Une femme pilote de Transall : Christelle Gazave

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

08032015

Message 

Une femme pilote de Transall : Christelle Gazave





Née à Rochefort (Charente Maritime) Christelle Gazave est la fille d'un sous officier mécano de l'Armée de l'Air.
Bac C en poche, elle intègre le Lycée Militaire de La Flèche (Sarthe).
A 20 ans, Christelle entre à l'Ecole de l'Air de Salon de Provence. Formée sur Tucano puis sur Xingu, son rêve est de piloter un avion de transport.
En 2001, elle rejoint l'escadron 2/64 Anjou à Evreux, et se rappelle de sa première OPEX au Tchad en 2001 suivi d'autres au Gabon, en Côte d'Ivoire, et Afghanistan.

En juillet 2013, elle prend le commandement de l'Escadron des Forces Aériennes de la Réunion, (ETOM 50)
L'année suivante, le lieutenant colonel Christelle Gazave, fait ses adieux à son chouchou Transall qu'elle aimait par-dessus tout, et qui sera remplacé par le Casa 235.

Elle quitte la Réunion pour rejoindre la BA 942 de Lyon Mont-Verdun.
Mission accomplie.

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir..."- Maréchal Foch
avatar
Béghin Bernard
TEAM
TEAM

Messages : 893
Points : 19965
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Une femme pilote de Transall : Christelle Gazave :: Commentaires

avatar

Message le Lun 9 Mar 2015 - 10:25 par Geresp

Bonjour,

Les Femmes à l'honneur, bravo.

De Grosses Bises à notre Lothy. Very Happy

Amicalement. Geresp.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 9 Mar 2015 - 10:28 par Lothy

Certaines femmes, telle Christelle Gazave, comme bien d'autres, méritent d'être à l'honneur....

Merci Geresp, mon "mérite" est nettement moins important, mais j'apprécie....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 12 Mar 2015 - 9:11 par charly71

là, je ne comprends plus...
Une femme dans mon esprit et l'équivalente d'un homme, alors pourquoi la complimenter
différemment d'un homme quand elle atteint certaines hautes fonctions ?
Elle en est parfaitement capable et ce n'est que juste qu'elle y accède.
Point barre !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 13 Mar 2015 - 8:20 par Geresp

@charly71 a écrit:là, je ne comprends plus...
Une femme dans mon esprit et l'équivalente d'un homme, alors pourquoi la complimenter
différemment d'un homme quand elle atteint certaines hautes fonctions ?
Elle en est parfaitement capable et ce n'est que juste qu'elle y accède.
Point barre !

Bonjour,

Les Femmes à l'honneur "pas complimenter", Le 8 Mars "Journée internationale de la femme".  Wink

La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité.
Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes (civile et militaire) ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.  Wink

Amicalement. Geresp.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 13 Mar 2015 - 8:37 par Béghin Bernard

Et c'est aussi une excellente façon de nous démarquer de ceux qui l'"engloutissent" sous des fringues d'un autre temps ou qui la flinguent parce qu'elle ne porte pas que du noir.

La pauvre femme qui vit avec cela, soumise ou trucidée, alors qu'ici en France, pays laïc, mais de libre expression, (hum hum) on se chamaille pour des bouts de tissu.

Mais, je pense que dans n'importe quelle religion, l'habit ne fait pas le moine.
Bravo à Jean Ferrat pour sa fameuse chanson. La femme est l'avenir de l'homme. Et ce n'est pas d'aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 25 Juin 2018 - 17:52 par otosan

un grand merci à ARCIMBOLDO et à tout les pilotes qui nous ont largués de nuit comme de jour SUR la DZ , pas avant , ni après , même si ensuite il fallait revenir à pieds . nous n'avions pas le plaisir de vous voir ni de vous connaitre mais vous faisiez un travail formidable . vous faites partie de ses grands Homme .
paramicalement

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 25 Juin 2018 - 19:13 par LANG

Finalement, même pour des gens qui sautent, avoir un pilote dans l'avion c'est quand même pas mal ! Et, avoir un mécanicien-navigateur c'est indispensable !
On les voit un peu, mais on est tellement préoccupé par les portes de sorties...
Merci à eux.
Quant à la remarque de Béghin Bernard, je la partage entièrement : la femme est l'avenir de l'homme !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 26 Juin 2018 - 10:23 par Arcimboldo_56

Olosan c'est me faire trop d'honneur que de m'avoir cité ;o)))

Beaucoup de paras m'ont reconnu dans le Noratlas ou dans le Puma mais seulement de dos lol !
à part les moniteurs largueurs à la porte du tagazou qui me demandaient, lors de sauts à plus haute altitude, un petit poil à gauche ou une petit poil à droite, que j'indiquais au pilote aux commandes, et le radio qui se postait en place radio-nav dans la cabine pour garder contact avec le sol !

La fonction mécano-nav disparait pour être remplacée par le loadmaster ;o(( qui s'occupe principalement de la gestion de la soute, me semble-t-il ! S'il en est un de connecté sur le site des Camps Para, qu'il explique son rôle notamment sur l'Atlas.

Je vous salue bien tous et toutes, fidèles de ce forum.

Arcim

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 26 Juin 2018 - 11:15 par Michel ROUSSEAU

intrigué par le nom cité par Arcimboldo " loadmaster " j'ai cherché une définition à ce nom barbare. (comment faisait-on avant google)

Rencontre avec un sous-officier mécanicien navigant  

Loadmaster dans l’Armée de l’Air, le sergent-chef Guillaume présente les contours de son métier au 52e Salon international de l’aéronautique et de l’espace du 19 au 25 juin 2017. Rencontre.

Engagé en 2009 en tant que mécanicien vecteur et après six années passées à l'escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) de la base aérienne 702 d’Avord, Guillaume est aujourd’hui loadmaster sur l’A400M. Avion de transport employé notamment par l’escadron 1/61 «Touraine» sur la base aérienne 123  «Commandant Paoli» d’Orléans.

Le loadmaster est le chef de soute, il est responsable du chargement et du déchargement ainsi que de la sécurité du fret comme des passagers pendant le vol. Au quotidien le sergent-chef travaille aux côtés des pilotes, il est aussi aidé par un militaire du rang (MTA) qui le seconde dans toutes les tâches de manutention et de sécurité. «L’aviateur qui m’accompagne, a un rôle important.
Il m’aide pour les ouvertures de rampe, les opérations de chargement et de déchargement. Il veille également à la sécurité. Ensemble, nous travaillons en étroite coordination avec les pilotes. Ces derniers nous fournissent les temps d’escales à venir, ce qui nous permet de nous organiser dans nos chargements et pour l'avitaillement en carburant.»

L’A400M possède un système innovant de chargement. En effet, un système de rails électriques directement intégrés dans le plancher permet de verrouiller une palette dans la soute à la seule pression d’un bouton. Ce qui est un gain de temps et d’énergie considérable par rapport aux systèmes des autres avions, surtout que l’aéronef peut contenir jusqu'à neuf palettes de fret et jusqu’à 116 passagers. «Avant chaque mission, nous sommes en relations avec les escales des bases aériennes, afin de connaître le nombre de fret à charger et personnes à embarquer. Nous préparons ensuite l’avion en fonction du type de mission.»

Le sous-officier veille également à la répartition des charges dans l’avion. «Nous calculons les charges embarquées dans l’avion, de façon à savoir où se trouve le centre de gravité. Le plan de chargement est établi la veille du départ mais peut varier à la dernière minute. Il arrive qu’en arrivant à l’escale, le chargement soit différent de notre planification de départ. Nous nous adaptons», précise Guillaume.



Armée de l'Air

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 26 Juin 2018 - 12:03 par LANG

Merci M. Rousseau pour cet éclaircissement. (C'est vrai comment faisait-on avant Google !)
Un poste très important le Loadmaster. Le plan de chargement avec détermination du centre de gravité, c'est capital pour l'avion.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 26 Juin 2018 - 18:03 par parasdu6

bonsoir,
il est bien de mettre les femmes à l'honneur!

Dans l’armée de l’air les femmes représentent environ :
- 6 % du personnel navigant ;
- 10 % des mécaniciens ;
- 40 % du personnel « basier »

- 50 % d’entre elles sont sous-officiers,
- 40 % militaires du rang,
- 10 % officiers

cordialement
parasdu6

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 26 Juin 2018 - 21:15 par Blu

Quand on regarde les chiffres de parasdu6 on s'aperçoit qu'elles sont bien placées dans l'aviation...

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum