Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Aujourd'hui à 21:22 par otosan

» Un armistice trop précoce ?
Aujourd'hui à 18:16 par bretivert

» Les BOUGIES saison 10
Aujourd'hui à 18:12 par anchorage

» éphéméride 13 Novembre
Hier à 22:25 par la Géline

» un 11 novembre
Hier à 21:54 par Invité

» recherche insigne du 1°RPIMa
Hier à 17:04 par Invité

» Témoignage de Christian BERNACHOT: Comment j'ai créé "La Prière de l'E.M.I.A."
Hier à 12:09 par LANG

» Chronique de la Guerre d'Algérie
Hier à 11:13 par Vent du sud

» éphéméride 11 Novembre
Sam 10 Nov 2018 - 22:22 par la Géline

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


16 mars

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

16032017

Message 

16 mars






Le 16 mars c'est la Sainte Bénédicte





Bon anniversaire aux paras et Sympathisants nés un 16 mars.
avatar
MF46
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

16 mars :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 0:13 par Invité

16 mars 1802 : Création de l'Académie militaire de West Point

Le 16 mars 1802, le président Thomas Jefferson fonde la première Académie militaire des États-Unis, pour la formation des futurs officiers de l'armée fédérale. Elle est inaugurée le 4 juillet suivant à West Point, au nord de New York, sur un vaste domaine de 65 km2. En ce lieu qui domine le fleuve Hudson, le général George Washington avait déjà érigé un fortin en 1778.

Les élèves ou « cadets » sortent de l'Académie avec le grade de second lieutenant (« sous-lieutenant »). Leur effectif annuel dépasse aujourd'hui le millier. Depuis le 8 juillet 1976, on compte des femmes parmi ces « cadets ».
Notons que l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, équivalent français de West Point, a attendu 1983 pour ouvrir ses portes à la gent féminine.

16 mars 1914 : Mme Caillaux tire sur Gaston Calmette

Le 16 mars 1914, Henriette Caillaux tue Gaston Calmette, directeur du Figaro, par crainte que son passé sentimental soit étalé sur la place publique.

Ce coup de revolver est le premier d'une série de trois qui entraîneront la France et l'Europe dans la plus grande tragédie de leur Histoire (le second tuera l'archiduc Ferdinand à Sarajevo, le 28 juin, et le troisième aura raison de Jean Jaurès à Paris, au café du Croissant, le 31 juillet de la même année)...

16 mars 1968 : Le massacre de My Lai

Le 16 mars 1968, au plus fort de la guerre du Vietnam, quelques semaines après l'offensive du Têt, 350 à 500 habitants des hameaux de My Lai et My Khé, près du village de Song My, sont massacrés par une compagnie américaine.

La tragédie est révélée par le haut commandement qu'en novembre 1969 et devient le symbole des horreurs de cette guerre des rizières, où l'ennemi est invisible.

Il s'ensuit un procès devant la cour martiale au cours duquel le lieutenant Calley (26 ans) dit avoir obéi aux ordres de son capitaine, Ernest Medina. Mais la cour ne retient que sa responsabilité personnelle et le condamne à la prison à vie pour le crime de 22 civils. Le président Nixon intervient trois jours plus tard pour commuer sa peine. Il est gracié en 1974 après trois années de prison. Le scandale est grand dans l'opinion publique américaine (*).

* Et mondiale...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 7:38 par christian38

Merci MF  et je me permet d ajouter la mission militaire française d évacuation de la région de FUKUSHIMA  après le terrible tremblement de terre et tsunami , le 16 mars 2011, deux avions de transport militaires français sont partis pour le Japon afin
d’aider au départ des ressortissants français de Tokyo.

Pour faciliter le départ des ressortissants français présents à Tokyo la France a décidé de
mettre en place des moyens aériens. Les forces armées sont ainsi mobilisées avec le ministère
des affaires étrangères pour mettre en œuvre des rotations aériennes entre Tokyo et Séoul.
Deux avions de transport militaires de l’escadron Esterel sont parti le 16 mars matin : un A
340 est parti de Djibouti et un A310 est parti de Paris avec à son bord du personnel militaire
dont des équipes du service de santé des armées et du personnel du ministère des affaires
étrangères.    ( source ministère de la défense )

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 8:07 par Lothy

Merci Christian d'apporter ces précisions.
Nous avons l'habitude de voir nos Soldats et des personnels de la Protection civile, se rendre sur les lieux de catastrophes..... ils y font toujours un excellent travail.... Dans le cas présent, ils allaient avant tout secourir nos compatriotes....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 8:18 par charly71

Merci à vous deux MF46 et Christian, plein de renseignements à conserver.
Sainte Bénédicte ? j'en connais pas, mais j'ai un beauf qui aime bien la Bénédictine, c'est sa fête aussi à elle ? Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 8:23 par Lothy

Sacré Charly..... Je vais finir par te croire porté sur la boisson

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 16:28 par charly71

@Lothy a écrit:Sacré Charly..... Je vais finir par te croire porté sur la boisson

...vi, vi !!!! Very Happy Very Happy Very Happy Smile Smile Smile

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 20:37 par christian38

Charly et Lothy , je ne connais pas la benedictine , c est quoi comme alcool ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 20:52 par Lothy

C'est un alcool, vieux de plusieurs siècles...
Il doit son nom aux moines Bénédictins qui le produisirent dans leurs couverts ; beaucoup de liqueurs démodées actuellement, furent produites ainsi par les religieux (ses) qui en tiraient quelques revenus pourffaire vivre leur communauté....

Dernière édition par Lothy le Jeu 16 Mar 2017 - 22:07, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 22:02 par christian38

D accord Lothy comme nous qui en Isère avons la Chartreuse verte comme liqueur , faites par les moines chartreux au monastère de la Grande Chartreuse !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Mar 2017 - 22:10 par Lothy

Tout à fait, mais cela vient de Normandie


Autrefois on trouvait dans ces liqueurs, un côté curatif.... La Bénédictine remontrait à l'époque de François 1er....

Bien avant l'existence des Parachutistes Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Mar 2017 - 8:12 par charly71

@christian38 a écrit: Charly et Lothy , je ne connais pas la benedictine , c est quoi comme alcool ?
Un truc fait par les moines Bénédictin, à base de plante, très bon !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 15 Mar 2018 - 22:53 par la Géline

Le 16 mars 1943

Début de la bataille de la ligne Mareth, en Tunisie.





De 1881 à 1956 la Tunisie est un protectorat de la France qui en assure l'administration et la défense.
Le pilier de la présence française dans cette partie de l'Afrique du Nord est la base navale de Bizerte, essentielle de par sa position centrale au cœur de la Méditerranée.
Dans les années 1930 l'ennemi potentiel d'alors est l'Italie, placée sous la coupe du dictateur Mussolini. Les Italiens occupent en effet depuis 1911 la Cyrénaïque et la Tripolitaine – l'actuelle Libye – et ne cachent pas leurs prétentions pour étendre leurs possessions vers la Tunisie voisine.

Les parages de la base de Bizerte sont fortifiés dès 1914 et en 1940 une quinzaine de batteries côtières auxquelles s'ajoutaient de nombreuses positions bétonnées terrestres en assuraient la défense. Au sud, afin de dissuader et de contrer toute aventure militaire depuis la Tripolitaine, la France décide en 1931 de renforcer la région de Gabès par une ligne fortifiée entre la mer et le massif montagneux des Matmatas, la ligne Mareth (ou ligne de Mareth). S'y ajouteront divers postes fortifiés de part et d'autre du massif.

Ce n'est qu'à partir de 1935 que les travaux sont lancés, d'abord autour de Gabès puis de part et d'autre de la bourgade de Mareth entre la mer et la montagne sur une trentaine de kilomètres. Dans sa partie nord cette ligne s'appuie sur le cours de l'oued Zigzaou dont la rive nord, quelque peu escarpée, peut servir d'obstacle antichar.
Dans sa partie sud la ligne s'appuie sur diverses hauteurs avant d'atteindre le massif des Matmatas. Les travaux consisteront à établir deux lignes de points d'appui distants de 1000 à 2000 mètres en moyenne, la première ou ligne principale le long de l'ouest Zigzaou, la seconde ou ligne d'arrêt à 1500 mètres en arrière.

Il existe peu de photos de la ligne Mareth, cette « ligne Maginot du désert ». Il était interdit de photographier cette zone militaire interdite autrefois où les travaux de défense se sont poursuivis jusqu’en juin 1940. La position était alors tenue par deux régiments d’infanterie de tirailleurs, sénégalais et tunisiens, ainsi que des régiments d’artillerie.

Mais comme pour la ligne Maginot, aucune offensive n’a eu lieu au début de la guerre dans le Sud tunisien. L’Italie a déclaré le 10 juin 1940 la guerre à la France.
La ligne Mareth a été désarmée avant l’arrivée des italiens. Elle a été remise en état de défense au début de l’année 1943 par les troupes italo-allemandes de l’Axe commandées par le maréchal Rommel, qui effectuaient leur retraite suite à la bataille d’El-Alamein, en Egypte.

Des fossés antichars, des champs de mines des réseaux de barbelés ont été mis en place. La huitième armée britannique a attaqué du 20 au 22 mars 1943 la ligne Mareth et a été arrêtée. Les troupes allemandes ont contre-attaqué, sans succès. Le général (anglais) Montgomery a contourné par le Sud et l’Ouest le massif des Matmatas. La ligne Mareth, devenue indéfendable, a été abandonnée par les forces de l’Axe.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum