LES BERETS NOTRE FIERTE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

28112011

Message 

LES BERETS NOTRE FIERTE





LES  BÉRETS  NOTRE FIERTÉ :


INSIGNE METROPOLE


INSIGNE METROPOLE


INSIGNE COLONIALE


INSIGNE COLONIALE


Le 1er RHP possède son propre béret : l'amarante parachutiste (le "béret rouge") est associé à l'insigne de béret des parachutistes de métropole (le "macaron des TAP métro") mais celui-ci est porté sur une "hongroise" (signe distinctif des hussards qui symbolise les rangées de brandebourgs en fil blanc disposées sur le dolman et la pelisse de l'uniforme des hussards de l'Ancien Régime).


INSIGNE DES COMMANDOS DE l' ARMEE DE L'AIR


INSIGNE METROPOLE
Beret vert legionnaire parachutistes

A partir du 11 Novembre 44, le 4 SAS (2RCP) porte le beret Maroon (amarante) avec badge SAS mais badge a droite, contrairement aux Anglais.

A noter qu'en 1944, c'est Geoges VI et non Georges V qui était souverain britannique

Les paras S.A.S. français appartenant à l'armée britannique portaient donc le béret rouge qui leur fut accordé à titre de récompense pour leur bonne tenue au combat et par faveur exceptionnelle du Roi d'Angleterre. Ce béret rouge fut porté pour la première fois à titre officiel dans l'armée française par les 2ème et 3ème RCP / SAS 'Spécial Air Service). lors du défilé du 11 novembre 1944 à Paris.
En mai 1946, une décision ministérielle autorise uniquement les unités issues des Paras SAS à porter le béret rouge.
Ensuite, par tradition, seul les éléments brevetés Paras avaient le droit de porter le béret rouge. Les personnels non brevetés portaient le calot de la coloniale. Le port du béret rouge n'était autorisé que le jour de la remise du brevet para. Le béret était, à cette époque, réellement associé au passage de la porte.
Il est à noter que le port du képi n'a été imposé qu'en 1962. Avant cette date, le béla tenue.
Au début, les paras métro portaient le béret noir. Ce n'est qu'à compter de 1948 qu'ils portèrent le béret bleu. Puis, à la fin 1957-1958, par décision ministérielle, il est décidé que tous les paras français porteraient le béret rouge (les paras Légion refusèrent et continuèrent à porter leur béreret rouge était porté par tous hommes et cadres quelque soit t vert).
Comme il y avait des stocks de bérets bleus, ceux-ci passèrent à l'ALAT (Aviation Légère de l'Armée de Terre).

Histoire de bérets...

Terre information Magazine, le mensuel de l'armée de terre, consacre, dans son numéro d'avril 2008, un article au béret militaire. Passionnant. On y apprend que les premiers bérets sont apparus dans l'armée française en 1889 chez les chasseurs alpins. Puis les personnels des chars de combat auront également le leur. Il est généralisé en 1964, lors de la suppression du calot.
Dans l'armée de terre, les bérets ont actuellement deux tailles et quatre couleurs. Pour la taille, il y a le béret standard et la "tarte" ou "galette", plus grande (30 cm) des Alpins. Le béret est bleu fonçé, sauf lorsqu'il est amarante, c'est-à-dire rouge, chez les paras, vert pour la Légion et bleu roi dans l'Alat  qui a repris l'ancienne couleur des paras métros.
Les bérets sont fabriqués en France par deux entreprises des Pyrénées-atlantiques, Beatex et Blancq-Olibet, sous la responsabilité du Commissariat, le Scercat de Bordeaux. Les bérets sont tricotés dans leur forme ronde et non pas découpés dans une étoffe.
Du bonus : Terre information Magazine ne raconte pas que le béret se porte aussi dans les autres armées. Dans la Marine, les fusiliers-marins le portent, mais à l'anglaise, c'est-à-dire avec l'insigne à gauche. Il est bleu marine chez les "fuses" et vert chez les commandos. Dans l'armée de l'air, les commandos de l'air ont également un béret bleu marine, alors que le reste du personnel se coiffe d'un calot (ou bonnet de police). Enfin, certains gendarmes portaient, jusqu'en 2007, un béret noir mais il semble que cette coiffure ne soit plus reglementaire. Il s'agissait du personnel de l'Escadron parachutiste d'intervention de la gendarmerie nationale (EPIGN) qui a désormais rejoint le GIGN.

Il y aurait beaucoup à dire en faveur du béret. Il est léger, confortable, il tient facilement dans la poche ou sous la patte d'épaule. Il est démocratique et égalitaire. Il convient à tous les grades et c'est un des rares couvre-chefs à aller aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Il reste un beau couvre chef lorsque il est bien porter .

un béret, une envie, défendre, coute que coute la couleur du béret, mais surtout notre drapeau tricolore. résister et apprendre a nos successeurs, la fierté de porter ce putain de béret, pour lequel on a pleuré, de souffrance,et de fierté. on l'a mérité...... Il est le nôtre!!!!
A nos anciens, à nous,aux futurs paras... Il est a la grande famille des frères de souffrance et de fierté. Les frères paras..

Ces bérets tant convoités se méritent.
Le béret gagné par nos anciens , la couleur de notre specificité , notre regiment , pour lequel nous avons souffert , pleuré, de souffrance, et de fierté faisons lui honneur .

Janvier 2009 à 11:10 par Profil supprimé

France
* Béret rouge (dit amarante) des parachutistes. (Régiment parachutistes métro..., puis parachutistes des troupes de marine).
* Béret bleu foncé des régiments d'infanterie, infanterie de marine, régiments de génie et des Commandos parachutistes de l'air.
* Béret vert des légionnaires et des commandos marines Ces derniers le portent à l'anglaise c'est a dire avec l'insigne d'arme à gauche.
* Béret bleu roi de l'aviation légère de l'armée de terre (ALAT)
* Béret blanc de chasseurs alpins ou tarte (les diables bleus).







Dernière édition par VOLTIGEUR BM le Lun 28 Nov 2011 - 17:46, édité 19 fois
avatar
VOLTIGEUR BM
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

LES BERETS NOTRE FIERTE :: Commentaires

avatar

Message le Lun 28 Nov 2011 - 15:54 par la Géline

BRAVO VOLTIGEUR POUR CES NOMBREUX POSTS PLEINS D'ENSEIGNEMENTS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 28 Nov 2011 - 16:10 par Invité

spitfire
Merci ami , nous, nous devons d'apporter un temoignagne sur notre passé et notre vecu , j'essaie donc de donner un maximun de details , d'anedoctes et de documentations Very Happy

Dernière édition par VOLTIGEUR BM le Lun 28 Nov 2011 - 18:05, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 28 Nov 2011 - 17:57 par Lothy

Ah le Béret..... Vous avez raison, c'est votre signe distinctif : c'est ce qui vous assurent tant de jalousie, mais aussi tant de succès auprès des femmes....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 19 Fév 2012 - 13:09 par baltique

OUI , le béret est notre fierté, le droit de le porter se mérite, TOUT UN SYMBOLE .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 19 Fév 2012 - 21:40 par Invité

J'ai pour ma part toujours porté mon macaron métro comme Bigeard et non le macaron colo !! et pourtant je suis du 3ème RPC , alors pourquoi ?? qui peux me dire ??

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 20 Mar 2012 - 9:47 par Charbonnier

Le béret hausse 4000 : - laissant apparaître l’intégralité du front

Béret en kevlar : béret rouge (car porté même en combat)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 20 Mar 2012 - 11:23 par Invité




en 1958 on décida de changer le macaron de béret des paras colo en même temps qu'on leur attribuait un nom a rallonge a leurs régiments : (Régim...Para...d'Inf...de Marine ) que vient foutre la marine chez des parachutistes)....

...Pourquoi , dans ce cas, qu'ils soient LÉGIONNARES, MÉTROS, ou COLOS ne porterions nous pas tous le même béret rouge avec le même macaron....Seules les insignes de régiment seraient différents.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 20 Mar 2012 - 20:29 par Invité

Et c'est pourquoi j'ai toujours eu mon macaron métro sur le béret, que j'ai reçu à Pau,enlevant de la même l'affreux calot de la colonial qui me faisait loucher vers ceux qui revenaient avec le béret une fois breveté et non le béret comme on voit maintenant, bradé par des mecs qui n'ont pas sautés et le porte sans honte!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Mai 2012 - 16:52 par HAUTRIVE Alain

junker a écrit:J'ai pour ma part toujours porté mon macaron métro comme Bigeard et non le macaron colo !! et pourtant je suis du 3ème RPC , alors pourquoi ?? qui peux me dire ??


Moi aussi, comme junker, je suis un marsouin de la coloniale et j'ai toujours porté le macaron dit de la métropole et non celui dit de la coloniale. C'était en 1956-1958.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Mai 2012 - 17:10 par Invité

Lors, pourquoi avoir continuer à appeler le Macaron que je portais " METRO" alors que c'est l'inverse qui aurait du être ??? puisque nous étions "COLO " tout les gars d'INDO ont porté le même j'arrive pas à mis faire de cette appelation saugrenue....." METRO " ?????

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 14 Oct 2012 - 22:49 par Charbonnier

Histoire du Béret Rouge

Les parachutistes français SAS appartenant à l'armée britannique portaient le béret rouge (amarante) qui leur fut accordé à titre de récompense pour leur bonne tenue au combat et par faveur exceptionnelle du roi d'Angleterre. Ce béret rouge fut porté pour la première fois à titre officiel dans l'armée française par les 2ème et 3ème RCP/SAS, lors du défilé du 11 novembre 1944 à Paris. En mai 1946, une décision ministérielle autorise uniquement les unités issues des paras SAS à porter le béret rouge. Ensuite, par tradition, seuls les éléments brevetés Paras avaient le droit de porter le béret rouge. Les personnels non brevetés portaient le calot de la coloniale. Le port du béret rouge n'était autorisé que le jour de la remise du brevet para. Le béret, à cette époque, était réellement associé au passage de la porte. Il est à noter que le port du képi n'a été imposé qu'en 1962. Avant cette date, le béret rouge était porté par tout homme et cadre quelle que soit la tenue. Au début, les paras dits métropolitains, les "métros" portaient le béret noir. Ce n'est qu'à compter de 1948 qu'ils portèrent le béret bleu. Puis, à la fin 1957-1958, par décision ministérielle, il fut décidé que tous les paras français porteraient le béret rouge. Les paras Légion refusèrent et continuèrent à porter leur béret vert comme les commandos marine. Comme il y avait des stocks de bérets bleus, ceux-ci passèrent à l'ALAT (Aviation Légère de l'Armée de Terre). Seuls, aujourd'hui, les Paras Commandos de l'Air des CPA, issus des tous premiers paras français de l'Armée de l'Air des GIA, portent le béret noir.


(Extraits du Livre sur la Pm Para - page 220 -  Le Livre d'Or PM PARA - Ed LBM- 15 rue du Colisée- 75008- Paris- Tél : 01 48 01 01 01)




Philippe de Dieuleveult ( ci-dessus)a été un moniteur assidu de la pm para à Orléans. Il était un ancien du 1er RCP.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 9 Aoû 2018 - 22:16 par ADL

j'ai toujours le mien et je ne m'en separerai jamais

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum