquées."
17 juillet 1918 " Même situation. Journée et nuit calmes."

*MW pour Minenwerfer


Journal du 2e groupe

14, 15, 16 juillet 1918 " Quelques tirs de harcèlement sur la Croix Zimmermann et vallée Wuenheim."
17 juillet 1918 " Tir à obus spéciaux sur les batteries du groupement Noneubruck 84.05 et 83.05 (la 4e y participe)."

.
avatar
BriseLance13
HISTOIRE et MÉMOIRE
HISTOIRE et MÉMOIRE

Messages : 432
Points : 19213
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par LANG le Dim 15 Juil 2018 - 17:10

"Les MW* ennemis montrent une activité qui inquiète l'infanterie
américaine."


A propos des troupes américaines :

14 juillet 1918 défilé de troupes américaines au Mans



Affiche de propagande aux Etats Unis pour récolter des fonds.




et une illustration du "Petit Journal" du mois de juillet 1918 :

avatar
LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 276
Points : 6019
Date d'inscription : 21/12/2017
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 Hier à 10:08

.

Journal du 1er groupe

18 juillet 1918 " Même situation. Journée calme."
19 juillet 1918 " Déplacement de une section de la 1ère Bie et une de la 8e batterie, et renforcement au moyen
de deux batteries de 65 de montagne, en vue d'un coup de main sur Landersbach."
20 juillet 1918 " A 4h, un tir de destruction est exécuté sur les tranchées allemandes, entre Sondernach et Landersbach.
Encagement et neutralisation par le 65 et le 75.
L'infanterie américaine se porte à l'assaut des tranchées ennemies à 4h15, fouille le village de
Landersbach, et ramène cinq prisonniers. Pendant le coup de main, tir de diversion à obus spéciaux, sur
les routes et pistes conduisant à l'Hilsenfirst."


Journal du 3e groupe

18 juillet 1918 ' Le s/lt de Boishamon à Hennequin."


NB. On voit ici dans ce secteur, l'importance des troupes américaines, alors qu'elles sont également fortement
sollicitées dans la deuxième Bataille de la Marne qui débute ce 18 juillet à Villers-Cotterêts (Aisne).
avatar
BriseLance13
HISTOIRE et MÉMOIRE
HISTOIRE et MÉMOIRE

Messages : 432
Points : 19213
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum