Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


24 janvier 2017

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

23012017

Message 

24 janvier 2017





_________________

seule la mission compte
avatar
béret bleu
6eme RG

Messages : 335
Points : 29220
Date d'inscription : 25/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

24 janvier 2017 :: Commentaires

avatar

Message le Lun 23 Jan 2017 - 22:45 par béret bleu

24 janvier 1965, mort de Winston CHURCHILL
1874-1965

Premier ministre britannique de 1940 à 1945 puis de 1950 à 1955

Prix Nobel de littérature en 1953

Fin de vie :

En juin 1953, alors qu'il est âgé de 78 ans, Churchill subit un accident vasculaire cérébral au 10 Downing Street. Conscient qu'il est nécessaire de ralentir à la fois physiquement et mentalement, Churchill prend sa retraite en tant que premier ministre en 1955 .

En 1963, le président américain J. F. Kennedy, le proclame citoyen d'honneur des États-Unis, mais il est dans l'impossibilité d'assister à la cérémonie à la Maison Blanche.
Le 15 janvier 1965, Churchill subit un grave accident vasculaire cérébral qui le laisse gravement malade.
Il meurt à son domicile neuf jours plus tard, à l'âge de 90 ans, le 24 janvier 1965.

À sa mort, la reine lui accorde l'honneur d'avoir des obsèques nationales, qui ont vu l'un des plus importants rassemblements d'hommes d'État dans le monde.

Funérailles :

Par décret de la reine, des obsèques nationales ont donc eu lieu à la Cathédrale Saint-Paul.
Ce furent les premières Obsèques nationales pour un non-membre de la famille royale depuis 1914, et aucun autre du genre n'a eu lieu depuis.
Le cercueil a ensuite parcouru la courte distance jusqu'à la station de Waterloo où il fut chargé sur un carrosse spécialement préparé et peint dans le cadre du cortège funéraire pour son trajet par chemin de fer jusqu'à Bladon. Le Royal Artillery tire 19 coups de canon (en tant que chef de gouvernement), et la RAF met en scène un défilé aérien de seize avions de combat.
Le wagon Pullman transportant sa famille en deuil a été remorqué par une locomotive à vapeur . Dans les champs le long de la route, et aux gares par lesquelles le train est passé, des milliers de personnes se tenaient en silence pour rendre lui un dernier hommage.

Ses funérailles sont également le plus grand rassemblement de chefs d'État dans le monde.


À la demande de Churchill, il est enterré dans la parcelle familiale à l'église St Martin, Bladon, près de Woodstock, non loin de son lieu de naissance au Palais de Blenheim.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum