St Michel 2014 au 35e RAP

Aller en bas

18092014

Message 

St Michel 2014 au 35e RAP




Un envoi conjoint d'André Maziarz et de Bernard Beghin

Ils se sont retrouvés à Tarbes pour la St-Michel, voici les premières photos qu'ils nous adressent.







Dernière édition par Lothy le Mar 7 Oct 2014 - 19:08, édité 1 fois

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy

Messages : 4774
Points : 32692
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

St Michel 2014 au 35e RAP :: Commentaires

avatar

Message le Mar 23 Sep 2014 - 22:30 par Béghin Bernard

Me voilà piégé et condamné à une petite explication.

Je buvais une petite bière, avec d'autres Anciens du régiment, et ceci sous une aile du Nord 2501 n°111 quand je me fais abordé, poliment, par un monsieur que je ne connaissais pas, qui me questionne :
"vous êtes Bernard Béghin ? ",  " Oui ", "Je suis André et je suis aux Camps Parachutistes" !

La surprise passée nous entamons le dialogue et je pense que les oreilles de Sylviane ont dû siffler.

De l'apéro, nous sommes passé au gastro solide (repas, pour les routiers cibistes) et re-bla-bla et séance photos....

C'est la première fois que je rencontre quelqu'un du forum et c'est très intéressant.

Pour ma part, j'ai des photos, qui ne tarderont pas à venir, mais je tiens à dire que ces 3 jours passés à Tarbes me resteront
bien en mémoire.

Petit bémol, le vendredi 19 septembre, j'ai appris le décès de mon ami Raymond, 86 ans, ancien du 6e BPC et 3e RPC. Aussi
je lui dédie tout ce que je pourrai partager sur ce forum.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 23 Sep 2014 - 22:48 par Lothy

Je sais combien le départ de cet ami t'a affecté.

Je suis certaine qu'il a rejoint l'Archange,  qui l'aura pris sous son aile. Et puis il aura retrouvé tous ses compagnons restés sur la Piste.

Dernière édition par Lothy le Mer 24 Sep 2014 - 11:05, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Sep 2014 - 9:58 par charly71

Une Saint Michel qui n'a pas pris du retard et qui semble s'être tenue sous des ailes bien accueillantes.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 25 Sep 2014 - 0:02 par Charbonnier

@Béghin Bernard a écrit:

Je buvais une petite bière, avec d'autres Anciens du régiment, et ceci sous une aile du Nord 2501 n°111

quand je me fais abordé, poliment, par un monsieur que je ne connaissais pas, qui me questionne :

"vous êtes Bernard Béghin ? ",  " Oui ", " Je suis André et je suis aux Camps Parachutistes" 

La surprise passée nous entamons le dialogue .


Bonsoir Béghin Bernard,
André m'a bien transmis ce message lors de notre Saint Michel 1er RCP à Pamiers.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 25 Sep 2014 - 0:05 par Lothy

Bonsoir André !...

Et des photos de Pamiers, quand en aurons-nous, ceux qui sont restés à la maison Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 25 Sep 2014 - 23:20 par Béghin Bernard

Et voici donc le moment tant attendu par moult parachutistes, anciens dans divers régiments, mais unis sous les ailes de leur Saint Patron ; j'ai nommé l'Archange St Michel.

Au 35ème Régiment d'Artillerie Parachutiste, il a été décidé d'y consacrer deux jours ; les 18 et 19 septembre 2014.

Arrivé le mercredi 17 à 15h30 au Quartier Soult, je prends possession de la clé de la piaule qui m'est réservée comme les années précédentes. Un autre ancien ; JF Dumont de Cambrai était déjà là, depuis la veille. Deux ch'tis qui se retrouvent " ben cha alors".

Le soir, gastro en ville , à l'Oriental ( couscous royal) et dodo. Le jeudi, debout 6h, toilette et p'tit déj au foyer, on fait connaissance avec un adc de Cherbourg détaché au 35 et qui nous dit que, dans la matinée, il va sauter en tandem pour réaliser un rêve.

Sympa et courageux à quelques mois de la retraite.

]

Photo devant l'entrée prise par JF et en 1967, j'avais fait la même avec deux copains, de retour d'opération " Survie" dans les Pyrénées.


Devant le Noratlas n° 111 qui trône majestueusement près de l'entrée 

A Laloubère, derrière Soult, petit terrain d'aviation (en 1967 l'ALAT y était présente avec notamment les hélicos "Bananes") ou vont se dérouler les sauts et donc, j'y rejoins l'adc Le Gall en train de s'équiper avec l'aide de son chuteur ; l'adc Blasko.







 Photo du stick et embarquement à bord du Pilatus.



Tout va bien, le parachute est ouvert et on se pose devant le champ de maïs.



Les commentaires à chaud et les félicitations du lieutenant colonel Eric Durieux, tandis que JJ Le Gall le remercie pour cette faveur.

Pendant ce temps, on peut prendre une petite collation et admirer le pliage des parachutes .

Retour au Quartier, où l'on retrouve notre joujou chouchou (le 111) pour le gastro entre anciens.



Rarement photographié de l'arrière, l' avion nous servira de parasol, et l'on peut voir un garçon affecté au barbecue et les tentes pour l'apéro et le repas.

 Et ......c'est là que je fais connaissance avec André, du forum, ancien du 1er RCP venu nous "espionner"

 Qu'as tu à répondre André ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 26 Sep 2014 - 0:24 par Lothy

Je ne sais pas ce qu'en dira André... Pour ma part, je te félicite pour ce magnifique reportage !

Bravo et merci pour le petit récit, pour les photos... Félicitations à Le Gall pour son saut....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 26 Sep 2014 - 8:05 par charly71

Bravo pour le saut et bravo pour le reportage photos assorti de commentaires succulents.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 26 Sep 2014 - 15:42 par Béghin Bernard

Pour la digestion, nous sommes allés visiter la Salle d'Honneur du régiment.

Cela en valait la peine car la valeur des documents est importante, de Foch à l'Afghan en passant par 14-18, 1940, l'Indo et l'AFN, ce régiment a donc bien oeuvré pour notre Patrie.

Je glisserai quelques photos dans les sujets respectifs, si vous permettez.

Donc ensuite nous avons eu droit à la présentation des possibilités de combat du régiment.





Le DRAC ; drone de reconnaissance au contact.  


Le mortier de 120 que tous connaissent, ici avec ses opérateurs et l'ami Marcel Dupré (ancien AFN), avide d'explications.

Et la "star" du matos moderne ; le CAESAR, canon autoporté.


Le "trou de balle" du Caesar, avec tout son système hydraulique.

A gauche, un véhicule portant le fameux missile MISTRAL (vitesse mach 2,2)


Autorisé à monter dans la cabine, j'ai pu, sous les directives de son chauffeur, faire une manip d'hydraulique. (j'étais chauffeur, non artilleur)


Pour tirer, la partie arrière de l'ensemble est " plantée " dans le sol.

Et le soir le repas des Anciens avec le chef de corps et les commandant de batteries au mess de la Gendarmerie Mobile de Tarbes ; EGM TARBES 35/2  ( est ce fait exprès ?)

Encore un dodo et p'tit déj, puis messe à la Chapelle St Michel (un padre tout jeune)

Et enfin la Prise d'Armes.


Le capitaine de la 1ère batterie Marie de Lazzer, présente le régiment au lt-colonel Corberan.


Le lt-colonel Patrick Corberan, déjà second sous le commandement du colonel Romain Charles, est en retraite, mais il est autorisé à présenter une dernière fois le régiment à son supérieur le lt colonel Durieux.
Ceci grâce à la gentillesse du nouvel adjoint, le lt-colonel Fabrice Chapuy, avec l'accord de leur supérieur. 
Geste élégant que je tiens à saluer.


Lt-colonel Durieux, chef de corps, lt-colonel Corberan (à gauche) suivis de l'ADC Picard passant en revue le régiment.


Voici l'arrivée de l'Etendard avec sa garde .

Tenue correcte devant l'Etendard, et pour la première fois ici,


La Musique des Parachutistes de Toulouse.


Elle donne un air plus vrai, nettement plus vrai à cette magnifique Prise d'Armes.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 26 Sep 2014 - 22:34 par Béghin Bernard

Je reprends "la plume" pour un moment d'émotion ; la remise de médailles.

Appel des récipiendaires et le cérémonial commence.


Le lt-colonel Yann Legoff est fait chevalier de la Légion d'Honneur



Après l'adjudant Aurélien Laforge (caché) qui reçut la Médaille Militaire, ce fut le tour de Stéphane Rouffet (ex 35) qui vient de recevoir la Croix de la Valeur Militaire et attend la Médaille Militaire, pour son comportement héroïque en Afghanistan, où, infirmier, il est allé rechercher deux camarades blessés sous le feu ennemi.
Il est lui même blessé aux jambes et déclaré inapte, il a toutefois été embauché comme personnel civil.

Je pense qu'il doit avoir le coeur gros de ne plus porter l'uniforme, mais il est déjà membre de l'Amicale, aussi, je pense le contacter et peut être recueillir ses sentiments.

Hommage du chef de corps le lt-colonel Eric Durieux à son adjoint (et ami) le lt-colonel Corberan qui quitte le régiment et l'Armée pour une retraite bien méritée.


Moment d'émotion, surtout pour l'intéressé, le lieutenant-colonel Patrick Corberan qui vit ses derniers instants de commandant en second du 35e Régiment d'Artillerie Parachutiste.


Et c'est le moment de lever les yeux au ciel, et de regarder ce qui nous tombe sur la...le sol

Ca frissonne !


Les récipiendaires avec le lt-colonel Durieux

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 27 Sep 2014 - 9:23 par charly71

Bien belle suite de cette cérémonie que tu nous offre là, S'ieur Bernard.
Merci

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 27 Sep 2014 - 11:31 par Béghin Bernard

Merci Charly pour votre lecture et vos compliments, mais attends, attends, ce n'est pas fini.

Il y a le défilé et le repas avec le régiment.


Le Régiment entre par le portail principal, contourne le Monument aux Morts et le mat des couleurs, avant de se présenter aux autorités civiles et militaires


La 2ème batterie "les blackbirds" présente son trophée du challenge "inter batteries" .

Chaque batterie, tour à tour, entonne un chant para.


ici la 1ère.


là, la 2ème.


et la grosse surprise : l'entrée de St Michel, sur un véhicule, pour fêter son anniversaire .




Je ne sais pas la date de sa naissance, mais il n'est pas d'hier (St Michel, pas le véhicule)

Je n'ai pas fait de photos à la bibine party pendant la tournée des popotes, car il y a celles de l'an passé, et que c'est à peu près pareil, à part le fait de rencontrer d'autres parachutistes, qui pour la plupart ont beaucoup de plaisir à parler avec les anciens, même si, comme c'est mon cas, je n'étais qu'appelé et sans campagne.

Certains vont partir en OPEX (Tchad, Nouvelle Calédonie ou autres, selon les événements ) et veulent profiter d'un bon moment dans la bonne ville de Tarbes.

J'ai d'autres photos, notamment la Salle d'honneur et le samedi matin, j'ai visité la Maison Natale du Maréchal Foch,  et aussi , j'en ai quelques photos, que je placerai, avec l'accord de Lothy, sur le sujet ; Ferdinand Foch.

Je peux dire aussi que cette année, j'ai longuement parlé avec un ancien de l'opération "Castor ", de Dien Bien Phu, toujours très alerte ; Roger Dartois, très ouvert et qui a notamment fait l'admiration du lt-colonel Durieux.

Je rends hommage aussi au bureau de notre Amicale, et à son président ; le lt colonel Bernard Delaval, pour le bon boulot qu'ils accomplissent pour la relation avec le Régiment.

Mais vivre des moments comme ceux là,, au sein même d'une enceinte ou j'ai passé 16 mois, et connaître d'autres Anciens, des actifs déjà aguerris, et des jeunes qui le sont un peu moins, me renforce dans mon idée que notre Armée a énormément besoin de soutien, et alors vu ce qui se passe en ce moment ...........

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 27 Sep 2014 - 12:59 par Lothy

Fameux reportage !.... Bravo.

J'oserai dire que tu as manqué ta vocation ! Si je peux t'aider d'une quelconque manière et pour tout autre sujet, je me tiens à ta disposition, cela va sans dire... 

Merci de nous montrer les traditions du 35e RAP, peut-être héritées de son ancêtre le 35e R.A.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 7 Oct 2014 - 21:50 par Béghin Bernard

Cette photo est un peu rétroactive sur cet événement, mais je la poste pour 2 raisons ;


mis à part que l'on voit les tentes pour le repas des Anciens , en date du 18 septembre, à côté de notre joujou chouchou, on voit en premier plan, le fameux canon des débuts de l'existence du régiment à savoir le canon de Bange, mais celui ci est un 120mm, alors que l'original est un 90mm, survivant de la guerre de 1870.
Mais la forme est identique, mêmes roues ,même pied métallique se terminant par les coussinets supportant les axes d'inclinaison du canon.

On peut voir le 90mm, sur le sujet ; le 35 RAC, ancêtre du 35 RAP.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum